Utilisateur:Falcown

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher



Vous consultez la fiche d'un personnage décédé.

200?ext=.png

Informations RP
Nom Falcown,fils de Radown d'Huratelonmail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance
Rang Noble
Famille
Quartier Rivelame
Métier
Métier Éthyliste
Compléments
Origines
Nation d'origine Grande Huratelon
Informations HRP
Login Minecraft Falcown_Pawnch
Pseudo Falcown
Prénom IRL François
Informations Diverses
Force et honneur

Caractéristiques

Falcown, surnommé Falc', est âgé de 50 ans ou à peu prés,il n'ose plus compter. Peu patient et sévère il aime faire régner la discipline. Ancien chevalier d'Huratelon il est agile, peu trapu mais fort astucieux et malin. Tétu, Falc' suit les ordres de ceux qu'ils considèrent comme des hommes d'honneur, il réfléchit cependant à chaque acte qu'il fait.Malgré cela,en proie à la rage, il ne pensera pas aux conséquences de ses actes. Falcown s'est forgé une carapace au fil du temps, considérant qu'Esperia est une ville de traitre,de félon et tout autre juron qu'il connait.Seuls ceux qui se comptent dans ses amis connaissent les sombres secrets de l'homme.Il est tout de même assez sociable et,issu d'une bonne famille,possède une bonne culture générale..

Description

Agile mais imprudent, Falcown a déjà visité le dispensaire assez souvent, ce qu'il lui a valu une réputation de malchanceux auprès de ses frères d'armes. Quand sa demeure "Rougecime" fut incendier, il se trouvat contraint de s'aider d'une canne, très vite Falc' remarqua l'utilité de celle-ci et s'en servit pour apprendre le respect aux esclaves..Toujours accompagné de sa fidèle amie, il s'amuse à s'écrouler et hurler de douleur racontant à tous que sa jambe lui joue des tours.Etant sage, il aime se balader en ville et parler aux habitants. De nature le vieillard est gentil mais pas dupe,Falc' reconnait aisément ses alliés de ses ennemis et peut manipuler les personnes qu'il juge aptes à l'aider.Pourtant, il sera le premier à tendre la main aux plus démunis, aux pauvres bougres.Fils de noble,l'homme à la canne apprécie les bonnes choses,les richesses. Son souhait le plus cher est de finir ses jours dans un manoir ou seront entreposés ouvrages et livres de science,ainsi que ses plantes,celle-ci sont les choses auquel il tient le plus,le vieillard en prend,les nommant chacune étrangemment. Falcown de part son ancien métier de garde dispose d'une belle carrure, cependant au fil du temps le vieillard semble s'affaisser sur lui-même. Falc' sent le poids de l'âge peser sur lui, il se déplace péniblement.

..

Falcown à l'heure actuel

Compétences

  • Sens du goût,il sait aisément différencier les saveurs.
  • Crochetage,Enio' lui a appris à manier toutes les techniques pour ouvrir toutes les serrures.
  • Créativité,Falc' aime tester divers ingrédients pour agrémenter ses alcools et les rendre savoureux.
  • Oenoligie,depuis longtemps Falc' apprécie le vin et sait reconnaitre une bonne cuvée.
  • Connaissance de la flore,Falc' sait aisément reconnaitre et différencier les divers types de plantes,il sait également la saveur de chacune d'elle et s'en sert pour ajouter un goût plus prononcé à ses alcools.
  • Alphabétisation et calcul,aimant les lettres,il écrit et se délecte de tout ouvrage qu'il juge utile voir agréable à lire,l'homme peut ainsi rester des heures durant,plongé dans des receuils.Ayant recu une éducation élitiste,il connait aussi les chiffres et sait compter,cependant il favorise l'apprentissage de la lecture et de l'écriture.Falc' juge que la maitrise des chiffres est bien moins importante que celle des lettres.
  • Falcown a perdu les compétences combat,agilité et endurance lors de son apprentissage d'Ethyliste.En revanche,il a acquis le sens du goût,la créativité et l'oenologie auprès de son mentor,le cuisinier Maevis,il a également acquis la connaissance de la flore avec l'aide de Dranna,soignante,et débutera son stage dans quelques jours dans le but de finir sa formation et ainsi de s'établir comme éthyliste.

