La Pieuvre Rouge

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Cette famille est actuellement en activité.

Famille
La Pieuvre Rouge

La Pieuvre Rouge

Membres
Esclaves
 



PieuvreRougeTitre.png







Présentation
La Pieuvre Rouge est un rassemblement du peuple Manarade au sein d'Esperia. Crée en 521, elle est issue du travail ardu de ses membres pour s'intégrer dans cette ville méconnue.
Séparateur kashi.png


Membres
L'Artisan



  • Prénom : Alamgir
  • Nom : Orchilo
  • Arrivé le : 28 avril 521
Histoire
Premier membre de la Pieuvre Rouge arrivé sur Esperia, l’Artisan Iconodoule Alamgir Orchilo a accueilli les uns après les autres les Manarades que le destin a portés sur les côtes de l’île. Aventurier des mers et trop grand consommateur de psychotropes en tous genres, il se consacre à son rôle de guérisseur des corps et des esprits : le “Karigai” veille sur la communauté dont il a la charge, œuvrant au quotidien pour faciliter leur vie dans cette étrange cité.
L'Enfumeuse



  • Prénom : Kahina
  • Nom : Radhika
  • Arrivée le : 11 mai 521
Histoire
Kahina Radhika, bourlingueuse émérite, partage son temps entre la pratique de l’oud, son amour du travail de la terre, et son goût prononcé pour le tabac et la fumée des affaires foireuses. Forgée par la violence de l’archipel Ocolidien d’une part, et les défis sauvages de Maikala dont elle arbore la silhouette sur son bras droit d’autre part, la Maratanne affronte la vie avec une surprenante alchimie de hargne féroce et de coquetterie.
La fille d'Iédine



  • Prénom : Ashelya
  • Nom : Jam'Shamash
  • Arrivée le : 18 mai 521
Histoire
Bien qu’elle se soit tournée vers la taille de pierre afin de venir en aide à sa communauté, Ashelya Jam’Shamash demeure la digne disciple des enseignements de Iédine. Sous sa crinière auburn, la farouche Maratanne n’a rien perdu de sa maîtrise de la lance de combat. Tour-à-tour apaisée ou embrasée, son caractère de bienveillance explosive demeure pleinement dirigé vers la protection de sa communauté.
Le Tindolier



  • Prénom : Kashi
  • Nom : Shandras
  • Arrivé le : 8 juin 521
Histoire
Né dans la communauté Manarade de Sohdes, Kashi Shandras a dévoué sa vie à son art. Maître-Tindolier, le travail du bois n’a (presque) plus de secrets pour lui. Il œuvre tour à tour dans la fraîcheur de son ébénisterie ou à la chaleur de fours en tous genres et au milieu d’outils biscornus, il donne également dans la cuisine et dans la verrerie. Travailleur acharné, il est un pilier de la Pieuvre Rouge et applique avec rigueur ce que sa Mageneta, Nefta, lui inspire.
La Tatoueuse



  • Prénom : Mahsa
  • Nom : Ellarada
  • Arrivée le : 27 juillet 521
Histoire
La discrète Mahsa Ellarada travaille le bois aux côtés de Kashi. Sa petite silhouette pourrait se fondre parmi les bûches et les planches de son atelier si ses yeux d’un vert mousse ne la trahissaient pas. Sous l’égide de Mialle, sa douce personnalité ne l’empêche pas de travailler pour le bien-être des siens : pleine de bonne volonté, elle œuvre sur tous les fronts et se doit d’assurer le rôle de tatoueuse pour les membres de la Pieuvre Rouge.
Le Simple Pêcheur



  • Prénom : Kalyn
  • Nom : Ma'at
  • Arrivé le : 10 août 521
Histoire
Le tranquille Kalyn Ma’at est l’un des plus jeunes Manarades de la Pieuvre Rouge, et sa simplicité d’esprit lui offre un regard sur le monde curieux et original. Si les siens gardent un œil protecteur sur lui, le trappeur de Marata conserve au quotidien, du haut de sa trop grande stature, une force tranquille qu’il vaut mieux ne pas se risquer à réveiller, doublé d’une chance jusqu’ici insolente, à la hauteur de sa Mageneta-liée, Tile et Tone.
La Linotte



  • Prénom : Gahinâ
  • Nom : Pani
  • Arrivé le : 24 août 521
Histoire
Du haut de ses dix-sept ans, Gahinâ Pani est la plus jeune des Manarades de la Pieuvre Rouge : impétueuse et forte tête, son caractère l’entraîne régulièrement au-devant des ennuis. Sous l'égide de Mone, l'ouvrière passionnée dans les gemmes et les pierres, vive et vivace, que les Manarades surnomment avec avec une tendre bienveillance “la Linotte” virevolte à tire-d’ailes, à travers la cité d’Esperia depuis la fin de son esclavage.