Utilisateur:Natanael

De Wiki'speria.
Aller à : Navigation, rechercher

ATTENTION AU META ! La fiche n'est pas encore totalement terminée [WIP]


avatar.php?u=xScipion&size=200&ext=.png

Informations RP
Nom Natanael Espochimail-icon.png
Sexe Homme
Famille Les Dragons de Faravah
Rang Habitant
Quartier
Métiers Libraire
Marin
Fonction Conseiller à l'évènementiel
Origines
Ville d'origine Garildi
Région d'origine Vellabria
Nation d'origine République Marchande de Caroggia
Informations HRP
Login Minecraft xScipion
Pseudo Natanael
Nom Jérémy
Age 25




Signatanael.png
Nat5.png
300px‎
Presentation1.png
Natanael actuellement

Il fait 1m72 et 76 kilos pour presque 27 années derrière lui. Ses cheveux sombres, courts et en bataille retombent sur son front. Son regard est quelque fois sévère, avec une cicatrice sous l’œil gauche. Son visage est bronzé par le soleil avec une peau sèche. Sa barbe est visible sans être pour autant volumineuse et sale. La carrure de son corps a perdu un peu de sa musculature depuis son changement de métiers.


La plupart du temps, il a une mine sévère naturelle mais elle ne reflète pas le personnage totalement. Il est rigoureux lorsqu’on lui parle de travail et de projet, mais se détend rapidement lorsqu’il est en bonne compagnie. Seuls ceux qui le connaissent savent distinguer ses petites pointes d’ironie ou de farces. L’humour est quelque chose qu’il apprécie et qu’il encourage.


Lorsqu’on le croise dans les rues, il est presque impossible de croire que Natanael est libraire. Pourtant, malgré les apparences, la passion du personnage est devenue réelle. Il apprécie son métier et le pratique pour développer des jeux et des histoires particulières.


300px‎
400px‎
Nat3.png

Grille Ourson en Peluche.pngL’Enfance de Natanael n’a pas été facile. Sa mère est décédée alors qu’il était tout jeune. Son père s’est donc occupé de lui d’une manière peu sérieuse. Son éducation a été débutée par son oncle, libraire à l’époque. Ce dernier s’est attardé à lui enseigner un savoir religieux et d’éloquence. Néanmoins, il n’a pas eu le temps d’apprendre toutes les bases de la lecture et de l’écriture.

Grille Esper de Fer.pngDurant son Adolescence, il a dû mal à se trouver un métier par manque de passion et se retrouve facilement pauvre. De son côté, son père est lié à l’alcool et aux jeux. Ces vices empoisonnent le fils très rapidement et prend un goût particulier pour les jeux, notamment dans les rues de Garildi. Il se trouve une passion pour l’univers du jeu et de l’amusement en général. Pourtant, l’argent diminue dans sa bourse et son père est son dernier bastion pour ne pas se retrouver à la rue définitivement. Il obtient une réputation de « bon à rien » et n’arrive pas à trouver de métier plaisant à long terme. Il part dans la mauvaise voie en commençant de petites arnaques contre les plus crédules. Le bénéfice qu’il en gagne est suffisant pour survivre et voire même, se faire plaisir. Mais le visage de l’homme se fait connaître petit à petit. Il fuit donc vers la campagne en direction d’Indubal. Il enchaine de petits travaux pénibles et d’autres arnaques.

Grille Chaines pour Poignets.pngL’Esclavage lui pend au nez lorsque des paysans prennent connaissance de sa réputation. La justice locale cherche d’abord à lui faire rembourser ses délits, mais dans cette incapacité, il est mis en esclavage pour une durée indéterminée. Il termine sur un navire esclavagiste vers ses 18 ans et voyage de bateau en bateau jusqu’à finir racheter pour la ville de Fiera. La période devient très difficile pour lui. Il est victime d’humiliation et de tabassages presque gratuits. Son mental est brisé pendant toute cette période. Natanael s’occupe des pires tâches et mange très peu. Il fait ensuite l’objet de négociations et devient la propriété de la ville. Il s’occupe des latrines publiques et de la propreté en général. Il est revendu à un esclavagiste à l’âge de 20 ans et revient à Caroggia où il est revendu à une compagnie marchande. Il est mis en service sur un navire de pêche où il apprend la chasse et la pêche pour gagner son pain. Natanael trouve sa place sur un cabotier et se lie d’amitié avec plusieurs esclaves étrangers, notamment Ypsos, un autre esclave assez costaud. Turcio, le marchand au service de la compagnie et responsables de ces esclaves, avait la manie de vouloir des esclaves à l’image de leur maître, à savoir, très bien dressés. Tout le monde est obligé de se tenir droit et de parler correctement, sans forcément adopter entièrement le lexique caroggian.

