Giroflier

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Giroflier

Pousse de Noyer}}

Informations RP
Type Arbre
Plante aromatique
Saison Thermidor
Biome de l'Archipel
Forêt Tropicale











Giroflier esp.jpg

Apparence


Le giroflier est un arbre persistant portant une luxuriante couronne conique de 10-12 m, allant parfois jusqu'à 20 m de haut, et débutant assez bas, si bien que son port est plutôt buissonnant. Les feuilles opposées sont de forme allongée, élargie vers le sommet et terminée en pointe, mesurant 8 à 12 cm de long. Le limbe présente des nervures nombreuses peu apparentes avec un teint vert sombre lustré, d'un joli rose cuivré à leur naissance. Les racines sont peu développées et plutôt superficielles, certaines racines traçantes atteignent 4 à 5 m de long ce qui permet à l'arbre de puiser aisément les minéraux de la litière. Le pivot mesure jusqu'à 2 à 3 m de profondeur, mais cela reste insuffisant pour résister à la violence de cyclones. Le bois est dur, mais assez cassant.


Les fleurs sont disposées en cymes bipares terminales et présentent près de 25 boutons renflés en extrémité, de 12 à 18 mm de long, qui donnent le fameux clou de girofle. La floraison débute sur les branches basses aussi la taille n'est pas vraiment indispensable pour effectuer la récolte des boutons. Ces boutons persistent plusieurs mois entre mi et fin Brumaire avant d'éclore et se cueillent avant l'ouverture de la fleur pour être séchés. La fleur est constituée d'un calice à long tube pourvu de 4 sépales rouges, soudés entre eux et persistants, renfermant de nombreuses glandes sécrétrices. Leur couleur s'intensifie lors de l'éclosion. Une sorte de capuchon appelé « tête du clou », formé par 4 pétales blanc rosé, est expulsé à ce même moment. Un gros bouquet d'étamines jaunes se déploie alors autour d'un pistil à 2 loges comportant de nombreux ovules. La floraison intervient en brumaire ou en thermidor en fonction du climat.


Les fruits rouges, appelés « mères de girofle » ou « anthofles », mesurent 3 cm sur 1 cm de large avec le reste du calice au sommet. Ils renferment généralement une seule graine de 1,3 cm, baignant dans une chair pourpre. Ces baies comestibles apparaissent vers la fin du thermidor.


Les feuilles sont récoltées en vue de la distillation grâce à la taille de rameaux de 30-40 cm de long réalisée tous les 3-4 ans sur chaque sujet. Cette taille s'étale sur 6 mois et se fait sur des arbres dont on ne récolte pas les clous cette année-là.
Les griffes de clou de girofle se récoltent une à deux fois par an, à la main au sol ou en grimpant dans l'arbre. Les boutons sont ensuite séparés de la griffe, c'est-à-dire du bouquet de pédoncules, sur l'aire de séchage. La pleine production est obtenue sur des plants âgés de 15 à 20 ans. Les rendements atteignent 2-3 kg par arbre âgé de 10 à 12 ans, jusqu'à 30 kg sur un arbre de 30 à 40 ans. L'arbre produit environ jusqu'à l'âge de 75 ans, cependant la récolte n'abonde qu'une année sur trois. Les rendements sont en général de 900 kg à 2 tonnes par hectare.

Bon à savoir : le giroflier émet de nouvelles pousses feuillées entre fin Brumaire et fin Thermidor, inversement proportionnelles au nombre de fleurs si bien que l'on peut présager de la récolte en fonction de la coloration de l'arbre. Le sujet est d'autant plus rose (ou vert) que sa production de clou sera faible (ou forte).


Les clous sont mis à sécher au soleil pendant 3 à 5 jours jusqu'à devenir brun rouge, mais pas noirs, puis triés avant d'être mis en bocal ou réduits en poudre. Le séchage entraîne une perte de poids de 70 %. Si le produit est mouillé au cours du séchage, il brunit et se déprécie.
100 kg de griffes distillées donnent 4 à 5 kg d'essence jaune clair à conserver à l'abri de l'air et de la lumière pour ne pas brunir. Les rendements sont meilleurs qu'avec des clous distillés.