Qualitées

  • Intelligent.
  • Sage, avec le temps le vieillard porte un regard diffèrent sur le monde, faisant part de ses expériences à ses amis.
  • Courageux.
  • Loyal.
  • Gentil.
  • Amicale et respectueux en fonction des personnes.
  • Modeste.
  • Travailleur.
  • Généreux,flattez-le et vous pourrez avoir une pièce.

Défauts

  • Manipulateur.
  • Corrompu.
  • Menteur.
  • Fourbe.
  • Sensible,ses amis sont plus qu'importants à ses yeux.

Intérêts culturels et goûts

Littérature et écriture

Le vieillard de part son expérience et sa culture, sait apprécier les écrits poétiques et autres contes. Dans sa jeunesse Falc' passait le plus clair de son temps fourré dans les rayons de la bibliothèque familiale d'Huratelon. Il dévorait littéralement les ouvrages qui lui tombait sous la main, se délectant de chaque récit. Au fil du temps l'homme appris à utiliser la beauté des mots, les retournant en tout sens dans le but de manipuler le lecteur. Il aimait nuancer chaque nom en utilisant ses synonymes, la complexité de l'écriture l'intrigua au plus haut point si bien qu'il pouvait passer de longues heures cloitré dans sa chambre. Des feuilles remplies de contes divers parsemait son bureau, ce qui faisait des tâches de la ménagère la plus hardue. Bientôt Falc' remplit quelques ouvrages ou plutôt griffona, car si ses débuts se devaient d'être nommés cela n'aurait pas vanté le temps ou la patience qu'il y mettait. Ces oeuvres parsemés de ratures et autres rectifications terminaient leur courte existence dans l'âtre flamboyant de l'imposante cheminée qui s'élevait au milieu de la salle à manger tel l'ombre de la colère du jeune écrivain. Son oncle ne manquait pas de le rabaisser à chaque fois que ce spectacle devait se faire, le félon lui lançaient au visage des insultes et cela sans le moindre remords. Pire encore! L'oncle de Falcown se délassait de ces moments, il cherchait à mettre le gamin en colère par tout les moyens qu'il pu trouver, ce fût la seule victoire du gredin. Après bon nombre d'années de fuite le vieillard posa le pied en Esperia, les jours passèrent tandis que Falc' redécouvrait le plaisir des livres. Ainsi son véritable ouvrage vit le jour, le bouquin fût la plus grande fierté de l'homme aussi le garde-t'il précieusement.

Relation

Ami

Tenzo Kemaltar:Son frère,Falc' le considère ainsi,son premier ami depuis son arrivé.Ils s'aident et se taquinent,malheur à celui qui osera toucher Tenzo ou sa compagne.

Myyrh Frae Kemaltar:Falcown ne la connait que peu,mais il sait que Tenzo l'aime et la chérit.Aussi,Falc' s'est juré de la protéger.

Mors Westford et Eudoxie:Falcown les appréçie tout les deux,ils sont forts et courageux.Il les considère comme deux amis et tient à eux.

Fafnir:Son ami d'enfance,ils ont quittés Huratelon ensemble.Cependant Fafnir s'est vu obligé de retourner dans l'Ancien monde ce qui a boulverser Falc'.Depuis que la dernière chose qui lui rapelle l'homme est partit en fumée,il s'est juré de trouver le coupable et de lui faire payer.

Gary Wes:Le vieillard apprécie la compagnie de Gary, il partagent tout deux les mêmes intérêts culturelles mais aussi les mêmes valeurs. Falcown accepte toujours une conversation avec l'homme car celle-ci devient, au fur et à mesure, complexe.

Rholïn:Le connait en tant que garde.Travailleur et soldat exemplaire,il est sûr que Rholin connaitra la gloire.