Grille Bateau.pngL’Accident sur le cabotier change l’avenir de Natanael. Alors que le navire revient de la pêche, une dispute et le manque d’attention amène à un accident causant le naufrage du bâtiment. L’esclave s’en sort, mais doit rendre des comptes à Turcio pour être réaffecté à un nouveau poste. A sa grande surprise, il est revendu, après des années de service, à un esclavagiste qui l’emmène vers le Nouveau Monde.


300px‎
400px‎
Nat6.png

Grille Brioche.pngLa cuisine : S’il ne sait pas cuisiner, il apprécie la cuisine, notamment étrangère. Il a néanmoins une petite préférence pour goûter les boissons.

Grille Dé.pngLes jeux : L’amusement est la première passion de Natanael. Tout ce qui peut permettre de passer une bonne soirée l’inspire et le rend heureux. Une grande partie de son inventivité se tourne vers ce domaine.

Grille Bougie.pngLa religion et la théologie : Ces thèmes sont des centres d’intérêts depuis son enfance. Il a un respect naturel pour les hommes vertueux et qui ont pour but d’aider la communauté.

Grille Livre Écrit.pngHistoires et folklores : Les contes et histoires du soir, effrayantes ou non attirent l’attention de Natanael et l’inspirent pour ses souvenirs et ses récits.

Grille Carte.pngLa navigation et le voyage : Les paysages et la mer n’ont pas laissé Natanael de marbre. La découverte d’un monde qu’il ne connaissait pas attise sa curiosité.

Grille Rouleau Percé ward.pngLa musique : Son instrument préféré est le piano. Il le considère comme un langage universel, capable de faire ressentir n’importe quelle émotion ou de l’amplifier. La musique lui permet également de trouver de l’inspiration.


300px‎
400px‎

Curieux : Son voyage lui donne de la curiosité. Il cherche à connaître les coutumes locales et les traditions dans chaque endroit.

Instinct de survie : Sa vie d’esclave ne lui donne confiance qu’en peu de monde. Il pense d’abord à sa propre survie avant de penser aux autres.

Modeste : Il déteste l’arrogance ou les gens qui en font trop.

Passionné : Il se peut que sa passion l’emporte quelque fois sur sa raison.

Hypocrite : Sa parole n’est pas toujours honnête.

Respectueux : Il tient un respect obligatoire pour trois catégories de personnes, les militaires, les religieux et les artistes.

Amusant : Il essaye toujours d’avoir une conversation humoristique avec ses connaissances.

Farceur : Une situation trop sérieuse l’agace.

Travailleur : Il est persévérant depuis qu’il a appris son métier.

Introverti : Il n’aime pas laisser les autres percevoir ses émotions.

Joueur : Il adore les jeux d’argent, peut-être même un peu trop.

Rancunier : Un sale coup contre Natanael et il gardera une rancœur à vie.

Jaloux : Il n’aime pas la concurrence, dans tous les domaines.

300px‎
400px‎

Grille Livre et Plume.pngChoix I : Education

Grille Rouleau à Percer.pngChoix II : Libraire

Grille Bateau.pngChoix III : Marin

Grille Plume.pngChoix IV : Art (Dessin)

300px‎
400px‎

Grille Gros poisson cru.pngConnaissances sur la faune : Ancien chasseur et pêcheur, Natanael ne sait plus manier un harpon comme avant, mais il garde en tête les spécificités des animaux. Il connait toujours certains pièges utilisés à l’époque, mais ne s’intéresse plus de tout à ce domaine.

Grille Carte.pngGéographie : Son métier de libraire lui a permis non seulement de garder ses connaissances géographiques, mais aussi de les améliorer.

300px‎
400px‎

Les Dragons de Faravah représentent une troupe formée sur une idée de Sehlys, la jeune artiste souhaitant recréer l'ambiance qu'elle pouvait ressentir dans son ancienne troupe. L'idée s'est développée aux côtés des autres membres fondateurs présents aux côtés de Sehlys : Natanael, Alice, Gwendoline et Kevan.

La troupe réside actuellement dans une tente, derrière le manoir de la Chancelière. Elle ne semble pas très développée actuellement, mais des bruits courent sur l'éventuelle expansion de la troupe dans des fins festives, ou même, paraît-il, afin de créer une foire aux abords d'Esperia, entre le quartier Ouest et Adobe. La troupe ne cesse de croître au fil des achats d'esclaves orchestrés par les différents membres du groupe. Et tout porte à croire que les dragons ont plus d'atouts dans leur manche qu'ils ne le laissent croire.