Feuilles de giroflier.

Cuisinier : Les clous de girofle servent à la fois de condiment, d'antiseptique et même de constituant aromatique. Le clou est trouvé entier ou sous forme de poudre marron foncé pour sa saveur brûlante aromatique et son parfum. Il parfume le pain d'épice, les marinades de poisson, le vin chaud et des liqueurs.

Apothicaire : Le clou peut simplement se croquer en cas de nausées ou se conserver dans la bouche pour soulager les douleurs dentaires. L'huile essentielle de giroflier provient de la distillation de jeunes pousses, de feuilles et de résidus de clous. À ses propriétés antiseptiques et antidouleurs s'ajoute une action stimulante digestive et intestinale. Elle sert aussi dans la parfumerie et dans la cosmétique. Les fruits peuvent s'employer comme médicaments. Toute recette est à découvrir par un rp découverte.

Découverte par Hector

RolePlay de découverte

Border2px.png

Il y a un mois, tard le soir, quand Hector, quelque peu endormis, passa ce soir là devant le panneau d'affichage. Il le lu sans grande conviction, puis rentra sereinement chez lui. Il allait demandé à entrer dans l'abbaye, et cela l'apaisait. Une fois dans son lit, aux côtés d'Eleonore, il repensa aux affiches du panneau et eut un éclair. Fabhrus avait demandé un alchimiste pour l'aider. Hector, alors très heureux à l'idée qu'il pourrait se faire de l'argent, s'endormit aussitôt. Le lendemain, Hector se précipita à l'encontre de Fabhrus et lui proposa ses services. Fabhrus accepta, et lui annonça la mission. Par le même, il lui confia trois sortes de plantes, donc Hector ne connaissait ni le nom, ni l'origine, mais Fabhrus souhaitait juste qu'Hector les lui les coupe en fines herbes. Hector prit les plantes sans faire attention et les mît dans sa boutique. Il réalisa ce que voulait Fabhrus, à savoir, l'extraction de l'enzyme d'un veau. Pour du fromage. Hector mît tout son cœur dans cette tâche, qui fût réalisé avec brio. Par la suite, Fabhrus ne pensa plus à ses fines herbes, et Hector continua pourtant de s'en occuper en attendant que l'homme vienne les chercher. Sans le savoir, Hector avait en sa possession des plantes pour le moins uniques en Esperia. Une semaine s'écoulant, les plantes grandissaient peu à peu, et Fabhrus, un beau jour partit. On ne le revît plus dans les environs. Partit pour l'Ancien Monde à ce qu'on disait. Hector garda précieusement les plantes de Fabhrus lorsqu'il s'aperçut qu'elle n'existaient pas en Esperia. Il se mît donc à les étudier dans son laboratoire. Basilic, Anis et Clou de Girofle, des plantes pour le moins étranges. Il reporta minutieusement toutes ses observations sur son Dico, c'était nécessaire! Ne serais-ce que pour la conservation de ce savoir. Il fit plusieurs boutures de chaque à plantes, et les mît chacune dans des pots. Avec tout cela, la Nivôse s'était installée, et la culture en jardin impossible à présent. Hector mît les plantes à l'abri, et pria pour qu'une fois Thermidor venue, il ait un endroit où cultiver ses plantes. Les projets du nouveau gouvernement n'arrangeant pas les choses, Hector était démoralisé à l'idée de perdre encore une saison...

Jardinage

Besoin en eau : Important
Entretien : Difficile
Résistance au froid : Fragile
Végétation : Vivace (Plante qui vit plus de deux ans.)
Feuillage : Persistant (Le feuillage dure toute l'année.)

Données Importantes

Floréal
Floréal
Thermidor
Thermidor
Brumaire
Brumaire
Nivôse
Nivôse
Début Milieu Fin Début Milieu Fin Début Milieu Fin Début Milieu Fin
Floraison / Récolte Floraison Taille Plantation Récolte


Climat : Forêt Tropicale

Information(s) complémentaire(s)

Le giroflier peut être anti insecte concernant les pucerons, mouches et doryphores.