Kemelvor Kemaltar:N'oublie pas ce qu'il a fait pour lui.Néanmoins,il sait de quoi Kemelvor est capable et voit cela d'un mauvais oeil.Après que Kemelvor l'aie empoignée, Falc' s'est excusé auprès de lui, remettant ainsi en question sa vision de certaines choses.

Mata' Esperanza:Son frère d'armes,le vieillard est persuadé que Mata' ferait un excellent Gouverneur.L'Esperanza lui a déja prouvé maintes fois sa valeur par des exploits digne des fils d'Huratelon ou encore en prenant la place de capitaine.Falcown le respecte et l'appréçie,il est et restera l'un de ses véritables amis.

Guidrion: Ser Guidrion Sker est un homme qui partagent les même idéaux et même valeurs que Falc'. Ayant prôné un retour à la tradition ensemble, le vieillard considère Guidrion comme un frère. L'Adaarion l'a mainte fois agréablement surpris,aussi Falcown l'invite toujours avec grand plaisir à venir boire un verre. Mais l'amitié que l'ancien porte à l'ex-président du sénat, est plus forte. Falc' s'est battu aux cotés du Sker et si cela devait à nouveau se produire, il prendrait les armes sans aucune hésitation.

Connaissance

Scholwitz:Falc' connait la réputation de l'homme mais aime tout de même fréquenter sa Taverne,ses prix sont plus qu'abordable et il règne un ambiance assez particulière dans cet endroit quel Falcown appréçie.

Dranna Lunargent:Des disputes en permanence,Dranna est l'ancienne compagne de Falcown.Leur relation fut vraiment un erreur,il regrette de lui avoir fait tant de mal.

Helkar:Un mineur investit dans son travail,Falcown ne le connait que peu mais trouve le personnage assez sympathique.Helkar lui a fait la promesse d'être un fidèle client quand Falc' aura enfin ouvert sa forge.

Mido Tarked:Ils se connaissent depuis un bout de temps maintenant mais Falcown s'est vu contraint de rosser l'ancien compère.

Abisse Westford:La compagne de Mors,après l'avoir quitté pour Sky,le Consul l'a reprise,laissant Sky à son malheur.Falcown ne lui parle que très rarement.

