Plume Coquine

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Plume Coquine
Informations RP
Nom Plume Coquine
Quartier Adobe
Activité Librairie
État Fermé
Parcelle Commerciale
Propriétaire Mairie d'Adobe
Employés  


PlumeC.png

La Plume Coquine

Petite description du bâtiment

La Plume Coquine est actuellement la seule librairie d'Adobe, elle se situe sur l'ancienne place des arbres jumeaux. Auparavant propriété de Herodion puis de Falcown,fils de Radown d'Huratelon, c'est Hiiagara S'Jet qui l'exploite à présent. Bien qu'elle ne soit pas la plus grande des librairie, l'espace y est bien exploité et elle dispose de tout les équipements nécessaires avec entre autres, une presse à papier de l'ère d'Herodion, également apte à la reliure et à l'imprimerie (où elle peut également employer des bas-reliefs pour illustrer les meilleurs ouvrages).


Le commerce

Si vous décidez de vous faire client de Hiiagara S'Jet, vous trouverez à la plume coquine un matériel d'écriture de qualité standard, du papier de moyenne ou bonne facture suivant les jours (voir la liste des choix), et de toutes sortes de manuscrits ou imprimés. Vous pourrez également, moyennant une réservation préalable et en priant pour que les stocks soient approvisionnés, vous y procurer des cartes. Les bibliothèque sont d'une qualité irréprochable, bâties à base de bois plus ou moins noble suivant les commandes.




Liste des fournitures

Ceci est la liste visible dans la librairie mais aussi sur le panneau d'affichage.


*~ Manuscrits vierges ~*

Catégorie I : Les feuilles Grille Papier.png

  • Les parchemins (produit de bonne qualité) : utilisés depuis longtemps pour les écrits durable, le parchemin reste de nos jours le meilleurs moyen de conserver les textes ou traités officiels. Ils souffrent rarement des voyages et sont très souvent réservé aux correspondances lointaines où aux archive dans les bibliothèques. Le support peut être enroulé et fixé par un ruban puis empilé dans une bibliothèque, en plus d'être utile il peut se montrer très décoratif ! Recevoir un parchemin comme missive montre généralement soit une marque de fidélité, soit un engagement durable implicite. Prix unitaire : 1eO


  • Papier simple (produit bon marché) : le papier simple est le plus utilisé dans les villes. Ce matériel à la particularité d'être très pratique et peu chère, une grosse partie des missives sont écrites sur papier mais aussi les listes de courses, les instructions pour esclaves etc... On dit que plus le papier est blanc, meilleurs sa qualité est ! Mais il reste tout de même très fragile et encombrant. A moins de le garder au sec, empilé et trié, le papier blanc ne dure pas longtemps. Prix unitaire : 5ef


  • Vélin (produit de très bonne qualité) : le vélin ne peut être considéré comme un vulgaire support. Ce chef d'oeuvre inventé il y a quelques décennies par de brillants ingénieurs des manuscrits s'impose comme étant le roi des parchemins. Initialement créé avec de la peau de veau nouveau-né, il à la particularité d'être très doux au toucher et de posséder une structure souple quoi qu'un peu rigide. Son utilisation est exclusivement réservé aux papiers officiels tel que les documents attestant de la possession d'une demeure mais reste cependant, le document préféré des nobles. Recevoir un vélin en guise de missive est un véritable honneur ! Prix unitaire : 2eO


Catégorie II : Les livres Grille Livre.png

  • Cahier Simple (produit bon marché) : le cahier se trouve être le plus commun des supports pour celui qui veut garder ses notes. Les pages sont d'une qualité standard, peu résistante aux taches d'encres. Utilisé surtout par ceux qui n'ont pas les moyens de s'acheter une qualité supérieure, le cahier revêt sont utilité quand il faut tenir les comptes d'une échoppe, faire un inventaire, écrire des cours ou des brouillons... Le cahier à un aspect très fonctionnel et expéditif. Si quelqu'un vous vend un quelconque poème ou récit sur un cahier, moquez-vous de lui ! Prix unitaire : 2eo


  • Cahier Travaillé (produit de qualité) * : le cahier travaillé est une évolution du cahier simple. Ses pages sont de meilleurs qualité, sa couverture beaucoup plus résistante et sa reliure irréprochable ! Ces ouvrages ne sont disponible que si les matières premières sont de bonnes qualités. Il faudra alors recourir aux talents d'un tanneur pour la couverture et les compétences d'un paysan pour qu'il cultive de magnifiques canne à papier. Petit bijoux des manuscrits, le cahier travaillé est rare mais très plaisant à avoir ! Prix unitaire : 6eo


  • Journal (produit de qualité) : le journal est un manuscrit précieux. Evolution dérivée du cahier, il allie l'ergonomie de ce dernier à la praticité d'un parchemin transportable. C'est en général un produit composé de pages faites pour durer et d'une couverture à attache résistante aux voyages. Le journal fait souvent office de mémoires, journal de bord, recueil d'informations ou tout autres utilisations pratiques pour les personnes qui ont la joie de posséder cet ouvrage ! Prix unitaire : 4eo


