Utilisateur:Adamo Casalta : Différence entre versions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
m
 
Ligne 41 : Ligne 41 :
 
  |Rôle5=
 
  |Rôle5=
 
  |Divers=
 
  |Divers=
  |Personnage_Absent=
+
  |Personnage_Absent= Oui
 
  }}
 
  }}
 
{{Ecrit|Description}}
 
{{Ecrit|Description}}

Version actuelle datée du 21 mai 2020 à 21:18


Vous consultez la fiche d'un personnage absent d'Esperia.


Adamo Casalta

Informations RP
Nom Adamo Casaltamail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance 492
Rang Esclave
Esclave de
Métier
Métier
Compléments Verrier
Pêche
Origines
Ville d'origine Tenence
Région d'origine Vellabria
Nation d'origine République Marchande de Caroggia
Informations HRP
Login Minecraft SuperBlob555
Âge IRL 18


Description

Border2px.png
Il se dresse devant vous, un simple homme d'environ 1m65, une allure plutôt commune dans la population. Il a des yeux noirs brillants, qui, s'il daigne vous regarder, semblent-vous observer, comme si on voulait tout connaitre de vous.
Mais contrairement à ce que cet examen sévère pourrait suggérer, l'homme s'avance plutôt lentement vers vous et parle d'une voix claire et joyeuse. Ainsi, il est si lent que vous pouvez détailler tout son physique avant qu'il arrive. Vous pouvez voir qu'il a des cheveux noirs, mi-longs et assez sale mal entretenus. Ils tombent sur ses épaules, en cachant une partie de ses épaules. Ses épaules d'ailleurs descendent à partir de son cou en s'affaissant, créant des bras plutôt cours et maigre. Pour le reste de son corps, il reste un humain assez classique, d'environ 60 kg, on pourrait le confondre avec son voisin. Il semble assez fatigué, le dos vouté, nul doute que ces derniers temps, il a affronté énormément de problèmes.
Bien, il continue donc d'avancer vers vous, en plaçant lentement et très précisément ses pieds au sol. Chacun de ses gestes est calculé, il n'en fait pas un de trop.
Enfin, il arrive jusqu'à vous, et vous parle, d'une voix douce et chantante quoique vous puissiez entendre une partie assez sèche dans celle-ci.

Adamo est plutôt calme, réfléchi depuis son enfance. Il suit en effet les enseignements de ses parents, qui était très pieux et priait au moins une fois par semaine. Il a gardé cette habitude et suit toujours la foi monachiste avec ferveur, peut être un peu trop du point de vue de ses interlocuteurs. Mais cela reste un compagnon fort apprécié, aimant rire le plus souvent, avec quelques blagues de son cru. Et il restera toujours un peu méfiant vis-à-vis des personnes inconnues. Il faut beaucoup pour gagner sa confiance.
De plus, sa paresse d'esprit est inimaginable. En effet, il a appris à toujours connaitre tout ce qui est nécessaire avant de prendre une décision en aidant son père pour son commerce de verre. Il peut ainsi réfléchir pendant des heures avant de faire quoi que ce soit. Mais ses réflexions sont souvent très justes et il pourrait paraître comme très malin.
Adamo aime s'approcher de près, voir précisément ce qu'il a devant lui ou les personnes à qui il parle. Peut-être est ce en rapport avec une légère myopie depuis sa naissance.
Vous pourrez le voir souvent, près des lacs, mers, océans, observant le lointain en pensant, tranquillement, à tout ce qu'il lui passe par la tête.

Aptitudes

Border2px.png
Depuis son enfance, il adore se balader dans les alentours de sa ville, des forêts aux plaines, des cours d'eau aux rivières, il s'émerveille des beautés de cette nature. Durant ces péripéties il a acquit des talents pour la pêche des petits poissons, en étant toujours plus ingénieux pour en attraper le plus.
Durant la majeure partie de sa vie, il suivait les enseignements de son père, verrier qui lui a appris l'ensemble des techniques qu'il connaissait sur son art.

Histoire

Border2px.png

Ses débuts dans ce monde ont été assez simple et classique. Il nait en 492 dans une petite famille de verrier. Passant ses journées entre un enseignement basique au monastère de Tenence ; ses balades partout où sa curiosité l'amenait, lui et ses amis ; son observation de son père derrière une petite caisse de la verrerie ; ou bien les enseignements de sa mère sur sa foi, qui ont fait ce qu'il est aujourd'hui. Il aimait s'amuser, et courir dans les rues de sa ville natale, aidant les gens qu'il croisait sur son chemin, du mieux qu'il pouvait du haut de ses 10 ans. Entre calme et marchandage cette vie à Tenence, apaisée et tranquille, a changé rapidement. Verrerie rachetée par une autre famille, faim croissante de jour en jour, départ vers la capitale, perte de toutes ses attaches à Tenence, et meurtre de son père par un brigand de Caroggia sont les quelques évènements qui ont bouleversés la vie du jeune enfant qui vivait à Tenence d'amusement et de poisson cru, pêché dans la rivière. Il tentait de survivre, perdu dans cette ville qu'il n'avait visité que trois fois avec son père. Comment aurait-il pu survivre seul avec sa mère dans cet endroit qui avait eu raison de celui-ci ? Tout semblait perdu en ce moment mais Adamo ne perdit pas espoir. Il fit ce qu'il avait toujours aimé à Tenence : aider et trouver d'autres personnes avec qui survivre. C'est une vie de vol et de brigandage qui a suivi les quelques années entre 514 et 516. Il se fait des amis dans son malheur dont Elia et Joan qui le suivront dans tous ses périples. Seulement, dans cette vie criminelle, arrive le pire moment. La nourriture manque plus que tout et le groupe d'amis sans réfléchir, sans sagesse, attaque un bourgeois qui passait par là. Quelques coups de poings, certes maladroits, suffit à le mettre à terre, du fait de leur supériorité numérique. Ils ont enfin quelques piécettes pour s'acheter de quoi manger. Mais ces réjouissances de courtes durée, laisse place aux représailles. Les quatres compagnons sont obligés de partir loin de Caroggia pour sauver leur peau. C'est ainsi que reprend le voyage d'Adamo ; vers l'est, fuyant le justice de Caroggia. Mais jamais sans se séparer de ces deux amis, inséparables. Inséparables jusqu'à une attaque de brigands qui assomment Adamo, ne laissant qu'à sa mère, Elia, et Joan, le temps de fuir. Adamo se retrouve seul, emmené par des brigands, on ne sait où. Il se réveille dans un chariot, enchainé. Durant un voyage qui pourrait paraître éternel, il sera vendu à un esclavagiste, jeté dans la cale d'un bateau et envoyé on ne sait où...