Découvrez
Esperia
serveur roleplay minecraft

Qu’est-ce qu’Esperia ?

Esperia est un serveur de jeu-de-rôle communautaire contextualisé dans un univers fictif à vocation semi-réaliste, sur support Minecraft mais surtout textuel.

Ici, pas de quête à remplir, sauf celles que vous vous fixez vous-mêmes.

C'est est une simulation sociale, où vous incarnez un personnage parmi d'autres et où vous devez interagir avec eux pour créer des objectifs en commun.

Rejoindre Esperia

Comment nous rejoindre ?

Pour rejoindre l'aventure du jeu de rôle sur Esperia vous devez incarner un personnage qui provient de l'ancien monde et qui va débarquer sur l'archipel de Esperies. Créer le personnage que vous allez incarner n'est pas sans conséquence : vous ne pouvez jouer qu'un seul personnage à la fois. Pour vous aider à donner toute la profondeur, cohésion et complexité que votre personnage mérite, vous devez nous soumettre une candidature.

Le guide de la candidature vous mène pas à pas à la construction de votre personnage pour qu'il intègre un jour l'univers d'Esperia. Nous vous invitons également à rejoindre notre discord pour intéragir avec notre communauté et poser vos questions. Venez nous dire bonjour !

Une fois accepté, vous pourrez vous connecter à un serveur minecraft. Nous ne jouons pas à Minecraft, nous l'utilisons comme support pour notre roleplay. Pour cela, vous devez télécharger le "Launcher Esperia".

Pourquoi faire une candidature ?

Le roleplay nécessite une immersion poussée notamment à travers son histoire, ses personnages et toutes leurs interactions. Votre candidature nous garantie que vous avez intégré et compris l'univers commun d'Esperia. Ecrire votre candidature c'est aussi vous donner le temps de construire un personnage cohérent avec ses doutes, son passé, ses rêves, ses cicatrices... Des personnes dédiées (les "Modérateurs WhiteList") ainsi que toute la communauté seront ravies de vous aider avec bienveillance à réussir votre projet de personnage.

En conclusion ce système de candidature permet à la communauté de donner du sens au roleplay et de préserver une excellente qualité de jeu pour raconter une histoire commune.

Actualité

30 juin 2020
Extension pour Esperia : Les explorations maritimes
25 juin 2020
Résumé d’un printemps riche en nouveautés
07 juin 2020
Trailer 2020 et portes ouvertes


Le Gameplay

Un Roleplay 100% Textuel

Sur Esperia, toutes vos paroles et tous vos gestes sont rédigés en direct. Il n'y a plus de limite : jouez une vieillarde, déclamez avec votre plus beau patois (Bienv'nu chez moué!), et décrivez l'odeur et le bruit de votre lame acérée. Un véritable théâtre d'improvisation écrit avec ses tirades et didascalies !

Un artisanat créatif et riche

Esperia est une ville réaliste et autonome. Vos savoir-faire sont nécessaires pour la survie de la communauté. Devenez Artiste chanteur à artisan du bois en passant par pêcheur. Extrêmement immersif, vous pourrez par exemple apprendre chaques étapes de la fabrication d'un vélin. Chaque objet de votre production est unique par la description en jeu que vous en faites. Créez des oeuvres de légendes !

Un systeme de combat détaillé

De la chasse à l'homme jusqu'aux guerres civiles en passant par les bagarres de tavernes, Esperia regorge de combats. Pour assurer fair-play, frisson et réalisme une équipe de "Maîtres d'armes" sont experts dans la supervision de vos combats épiques. Qui vit par le glaive péri par le glaive… ou va pleurer au dispensaire.

L’univers d’esperia

L’Ancien Monde

L'Ancien Monde est le continent d'où provient votre personnage. Ce sont sur ces terres que l'histoire de votre personnage se déroule avant qu'il n'arrive sur l'Archipel des Esperies.

C'est sur cet Archipel que commencera votre aventure rolistique, une fois votre candidature acceptée.

L'Ancien Monde est un vieux territoire actuellement partagés par onze nations différentes qui ont chacune leur propre aspect et critères.

L'évolution de ces nations a permis au fil du temps de former une imposante Chronologie, depuis les plus vieux instants connus jusqu'à nos temps, en l'an 520.

Le continent est riche de son Histoire et de sa Géographie à tel point que savoir tout de ce monde relèvera de l'inaccessible terme auquel on tend à atteindre, sans oublier les notions traitants de sujet plus généralistes.





Les peuples

  • Royaume central

    Les capitalins possèdent le plus large territoire de l'Ancien Monde, occupant la majorité des côtes occidentales du continent jusqu'à la chaîne adaarionne au nord et connaissent une large diversité de climats.
    Ils ont bien des visages, selon les villes, les régions, la fortune, le rang ou l’état d’ébriété. La capitale du royaume, nommée ‘La Capitale’, est la ville la plus peuplée et cosmopolite du continent.