  • Journal Travaillé (produit de bonne qualité)* : tout comme le cahier travaillé, le journal travaillé est une évolution du simple journal. L'attache est remplacée par une petite serrure, véritable bijoux qui demande le travail acharné d'un forgeron mais aussi, d'une couverture résistante comme l'armure d'un milicien ! Ce joyaux des manuscrits est très rares et met beaucoup de temps à être conçut. Pour accéder à ce qu'il y a écrit dedans, il faudrait tout déchiqueter au risque d’endommager les écrits eux mêmes ! Certains nobles y font même ajouter des pierres précieuses ou des reliefs en or. Prix unitaire : à négocier


  • Livre (produit bon marché) : le livre est la base d'un amateur... de livres ! Résistant au temps, il sert surtout à recueillir quantités de contes, de romans et autres histoires. Les narrations historiques comme les connaissances scientifique y sont souvent écrites, le livre reste fidèle au symbole qu'il représente : la culture et le savoir. Il peut aussi être utilisé comme livre de compte ou pour une autre utilisation plus fonctionnelle. Prix unitaire : 3eo


  • Encyclopédie (produit de qualité) : L'encyclopédie est le grand frère du livre de base. Imposant et massif, ce manuscrit à le chic d'être généralement remplis d'informations. Souvent utilisé pour des compendiums, l'encyclopédie est aussi une excellente alternative pour tenir un livre des comptes d'une grosse échoppe ou institution. Il y a souvent des illustrations qui jonchent son textes. Posséder une encyclopédie, c'est souvent se revendiquer érudit. Prix unitaire : 8eo


  • Traité (produit de très bonne qualité) : le traité se présente comme une évolution du livre ; sa couverture est en général très travaillée et bien décorée (recours à un tanneur), ses pages sont tirées des meilleurs papiers existants et sa résistance au temps est encore accrue ! Il reste cependant plus un ouvrage pour riche qu'un livre pour habitant, les décorations n'aimant pas trop les intempérie ou les voyages. On utilise souvent ce livre lors d'accords entre nobles ou pour y mettre sur écrit des informations importante concernant une famille. Ce livre suit toujours l'optique du "je t'en met plein la vue". Prix unitaire : 12eo


  • Grimoire (produit de très bonne qualité)* : parmi les ouvrages les plus prestigieux et les plus nobles, le grimoire se place en tête. Ce livre est plus qu'un manuscrit, c'est la preuve même que la connaissance prime sur le temps. Avec sa couverture débordante de décorations et bas reliefs, ce monstre de la littérature est utilisé pour les plus grandes histoires ou perpétuer certaines traditions comme la fabrication d'alcool ou d'armures. Utilisé aussi par les grands royaumes, il fait un très bon recueil de loi. Il arrive cependant qu'un individu assez riche désire l'avoir pour une utilisation totalement personnelle. Beaucoup de rumeurs aprlent à propos d'un grimoire qui recenserait les lois d'une Guilde des Voleurs ou d'autres sombres confréries. Le travail du tanneur doit être irréprochable et un joaillier est souvent requis si le futur propriétaire veut faire sertir la couverte d'un rubis ou d'une émeraude. Prix unitaire : à négocier
  • Les produits signalés en rouge demandent des ressources rares et beaucoup de temps. Merci de contacter à l'avance le Libraire ou ses assistants pour une réservation.
  • Nous informons notre clientèle qu'une personnalisation des pages et de la couverture du manuscrit est possible.

Plumes et fusains

  • Plume de mouette : la plume standard par excellence ! Elle casse rapidement mais ne bave pas trop et surtout, elle est très facile à obtenir, tant pas le prix que par l'abondance des mouettes. Prix unitaire : 5ef

Plume de mouette.jpeg



  • Plume d'oiseaux : du rouge sang au bleu lagon, du jaune parchemin au marron, venez découvrir les plumes que nos chasseurs ont apportés tout droit des terres Esperiennes. Il y en a pour toutes les qualités et tout les goûts. Prix unitaire : à débattre suivant la plume

Plume colorée.jpeg


  • Les Plumes Coquines : ces plumes sont uniques dans leurs genres ! La pointe a été travaillée au détail près et vous permet d'avoir une écriture presque parfait sans effort et sans bavure. Ces plumes sont extrêmement rare car il se trouve que le Vexillum Internum (où la partie gauche de la plume) possède des barbules bouclés qui forment un côté jonchés d'arabesques naturelles. Fragile à transporter mais idéal comme plume de bureau grâce à une taille plus grande que la moyenne, il n'y a pas plus d'une demi douzaine d'exemplaire en vente sur le marché Espériens, toutes de couleur différentes. Prix unitaire : à partir de 8eO


Plume Coquine ex.jpeg
  • Vous pouvez aussi demander au libraire un examen de votre mains pour qu'il vous trouve une plume parfaite.


  • Fusains : le fusain est très utile pour dessiner, écrire sur une pancarte, sur un mur etc... Il est d'une qualité standard et taillé assez grossièrement pour tenir dans n'importe quelle main sans se briser. Prix unitaire : 1eO


  • Encre : de l'encre de qualité standard est disponible ainsi que de l'encre doré !