Histoire

Avant Esperia

Extrait du journal de Falcown: Ma modeste histoire commence lorsque mon père,issu d'une petite famille de nobles,se promenait,comme à son habitude presque quotidienne,sur le marché.Il préférait la compagnie des paysans simples et modestes à celles de ses confrères plus instruits mais conspirateurs, la plupart d'entre eux ne désiraient qu'une chose:la place du seigneur!Peut-être était ce dût à son sens de l'honneur chevaleresque ou à la simple envie de ne pas avoir de plus hautes fonctions dans cette cité. L'homme qu'était mon père n'était pas né avec le talent de manier l'épée,les quelques batailles auquel il avait eu l'occasion de participer n'avait aucunement joué en sa faveur le rendant encore plus faible que dans sa jeunesse,il savait qu'il n'atteindrait jamais l'age des anciens et n'espérait d'ailleurs jamais finir infirme comme eux. Appréciant les bonnes choses,il savait reconnaitre une bête bien nourrie d'un misérable animal affamé,c'est ce qu'il le conduit à ma mère,jeune paysanne. Mes parents s'aimaient passionnément et leurs unions fit polémique,les nobles auraient craché sur les pieds de mon père,mais le mariage fût tout de même organisé au désarroi de la toute la population. Ainsi je naquît dans ce monde un matin et fût très vite considèré dans Huratelon comme le bâtard d'un fou et d'une bouseuse.Comme tout fils issu d'une famille noble, j'eû droit à une éducation élitiste qui me permit de lire et d'écrire correctement,mais de toutes les matières que mes nombreux professeurs m'enseignèrent la musique fût aisément ma favorite.Préférant la harpe et les animaux aux livres, je décourageait mes pauvres parents qui espèraient me faire atteindre une fonction importante dans le royaume.Dés mon plus jeune âge, j'eûs une soif d'aventure que je ne pouvait combler dans cette ville de complot et de trahison,je passais mes quelques instants de bonheur au marché oû j'accompagnais les esclaves vendre les animaux de notre ferme.Ma mère voyait cela d'un mauvais oeil mais mon père,quand à lui,ne s'opposa aucunement au fait que je passais le plus clair de mon temps dans cet endroit. Cette vie,toute simple mais qui était à ma convenance,s'anéantit dans le dernier souffle de vie de mon père,rongé par la maladie.Il s'étteignit emportant avec lui ma jeunesse,de celle-ci il ne me reste pour ainsi dire rien et dés ce jour le monde me parût plus féroce qu'auparavant.Mon oncle,Radown,qui était à mes yeux le plus scélérat de toutes les canailles d'Huratelon,remaria ma mère et celle-ci devint odieuse et injuste à mon égart ce qui me désempara,comment la femme qui m'avait mis au monde pouvait-elle ainsi me renié?Si elle avait encore un peu d'amour à l'écart de son propre fils,celui-ci était devenu imperceptible. La meilleure chose qui puisse m'arriver dans ma minable existence se déroula un jour de marché.Alors que j'était seul à vendre les bêtes,je remarquai un noble qui se promenait, c'était Fafnir, connu dans la ville pour avoir suivi des cours de philosophie.L'homme,de mon âge,me remarqua et vint m'accoster,nous sympathisâmes du fait qu'il aimait les épopées et qu'Huratelon le dégoutait en tout point.C'est ainsi qu'au fil des années, nous nous liâmes d'amitié et que le simple projet de quitter nos foyers devint un obsession,je lui promit qu'on verrait le monde ensemble et que je connaissais une bande qu'on rejoindrait facilement, et le soir même nous quittâmes notre terre natale pour ne plus jamais la revoir.

L'âge des Anciens

Le livre fût écrit par Falcown lorsqu'il se rendit compte de l'importance de son age.Le vieillard prit la plume et se décida à comter ses secrets mais également à faire de cet ouvrage un receuil des lettres qu'il souhaite faire parvenir au sien s'il devait périr.Ce livre est jalousement gardé,caché quelque part dans le manoir Compère d'Adobe,personne ne doit en connaitre l'existence avant la mort de l'auteur.En ouvrant l'ouvrage,vous découvrez des feuilles jaunies,une odeur s'en échappe,l'odeur des livres d'antan,tandis que quelques poussières viennent vous caresser la pupille.Intrigué vous tournez délicatement la page vierge,découvrant ainsi les premiers écrits,l'écriture est fine et soignée,l'auteur semble avoir pris énormément de temps pour le rédiger.

RolePlay :

Border2px.png

Premier chapitre.