  • République Marchande de Caroggia

    A ceux qui voudraient savoir ce à quoi une contrée dirigée par des marchands peut ressembler, indiquez-leur la République marchande de Caroggia.
    On dit du Caroggian qu’il est un marchand expert, un grand marin, un artisan sophistiqué et un serviteur de la loi. En murmures, ils vous diront qu’une telle réputation est trop profitable pour qu’ils la corrigent, qu'ils sont avares et malhonnêtes. Les caroggians occupent les terres au sud-est du continent, des régions au climat chaud mais fertile, voire désertique.

  • Nation Adaarionne

    Sa capitale, Golvandaar, était la porte de ce peuple sur le monde et l’une des villes les plus importantes du monde connu : lieu de naissance du prophète Allistère, siège de la forme principale du culte arbitré, cité éminemment gérée par son assemblée, lieu d’industrie très recherché et l’un des plus importants centres d’érudition au monde.
    On dit des Adaarions qu’ils sont très savants, obsédés par le détail, polis à l’excès, prompts aux querelles sur des points mineurs et capables de négocier jusqu’à la nausée.

  • Grande Huratelon

    La Grande Huratelon est un pays de champs dorés, de vergers et de forêts. De leurs terres, les Huras tirent des victuailles si abondantes que leur contrée étaient connue comme le grenier du continent.
    Pour reconnaître le Hura, c’est chose aisé. Il vous fera grand cas durant toute une heure de la grandeur et de la vertu de sa contrée, avant de passer la journée à pester et vitupérer contre toutes choses à vue et au-delà.

  • Lig Ocolide

    Le territoire qui est désigné comme Lig Ocolide indique un archipel sans nation. Les Ocolidiens se sont dotés de leur propre religion, un culte d’Arbitrio basés sur les images. On dit que l’Ocolidien est engeance dont il faut se méfier. Eux-mêmes ne contestent pas cette idée.
    Ils passent leur propre vie à survivre tant bien que mal à l’incurie de leurs compatriotes.

  • Canatan

    Les Canatanais occupent un très petit territoire englobé par le Royaume Central, ils se situent essentiellement dans la ville de Breithe mais sont également présents dans les régions environnantes sous contrôle d'autres nations, un espace appelé le Butenlan.
    A les voir comme sortis d’un conte champêtre, il serait tout naturel de penser que les Canatanais ont quelque chose de sinistre à cacher. Mais non, parfois les choses simples ne sont que ce qu'elles sont : simples.

  • La Diaspora Qadjaride

    Plutôt que de reconquérir un territoire, les Qadjarides se sont bâtis un pays du coeur, fait de traditions, de langue et de foi qui leur serait pour toujours réservé. Peu importe les spoliations et épreuves que le monde pourrait encore leur infliger, leur Souffle aurait, lui, toujours un foyer.
    Les qadjarides sont donc majoritairement des nomades s'organisant en petites communautés, ils n'ont pas de véritable territoire.

  • Tribus Vaahvas

    Les Vaahvas occupent les froides régions se situant au nord du continent qu'ils nomment "Les Maahvitts". Leur territoire est entouré des sept mers qu'ils vénèrent et séparé des nations du sud par une imposante chaîne montagneuse.
    Leur territoire est divisé en quatre régions aux climats différents mais qui garde toujours un aspect boréal ; il faut également noter la présence d'une colonie caroggianne à l'ouest.

  • Les Manarades

    Les Manarades, “ceux qui sont restés”, dans leur langue, cohabitent tant bien que mal avec les Ocolidiens que l’histoire a fait débarquer sur leurs terres ancestrales. Les manarades vivent donc au sein des îles manarades au sud-ouest de l'archipel ocolidien mais sont aussi présents dans tout l'archipel ocolidien.
    Ils vivent de la la pêche, l’artisanat ou la culture de produits héritées de leur longue histoire comme la canne à sucre, le piment ou le tabac.

  • L'État libre de Mesigios & la Principauté de la Ribada

    Mesigios a toujours perduré dans la langue, les traditions et la solidarité. L'État libre occupe la région de Medeva et tente de faire reconnaître son indépendance au Royaume Central. Ribada s'est unie à Mesigios dans cette guerre et occupe une bande de terre au nord-ouest de Medeva.
    Les Mesigues savent qu’ils ne sont qu’un oisillon aux côtés des grands loups et qu’un coup de patte les briserait. Mais peu leur importe : la mésange chantera.

  • Royaume d'Eyjarfolk

    Ses eaux gèlent à chaque Nivôse et ses volcans crachent cendres et roches enflammés plusieurs fois au cours d’une vie. Les Eyarskas, peuple ingénieux et hardi, est parvenu à prospérer dans cette région hostile. Quant à la mer que les Capitalins leur ont concédé, leurs marchands, baleiniers et pirates la maîtrisent avec tant d’adresse que l’Ocolidien comme le Caroggian y réfléchira à deux fois avant d’y naviguer.

Previous Next
Pour commencer la création de votre personnage,
nous vous conseillons de vous imprégner du savoir disponible dans le Wiki’spéria.

Pour vous guider, voici une sélection d’articles utiles aux nouveaux joueurs :