Les sections disponibles

Une liste disponible en magasin et sur le panneau d'affichage, régulièrement mis à jour.


Récits



DeaeLunae.jpeg

Deae Lunae (Prix unitaire : 5eO)

Auteur : Kemelvor Kemaltar

Parmi les récits les plus tendres et les plus doux, Deae Lunae se place en tête du classement. Ecrit par un rêveur hanté par de doux songes, il nous cède un livre à mi-chemin entre la poésie et le conte d'enfant.

Plongez pendant un instant aux côtés de Eth, découvrez une plume qui ne souffre d'aucuns défauts et un texte qui reflète bien assez les couleurs argentés des astres célestes pour s'y noyer paisiblement.



Lodyssée.jpeg

L'odyssée d'un chevalier (Prix unitaire : 6eO)

Auteur : Thémis Lunargeant

Nombreux sont les récits fantastiques mettant en scène un preux chevalier, fort et vaillant. Mais celui-ci n’en fait pas vraiment partit. En effet, l’auteur a voulu rompre le lien avec les anciens codes d’écriture en écrivant un conte chevaleresque fort intriguant.

Revivez juste un instant l’épopée fantastique du noble et fort Kran, devenu chevalier malgré lui, et dont sa bêtise lui jouera de nombreux tours dans sa conquête de l’Ancien Monde.

Loisirs

Legrandlivredesdevinettes.jpeg

Le grand livre des devinettes (Prix unitaire : 6eO)

Auteur : Léoplodine, Eleonore Elisabeth et Dewhell

Un livre comportant pas moins de 20 énigmes à résoudre !

Cet ensemble est aussi intriguant qu'amusant et vous laisse de nombreuses fois à donner la langue au chat. Profitez d'une très belle écriture pour mettre à l'épreuve votre cerveau, laissez vous vous envoûter par la réflexion !

Légendes



Epiconwalk.jpeg

Epic on Walkyrie (Prix unitaire : 5eO)

Auteur : Dame Samara Sker

Ce superbe livre réussis à unir plusieurs genres pourtant distincts. En effet, l’auteur réalise un superbe coup de chapeau en unissant le récit fantastique au récit amoureux. Malgré son titre peut attirant, ce texte est surement l’un des plus beaux récits héroïques de l’année.

Découvrez ainsi la légende de Ulath, un guerrier honorable qui suivra sa moitié, Samara pour le meilleurs... Et pour le pire !


Poésies



Essaisnaif.jpeg

Essais naïf d'une amante perdue (Prix unitaire : 5eO)

Auteur : Léoplodine, Eleonore Elisabeth et Dewhell

Recueil de poésies d'une femme en détresse, ils décrivent plusieurs facettes de l'Amour avec un grand "A".

Les textes romantiques y sont intéressants à lire et prononce bien les sentiments complexes qui embrouillent notre esprit. Un texte qui saura vous toucher en des temps troublés, une petite bulle d'air qui saura vous convaincre que la vie recèle encore certaines choses merveilleuses.

Contes



Contespourpetit.jpeg

Contes pour Petits et Grands (Prix unitaire : 5eO)

Auteur : Léoplodine, Eleonore Elisabeth et Dewhell

Comme son titre l’indique, il s’agit d’un recueil répertoriant plusieurs contes pour les petits comme pour les grands.

Ces petits récits sont fort intéressants puisqu'ils regorgent de petites anecdotes et de conseils pouvant servir dans la vie courante. L’écriture est soignée, correcte, permettant une lecture facile pour nos jeunes lecteurs. Une oeuvre recommandé pour les mères désireuses d’occuper leur bambins et se distraire en même temps !

Pièces de théâtres



Indigneesclave.jpeg

L’indigne esclave (Prix unitaire : 7eO)

Auteur : Arsenius Dominae

Parmi les nombreuses pièces de théâtre d’Esperia, celle-ci ose parler des conditions d’esclaves en mettant en scène une famille Espérienne plus que banale. Mais l’arrivée soudaine de leur nouvel esclave et de son tempérament particulier va changer l’ordre des choses.

Cette comédie, au-delà de son histoire, porte une critique sur la société et surtout la riche bourgeoisie peuplant le Nouveau Monde.

Sciences, lettres et encyclopédies

Livres religieux

Romans d'horreur

Neurasthénie.jpeg

La Neurasthénie de l'écrivain (Prix unitaire : 6eO)

Auteur : Hiiagara S'Jet


Bien que ce livre ne soit pas totalement dans la classe des Romans d'horreur, ont peut tout de même noter l'ambiance glauque et sombrement répugnante ainsi que le sentiment d'abattement qu'il procure à ses lecteurs. Composés de plusieurs nouvelles aussi dérangeantes que créatives, La Neurasthénie de l'écrivain est un livre qui fera frémir les plus sensibles et ravira les amateurs d'histoires saugrenue.

Attention, à ne pas lire si vous êtes déprimé !