Lois militaires

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Le statut de cet écrit est public. Cela signifie qu'il est accessible à tout le monde mais que votre personnage doit en avoir l'avoir vu ou lu en RP pour que vous puissiez consulter cette page. Dans le cas contraire il s'agit de méta.

Cet écrit a été rédigé par un auteur inconnu et se trouve sur l'ancienne Esperia, inaccessible pour le moment.

Retour au Code Insulaire.

La Hiérarchie Militaire

La hiérarchie militaire d’Esperia est organisée comme suit :

  • Chancelière
  • Chevalier
  • Commandeur
  • Pointe d’or
  • Garde - Marine
  • Milicien
  • Esclave de la Garde

Chaque membre du corps militaire doit respect et obéissance aux personne de rang supérieur. L’Armée d’Esperia regroupe ainsi la Pointe d’or, la Garde et la Marine Esperienne.

Le Commandeur

Chef de tous les corps militaires institués d’Esperia, aussi bien sur terre que sur mer, il se doit de faire le serment lors d’une festivité publique de protéger la ville et l’intégralité de son peuple de toutes menaces extérieures ou intérieures de la cité. Citoyen au minimum, il fait parti de ceux qui servent d’exemple à suivre.

Droits

  • Demander la convocation du Concile s’il en ressent le besoin.
  • Organiser ses troupes comme il l’entend.
  • Il attribue les enquêtes à ses troupes librement.
  • D'enrôler qui il veut dans ses troupes.
  • Définir librement les amendes
  • Proposer des lois touchant le domaine du militaire au Concile

Devoirs

  • De se présenter à la réunion du Concile quand celui-ci est convoqué.
  • De nommer au moins un lieutenant de la garde et un capitaine de la marine.
  • Veille au respect des procédures et s’assure que les dossiers soient complets.
  • S’assure de l'entretien de la garde et de son bon moral.
  • S’assurer d’offrir des entraînements régulier.

Nomination et Destitution

Le Commandeur est de base choisi de concert par la Chancelière et les gardes.

En cas de départ volontaire ou non du Commandeur, le Lieutenant sera nommé d’office à ce poste. En revanche, si la Chancelière n’estime pas le Lieutenant apte à reprendre le poste, elle est libre de proposer un nouveau Commandeur.

La destitution d’un Commandeur est possible en cas de faute grave, ou de faute menant ou ayant mené à des pertes esperiennes. Le Concile se réunit alors immédiatement afin de statuer sur la destitution méritée ou non du Commandeur des armées ainsi que sur le jugement définitif. Les gardes peuvent également demander eux-mêmes une destitution avec l’aide d’une missive décrivant les raisons de la demande, cela doit ensuite être signée par plus de la moitié des effectifs de la garde pour pouvoir saisir le Concile.

L’ordre des Chevaliers

Le Titre de Chevalier équivaut sur Esperia à un titre de Noblesse de l’Ordre Militaire. Son bénéficiaire acquiert donc tous les droits et les obligation qu’un noble peut faire prévaloir. Ce titre est offert après adoubement par la Chancelière, à tout soldat méritant ayant oeuvré pour le bien d’Esperia.

Nomination

Pour être nommé Chevalier, il faut être hauteur d’un “Haut fait d’Armes” sur Esperia, d’avoir marqué l’histoire et aidé la Chancellerie. Aucune candidature n’est acceptée.

Rôle Solennel

Le rôle solennel des Chevalier est de protéger l’Ordre sur Esperia. Ils ont le devoir d’agir quand le désordre s’immisce, quelque soit sa provenance. Ils sont les gardiens de la Justice et se doivent d’avoir un comportement irréprochable et respectueux, faute de quoi, leur titre pourra leur être retiré.
Ils ont également un certain pouvoir hiérarchique sur tous les hommes armés de la cité et dans cette optique, ils se doivent d’avoir une attitude de formateurs vis à vis des préceptes qui peuvent amener un homme à devenir Chevalier: le respect, la bravour, l’honneur, le courage…

La Garde Esperienne

Les gardes sont les représentants de la Justice sur Esperia. Une fois leur intégration réalisée, les gardes sont jugés aptes à recevoir un pouvoir de confiance de la part de la Justice d’Esperia et sont donc autorisé à sanctionner un civil pour un délit, en se référant aux tableaux des infractions et en le respectant.

Intégrations

Afin de pouvoir intégrer la garde et dans un soucis de sécurité, tout nouveau garde devra être jugé apte par le Commandeur. Une fois l’accord de ce dernier obtenu, une cérémonie s’organise durant lequel le garde se doit de prononcer des voeux, jurant fidélité, loyauté et protection à Esperia et à son gouvernement. A partir de ce moment là, le garde est jugé apte à recevoir un pouvoir de confiance de la part de la Justice d’Esperia.