Soixante années de vie, soixante années de labeur. Moi, Falcown, fils de Radown d'Huratelon, par ces écrits je transmets ma modeste histoire, le récit d'un vieillard ayant vu le nouveau monde.J'ai marché sur ces terres,j'y ai vécu et je pousserais mon dernier souffle de vie en Esperia,ainsi mon sort sera scellé car aucune autre route n'est possible pour moi.Je partirais comblé mais seul, ma dernière pensée, elle, sera pour Rungnir, mon fils. Ma descendance. Je ne peux le voir, lui parler ni lui écrire, l'homme qu'est mon oncle aurait vite eu vent de son existence puis, sans aucun scrupule, lui aurait enlevé la vie. Aussi j'attends chaque jour la lettre de mon brave Fafnir,annonçant la disparition de ce chien et me permettant ainsi de faire part de mon existence à mon fils,il n'y a pas un seul jour ou la douleur de ne pas avoir ne fût-ce qu'une seule occasion de serrer son enfant dans ses bras ne vous déchire le coeur.Même sa mère ne doit jamais savoir que l'homme qu'elle a autrefois aimé est toujours en vie, quelque part... Fafnir, mon frère, m'a récemment envoyé de ses nouvelles mentionnant également ce qu'est devenu ma famille. Ma mère, la femme qui m'avait mis au monde mais pourtant celle que j'avais le plus haïe n'est plus, elle s'est éteinte voilà une dizaine d'années mais je n'aurais jamais pensé un seul instant que la douleur de sa mort m'aurait autant touché, je restai cloitré chez moi quelques jours, pleurant sa disparition.Sans l'ombre d'un doute,je savais que mon ami allait me donner des nouvelles de mon oncle,j'appris alors qu'il arrivait en fin de vie cependant le bougre ne sortait jamais de chez lui,des miliciens gardant l'entrée du manoir familial,Fafnir m'expliqua qu'aucun de ses amis n'avait pût prendre de ses nouvelles,un rat reste tapis dans son trou quand il sent la menace et celui-là me prouvait une fois de plus qu'il ne méritait pas l'attention que je lui portais.Ce félon mourra comme il a vécu,seul.La haine que je lui porte est grande,je rêverais de mettre fin à sa minable existence en le tuant de ma lame,ce n'est toutefois pas possible,retourner dans la citée qui m'a vut naitre cela reviendrait à serrer la main de la mort en lui souriant sottement. Toutes les solutions auquel je pense me ramènent au simple fait que la seule chose que j'aurais à gagner en retournant à Huratelon serait ma mort.

Deuxième chapitre.

Ma vie en Esperia fût dur,et je ne pûs sortir de l'esclave qu'avec l'enseignement acquis auprès de mon défunt père. Un long mois j'ai erré à travers le nouveau monde, quémandant quelques victuailles ici et là, m'inclinant devant les bougres qui me rossaient dans le simple but de se divertir. Nombres de mes compagnons de cale ont fuis cette vie, quittant la citée, mais laissant aussi une nouvelle vie, une nouvelle chance. Même avec la plus grande volonté je n'aurais su suivre mes camarades. De toute manière, cela m'aurait été tout bonnement impossible, car rien ne m'attrayait à revenir sur ma terre natale. Certes, je dois avouer que l'idée m'effleura l'esprit un court instant,cependant je la chassai bien vite,ayant d'autres projets, d'autres espoirs. Ainsi débuta ma seconde existence, au début je dûs lutter pour ma survie. Distinguer les bons des mauvais, mendier auprès des bourgeois, dormir à même le sol. Voilà en quoi se résumait ma vie plus que pitoyable, un noble fils d'Huratelon qui finit ses jours en vieillard vétus de torchons trouvés dans les ruelles du quartier rouge. Je ne pouvais me résoudre à laisser une tel image de ma personne, aussi ayant appris la maniement des armes dans ma jeunesse, je me fis milicien du corps de garde Esperien.


Hautedemeure.

Ou la maison des fils d'Huratelon, la tanière de la tradition et bien d'autres noms que Falc' se plaît à donner au vieux logis de Rivelame. Dés votre entrée dans la vieille demeure Rivelamienne, une odeur étrange vient vous caresser l'odorat. Cela n'est pas chose facile que de décrire la sensation qui vous parcourt le corps. Dans l'air flotte une douce arôme de biscuit mélangée à celle des nombreuses plantes. Malgré l'étonnant couplage des deux fûmets, vous désirez appronfondir votre visite, ainsi pénétrez-vous dans l'antre du vieillard.

  • Rez-de-chaussée.

Après avoir passé l'entrebaillement de la lourde porte, vus vous retrouvez dans un petit hall fort bien éclairé. En levant la tête, vous remarquerez plusieurs armoires accrochés ensemble. C'est ce que le vieillard nomme "la réserve".

Premier Jour

Lors de son arrivée, il a été vendu comme Esclave à Izengrin. Très vite il s'est liè d'amitié avec un chasseur dénommé Tenzo Kemaltar,son frère d'arrivage comme il l'aime à l'appeler.Il l'a aidé et il le considère comme son frère.Plus tard,alors qu'il mendiait,le gouverneur lui offrit de la boustifaille et lui proposa du travail,Falc' débuta ainsi dans la garde.