Lichen : Différence entre versions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
m (màj type)
m
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
  |Texte Image= Se dessèche une heure après récolte
 
  |Texte Image= Se dessèche une heure après récolte
 
  |Type= Autre
 
  |Type= Autre
 +
|Obtention= Aide hebdomadaire
 
  |Biome= Forêt Tropicale
 
  |Biome= Forêt Tropicale
 
  |Biome2= Forêt
 
  |Biome2= Forêt

Version actuelle datée du 12 novembre 2017 à 15:04

Lichen

Lianes}}

Se dessèche une heure après récolte
Informations RP
Type Autre
Obtention Aide hebdomadaire
Biomes de l'Archipel
Forêt Tropicale
Forêt
Marécage
Montagne
Plaine
Prairie
Forêt Maritime








Lichen.jpg

Apparence

Les lichens sont des organismes composés résultant d'une symbiose entre au moins un champignon et une algue microscopique.


Le champignon fournit le support et la protection, les sels minéraux, la réserve d'humidité et facilite probablement l'alimentation de l'algue en CO2 ; l'algue fournit les nutriments issus de la photosynthèse chlorophyllienne, 20 à 30 % des nutriments étant en moyenne rétrocédés au champignon. Les besoins en sels minéraux des lichens sont assez limités, car ce sont de faibles consommateurs qui peuvent provisoirement stopper leur croissance. Ils se nourrissent à partir de l'atmosphère (minéraux sous forme de solutés dans les eaux de pluie). Les lichens ont aussi la possibilité de dissoudre des éléments minéraux du substrat en excrétant, par l'intermédiaire du champignon, des acides organiques. Certains sont fixateurs de l'azote atmosphérique.


Le lichen se développe lentement à la surface de supports variés, y compris dans des milieux souvent hostiles (températures extrêmes, sécheresse, humidité, ...). Certains lichens peuvent vivre avec une teneur en eau de 2 %. Ils sont aussi capables de se réhydrater et la reprise du métabolisme après une sécheresse est très rapide : le lichen retrouve ses capacités métaboliques de cinq à trente minutes après une réhydratation.


Ils sont de croissance très lente, de l'ordre de quelques millimètres par an. Par exemple, certains ont une croissance de quelques centièmes de millimètres par an, tandis que d'autres s’accrochent aux branches des forêts de montagne, et gagnent 1 à 2 cm par année. Les lichens vivent extrêmement longtemps.


On distingue six types de lichens selon leur aspect global :

  • lichen crustacé ou incrustants (plus de 80 % des lichens), formant une croûte :
  • lichen foliacé, formant des lames souvent lobées comme de petites feuilles qui s'écartent un peu du support, présence d'un crampon ou de rhizines sur leur face inférieure pour adhérer au substrat :
  • lichen fruticuleux, adhérant au substrat par une surface réduite et formant des prolongements redressés, pendants ou étalés.
  • lichen squamuleux : squamules (petits compartiments) à la surface supérieure.
  • lichen complexe, plus ou moins étalé sur le substrat, puis lichen fruticuleux, formé d'éléments se développant perpendiculairement au substrat.
  • lichen gélatineux, devenant gélatineux sous l'action de l'eau.


Ce sont surtout les papillons qui mangent les lichens. Certaines espèces sont toxiques et utilisées pour empoisonner les renards et les loups, en bloquant leur système respiratoire. D'autres espèces sont comestibles pour l'homme, et mangée en salade ou en soupe.


Le lichen peut être utilisé pour guérir les maladies des poumons, l'épilepsie et fait office d'anticoagulant.

Culture

Besoin en eau : Le lichen contient beaucoup d'eau, mais il se dessèche facilement. Il est cependant possible de le réhydrater.
Entretien : Facile
Résistance au froid : Oui

Données Importantes

Climat : Marécage | Forêt Maritime | Forêt | Forêt Tropicale
Le lichen est présent partout, toute l'année.

Information(s) complémentaire(s)

(Facultatif)