Livre Cinquième : Lois Militaires & Judiciaires

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Le statut de cet écrit est public. Cela signifie qu'il est accessible à tout le monde mais que votre personnage doit en avoir l'avoir vu ou lu en RP pour que vous puissiez consulter cette page. Dans le cas contraire il s'agit de méta.

Cet écrit a été rédigé par Docibilis , en collaboration avec Sven, et se trouve sur l'ancienne Esperia, inaccessible pour le moment.

Retour au Livre des Lois Royales

La hiérarchie militaire

Voici la hiérarchie militaire du plus haut grade au plus petit :

  • Le Souverain est le capitaine des armées.
  • Lieutenant de la garde
  • Sergent
  • Soldats / Sergent de la marine
  • Marins
  • Recrues

Les personnes de rang supérieurs ont la possibilité de commander et de diriger les personnes de rangs inférieurs dans le cadre d’actions militaire. Chaque rang inférieur doit respect et fidélité à ses supérieurs.

Les institutions militaires

Chaque corps militaire peut établir son propre règlement intérieur (qui devra être ratifié par le Souverain). Ils doivent cependant respecter certaines règles communes :

  • Les soldats prêtent serment au Souverain et aux Esperiens.
  • L’entrée dans l’armée se fait selon les critères décidés par les règlements.

L’Ordre des chevaliers

Le chevalier est un homme ayant fait preuve de grandes prouesses militaires. Il dispose par défaut des mêmes droits que l’Emerite. La chevalerie prête serment de défendre le Souverain d'Esperia. L’accession à ce rang se fait après un haut fait d'arme. Le titre de chevalier, équivaut à un titre d’Emerite.

Destitution

En cas de faute, fraude ou trouble causé par un chevalier, le Souverain peut annuler le titre du dit chevalier. L'homme destitué est relégué au rang dont il disposait avant son adoubement.

Rôle juridique

Quand un soldat (armée, pointe d’or et milicien) est accusé d’une crime grave pendant l’exercice de ses fonctions, les chevaliers peuvent se réunir avec le Souverain et décider de la sanction encouru par ce dernier. Exemple : Viol, homicide sans autorisation, haute trahison, etc.

La garde Royale

Une branche spécialisée au sein de la garde, réunissant des soldats ayant pour mission principale la protection du roi. Les gardes royaux sont membres à part entière de la garde Esperienne et conservent donc leur grade dans l’armée régulière. Ils suivent donc les ordres des grades supérieurs au leur. Cependant, en cas de mission de protection leur avis est prédominant.

Uniforme

L’appartenance à la garde royale octroie aussitôt un uniforme militaire spécifique qu’il est impératif de porter en toute circonstance

Domaine d’activité et fonctionnement

Diverses tâches leur seront alors attribuées, en voici une liste non exhaustive :

  • Escorte du Souverain.
  • Escorte du Chancelier sous ordre du Souverain.
  • Protection du gouvernement et de ses membres sous ordre du Souverain.
  • Enquêtes pour le compte du gouvernement.
  • Enquêtes concernant une potentielle atteinte à l’intégrité du système politique en place.
  • Sécurité d’invités de marque.

Sélection

Le souverain est l’unique personne apte à choisir qui peut entrer dans sa garde rapprochée.

L’armée

Soldat de l’armée régulière d’Esperia. Il veille à la sécurité du territoire de l’Archipel des Esperies et assure, sous les ordres du Souverain qui est l’unique capitaine des armées, la pérennité de la paix dans l’archipel.

Fonctionnement

L’armée représente la majeure partie des forces militaires d’Esperia. Présente sur tout le territoire, elle s’occupe de la protection de la cité et veille à être prête en cas d’attaques extérieures.

Le lieutenant

C’est le second poste militaire du village. Il possède le droit de donner des amendes et d’organiser les troupes en l’absence du Souverain et de procéder à des fouilles de propriétés. Il peut être destitué par le Capitaine des armées à tout moment.

Le Sergent

Est élu par l’ensemble des soldats et recrues de la caserne. Il dirige quand le Souverain et le Lieutenant ne sont pas disponibles. Il peut être destitué par le Capitaine des armées à tout moment.

Organisation et salaires

Le Souverain fixe le règlement de l’armée et décide lui même des salaires de chaque soldat.

Recrutement

Le Souverain décide de qui peut rentrer dans l’armée régulière. En cas de conflit d’envergure, il peut ordonner à toute personne de la ville d'intégrer ce corps de l’armée.

Port d’arme et d’armure

Le port d’armes et d’armures est réglementé. Toute arme ou armure illégale sera confisquée.

Port d’Arme

Pour porter une arme il faut obligatoirement :

  • Payer un permis de port d’arme à 10 pièces d’or (5 pièces d’or pour les chasseurs) et être Emerite, citoyen ou habitant.

Le Souverain, le Chancelier, les chevaliers, les hommes de la pointe d’or et les soldats de l’armée Esperienne peuvent porter des armes comme ils le désirent. A noter qu’il est interdit de posséder plus de trois armes chez soit sans en avertir l’armée Esperienne.

Port d'armure

Le Souverain, les membres de l’armée, les miliciens et les chevaliers sont les seuls autorisés à porter une armure lourde à Esperia.

Les armures de cuir ne sont pas réglementées, sauf interdiction personnelle formulée par le Souverain.

La Marine

Une branche spéciale dans la garde veillant à la sécurité des eaux espériennes, sous les ordres du Sergent de la marine et des gradés. Les marins sont prioritaires lors d'expédition et ont la responsabilité d'entretenir les navires du gouvernement. Les membres de la marine sont donc membre de la garde. Les membres de la marine n’auront pas le droit de porter une arme sauf en cas d’autorisation du Souverain.

Sergent de la marine

Il est le référent de la marine d’Esperia. Il s’assure de son bon fonctionnement, des recrutements, des affaires importantes, de répartir les missions entre ses hommes. Il doit veiller à organiser des expéditions, sorties et surveillances. Il est nommé et révoqué par le Souverain.

Budget

Le salaire est versé de la même manière qu'aux autres soldats.

Recrutement

Le Sergent de la marine s’assure des aptitudes du matelot, et décide de l’intégrer ou non avec l'accord du Capitaine.