Droits

  • Appliquer la justice sur Esperia, sanctionner et mettre des amendes.
  • Récolter les amendes
  • A accès à tous les bâtiments, sans restriction dans le cadre de ses fonctions
  • Tous les habitants, citoyens leurs doivent le respect qui leur est du.

Devoirs

  • Être impartial.
  • Respecter la justice Esperienne.
  • Ne pas accuser à tort des habitants ou citoyens de la cité et ne pas abuser de sa position.
  • Remettre la somme des amendes au Commandeur, sans quoi l’amende gardée sera considérée comme un vol sur l’institution Militaire d’Esperia.

La Marine Esperienne

La marine Esperienne a pour principal objectif la sûreté des eaux Espériennes ainsi que la maintenance des infrastructures portuaires via un panel de prérogatives préalablement définies. Toute infraction à ce décret est du domaine de la garde.

Capitaine

Le Commandeur peut choisir, de concert avec la Chancelière, le capitaine de la marine. Celui-ci devra respecter les ordres du Commandeur. Il est en charge des marins et de gérer les activités de la marine. En pleine mer le capitaine possède les pleins pouvoirs sur son bateau et sur son équipage.

Intégrations

Le recrutement dans la marine se fait sur la base du volontariat. Ne peut être imposé à quelconque équipage ou navire de plaisance l’introduction dans la marine de métier. Seul le capitaine décide et juge de l’intégration de nouveaux matelots ainsi que de la hiérarchie dans les limites de son bâtiment. A savoir que la marine se veut qualifiée et que le Commandant se réserve un droit de regard. Seront nommés “mousses” les esclaves directement affiliés à la marine Esperienne. Ils doivent avoir pour principal objectif de soutenir les marins et autres employés dans leurs tâches quotidiennes. Cette période peut être considérée comme un temps d’apprentissage, ainsi, si les gradés en conviennent, le mousse pourra rejoindre la marine directement affranchi.

Droits

  • Tout droit sur le port et sur le pont d’un navire.

Devoirs

  • Maintenir les infrastructures portuaires.
  • Assurer la sûreté des eaux Esperiennes.
  • Un carnet de bord devra être tenu à jour par le capitaine ou son second, recensant les manœuvres et autres tâches éparses effectuées par les employés, de manière concis.

Armement de la Marine

Les Marins ne sont pas autorisés à porter des armes dans le cadre de leur fonction. Ils peuvent cependant faire librement la demande d'un permis de port d'arme au Commandeur qui jugera de l'accorder ou non.

La pointe d’or

La Pointe d’Or est un corps d’élite ayant fait le serment de protéger la cité d’Esperia. Son rôle historique avait au départ uniquement pour vocation la protection exclusive du gouvernement Esperien cependant, ce rôle a évolué désormais et ils sont désormais en charge de mener à bien les missions plus privés.

Nominations

Demeurant un corps d’élite, la Pointe d’Or recrute très rarement ou dans un cadre privé. Les potentiels membres de la Pointe d’or sont remarqués par la Chancelière et se voit remettre une mission prioritaire. Les membres peuvent également proposer un nom en cas de nécessité de renfort pour mener à bien une mission.

Les Milices

Chaque quartier a autorisation de fonder une milice pouvant compter jusqu'à 5 hommes libres ou esclaves. Cette milice doit obtenir un écrit de l’intendant dudit quartier afin de pouvoir agir en son sein et le présenter au Commandeur qui validera ou non, chaque nom. Ils appliquent les lois locales et font rapport de tout acte ayant lieu d’être reporté. Les milices de quartier sont gérées par un capitaine de quartier, désigné par la Garde. Ils ont autorisation d’usage de la tour de Garde du quartier. La tour de Garde et les salaires ou non des miliciens sont à la charge du quartier. Les Miliciens peuvent cumuler ce rôle avec un autre métier. Les Miliciens n’ont le droit uniquement qu'à des armes dites “d'entraînement” et des armures de cuir.

Port d’Armes et d’Armures

En Esperia, la possession d’arme et d’armure est réglementée de manière stricte afin d’éviter tout abus et de protéger la cité de l’utilisation à mauvais escient de celles-ci. Ainsi, toute arme possédée devra faire l’objet d’une demande au Commandeur et devra être justifiée. La taxe concernant l’arme doit être réglée tous les deux mois, faute de quoi le permis sera périmé et l’arme pourra être saisie. La date d’acquisition et de péremption doit être écrite sur chaque permis.

Cas particulier:
Il peut être accordé des autorisations spéciales, gratuites, pour certains corps de métier (forgeron, armurier, maître d’arme, etc..) ayant recours à des armes ou des armures en masse, ou pour des cas particulier (exposition, héritage, ancien militaire, service rendus..). Ces autorisation doivent être accordées après permission du Commandeur et peuvent être retirés à tout moment. Les Étrangers ne peuvent y accéder.