300px‎
400px‎
Biblio.png

[ATTENTION : CES ECRITS NE SONT PAS ENCORE OFFICIELLEMENT TROUVABLES EN RP]

Contes et Légendes d’un autre Temps : Une série de livres qui ont un lien sans forcément avoir un ordre chronologique précis. La couverture des livres est volontairement sombre, chacune décorée avec un symbole. Aucun livre n’a pas encore été publié.


Guide des Arts et Métiers d’Esperia : Une collection de livres jaunes qui permet à n’importe qui de se renseigner ou d’apprendre directement la base d’un métier grâce aux conseils avisés de professionnels.


La Comédie Esperienne : Une série de pièces de théâtre à découvrir, principalement des comédies. Les pièces n’ont pas de liens entre elles mais peuvent aborder des sujets précis.

300px‎
400px‎

Natanael peut exprimer ses sentiments ou ses émotions par écrit. Dans cette rubrique se trouve tous ces petits récits, trouvables sur des feuilles ou des bouts de papiers. Il est possible d’avoir connaissance du contenu en tombant sur la feuille en jeu. Néanmoins, les récits exposants la relation entre Natanael et un autre personnage ne sera lisible qu’en jeu.

300px‎
La plume noire [15/09/517]
Je repense à cette soirée. Celle où mes amis m’ont amené dans cette taverne et qu’ils m’ont demandé si je voulais participer au jeu. C’est juste un sous à jouer qu’ils disaient… Que ce serait-il passé si j’avais refusé de goûter à un Mal qui a fini par me consumer et à m’enchainer ? D’abord, il me susurra de continuer à jouer, puis, à venger ma défaite dans l’alcool. Cette chose était en train de s’emparer de moi, m’amenant à la rue et à détester mon père pour des raisons ridicules. « Regarde cet idiot, un riche tellement bête qu’il ne sait même pas quoi faire de son argent, il serait plus utile dans ta bourse Natanael… ». Après le jeu et l’alcool, viennent les arnaques. J’avais la peur au ventre au début, mais avec le temps, j’avais gagné un mépris cruel pour mes victimes. Il m’arrivait même de trouver juste ce que je faisais. J’étais devenu une sombre plume, celle d’un corbeau. Mes erreurs ne m’avaient laissé qu’une avance car c’est bien les chaines qui m’attendaient au bout du chemin. Pendant longtemps, j’ai pensé que l’esclavage m’avait sauvé de ce que j’étais devenu, avec tous ces tabassages gratuits, ces insultes. La plume était brisée, mais elle restait toujours aussi noire. Je ne pensais pas que je pouvais changer, je n’arrivais pas à y croire et que, telle une épée, il était impossible de reforger ce métal qui me constituait. Et puis, il y a cet épisode sur cette île… Ce fut comme une révélation pour moi qui me coûta une cicatrice à l’œil. Je n’arrive pas à en parler et je n’y tiens pas. C’est peut-être la partie la plus intime. Pourtant, ce fut l’étape la plus importante qui me releva et qui me montra à nouveau la lumière. J’ai pris conscience de ce Mal en moi, qui peut grandir et se cacher et que je me force à combattre aujourd’hui. C’est ironique quand on sait que la deuxième étape sera sur une autre île, le Nouveau Monde. J’ai vraiment cru que j’étais devenu un autre homme, juste parce qu’on m’a tendu la main au moment où j’en avais besoin. Le goût de la vie et de la passion dans le travail étaient revenu, j’étais sûr d’être un autre homme, un homme libre, une nouvelle plume. Je pense que ce sont certains moments en particulier qui m’ont rendu heureux, comme je ne l’avais pas été depuis des années. Seulement, mes maux étaient encore cachés en moi, comme une maladie que l’on ne peut vaincre. Elle m’avait fait tomber une fois, mais pas deux. Je lutte, je souffre, je cauchemarde. Certains moments sont de véritables calvaires mais je reste debout. La solitude m’avait rendu nerveux, voire dépressif, car je revois sans cesse un temps que je veux oublier à tout jamais, mais ça ne sera jamais le cas. Je suis condamné à vivre avec ce que j’ai été, pour me rappeler et prendre conscience que je ne dois jamais redevenir cet homme, pour moi comme pour les autres. J’ai toujours cette sensation de vide en moi, comme s’il me manquait quelque chose pour guérir. En attendant de trouver ce que c’est, je vais encaisser. Ce n’est pas comme si je n’étais pas habitué.
300px‎
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Nouveaux joueurs
Outils