Explorations de l'Archipel des Esperies

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Bibliothèque.png


Ce document est un carnet ecrit par Shahab, seul les Qadjarides peuvent y avoir acces pour le moment

Couverture

Explorations de l'Archipel des Esperies


Symbfleche.png

Dessins et croquis effectué à l'aide de Djafar, artiste Qadjaride

Deuxième de couverture

Page 1

Hors RolePlay :

Des croquis et notes diverses sont glissées derrière la couverture

Pages 2 & 3 / Expédition N°1 / Nord

  • Organisateur : Bahadur
  • Date : 2 & 3 Juillet 513
  • Membres qadjarides : Shahab, Bahadur, Hafez, Horphelia, Khali, Zhaleh, Renjar, Kerim, Enockh
  • Membre non qadjaride : Eldingar
  • Objectifs de l’expédition : essai du matériel, délimitation des côtes de l'ile
  • Carte de l'expedition
Expe1.jpg


Cette expédition a pour but de tester notre matériel nouvellement acquis à Esperia. Nous sommes partis à l'aube du premier cycle vers le nord, longeant la cote en passant par la plage. Nous avons d'abord dépassé le bagne, puis nous avons continué pendant plusieurs heures jusqu’à arriver à l'embouchure d'un fleuve.
Nous avons constaté qu'il était impossible de traverser le fleuve, le courant étant trop puissant à l'embouchure. Nous avons donc pris l'initiative de remonter le fleuve, et donc de nous enfoncer dans des terres inconnues.
La forêt, sur la rive nord de ce fleuve, semble très dense, profonde, et étrange. J'ai hâte de trouver un endroit ou la traversée sera possible.

Nous avons trouvé un passage à gué. Nous avons exploré la forêt de l'autre coté... mais sommes repartis aussi vite, le lieu est infesté d'araignées et d'abeilles, des odeurs étranges envahissent nos odorats, embrument notre esprit, le lieu semble comme hanté. Nous appellerons ce lieu la forêt d'Astraya, car tout ce qu'il nous évoque est la peur et la mort.
Nous avons continué le long du fleuve et avons monté un camp pour le cycle nocturne (la croix, sur la carte).

Au lever du cycle suivant, nous avons rapidement démonté la tente et sommes repartis le long du fleuve, qui va à présent vers le nord. Nous sommes arrivés à un lac immense en forme d’œil. Il semblerait que ce soit la source du fleuve. Nous avons décidé d'appeler ce lac "L’œil d'Arbitrio", et le fleuve a donc naturellement été nommée "voie du passeur".

Après avoir exploré une petite plaine à l'ouest de l’œil, nous avons repris le chemin du sud. Bahadur a été attaqué par un taureau sauvage et nous avons du rentrer précipitamment au sans fond. Pas de blessures graves.

  • Bilan de l'expédition :
    • début de cartographie
    • premières rencontres avec les Dragons d'Esperie et les limaces géantes (Atash semble les apprécier)
    • Découvert de la forêt d'Astraya, de la voie du passeur et de l’œil d'Arbitrio


Pages 4 & 5 / Expédition N°2 / Marais salants de la Kalafiskur

Expe2.jpg
  • Légende
    • En rouge : trajet
    • En vert : Marais salants de la Kalafiskur


  • Organisateur : Shahab
  • Membres qadjarides : Shahab, Enockh, Renjar
  • Membre non qadjaride : Eldingar
  • Date : 18 Juillet 513
  • Objectifs de l’expédition : découverte de la région au sud de la ville
  • Notes :

Nous avons suivi la cote en direction du sud, afin de continuer à améliorer notre carte. Apres les champs de Rivelame, nous avons trouvé plusieurs tombes. Juste au dessus d'une falaise assez impressionnante, l'endroit est assez joli.
Encore un peu plus au sud, se trouve une épave de bateau. Nous l'avons fouillée, rien d’intéressant à signaler, si ce n'est qu'il faudra signaler aux pécheurs qu'on connait qu'on trouve pas mal de moules, dans le coin.
Finalement, nous sommes tombés sur un immense marais salant. Nous avons laissés Eldingar le nommait, car c'est lui qui l'a vu en premier et que nous voulions lui faire plaisir. Ils se nomment dont Marais de la Kalafiskur, il semblerait que ce soit une déesse du culte nordique.
Nous sommes ensuite rentrés en ville en passant par les terres, nous en avons profité pour remonter une petite rivière jusqu’à sa source, qui se trouve être une cascade à l'eau limpide et claire.

Bilan de l'expédition :

  • découverte de marais salants
  • découverte d'une rivière et de sa source. Nous l'avons nommé "La Flèche".

Pages 6,7 & 8 / Expédition N°3 / Expédition maritime autour de l’île

Expe3.jpg
  • Organisateur : Shahab
  • Date : 14 au 16 Aout 513
  • Membres Qadjarides : Shahab, Bahadur, Atash, Horphelia, Aswad
  • Membre non Qadjaride : Shyr (marin)
  • Objectifs de l’expédition : à l'aide d'un bateau, juger la taille de l’île et si possible en faire le tour. Cartographier l'archipel.
  • Zones explorées : Contours de l'ile, ile du vieux Rais, Cotes du Dragon, Plaine des Ancetres, Coursevent, ile du moine.
  • Journal :

Jour 1
C'est la première expédition avec notre nouveau bateau, baptisé "La Flèche", comme notre clan. Certains Qadjarides montrent de l'anxiété, ils n'aiment pas trop naviguer. Surtout Bahadur.
Arrêt sur l’île du Moine (N°1). Nous décidons de ne pas pousser l'exploration de l’île des le premier jour, considérant qu'elle se trouve assez prêt de la ville pour qu'on puisse y revenir plus tard. A ce moment là, l’île ne porte pas encore nom.
Arrêt sur l'ile du vieux Rais (N°2). L’île est majestueuse. Nous décidons de l'appeler ainsi, en l'honneur de mon père Arash qui fut un grand et sage rais. Au milieu de celle ci, se trouve une crique intrigante présentant de nombreuses cavernes, nous devrons l'explorer.

Jour 2
Arrêt dans une ravissante et apaisante petite crique entourée de falaises. Les phrals décident de l’appeler Souffle de Sina (N°3), en son honneur. Je suis touché par l'attention.
Le climat devient étrangement chaud, au sud de la baie des fondateurs. Nous décidons d'explorer les alentours et jetons l'ancre dans une petite baie (N°4). Au fur et à mesure de l'avancée du soleil, la chaleur devient de plus en plus intense, presque insupportable. L'humidité imprègne tout, c'est étouffant.
Nous nous enfonçons dans la forêt touffue et découvrons rapidement un lieu incroyable : les côtes du Dragon (N°4). En effet, s'y trouve un immense squelette. Les éléments suivants ont été déduits par les membres de l’expédition : il s'agit probablement de 5 côtes d'un animal très grand.

  • chaque côte mesure plus de 5 mètres
  • celles ci sont très résistantes, nous avons tenté d'en ramener un morceau mais n'avons pu extraire qu'un infime morceau après une heure d'efforts au piolet d'escalade.

Cette forêt est pleine d'animaux et plantes inconnues. Nous avons même repéré ce qui semble être du cacao. Nous devrons revenir.
Avant la tombée du cycle, nous montons un camp pour passer la nuit.

Jour 3
Nous partons à l'aube avec le bateau, après avoir passé quelques minutes à le désensabler. Arrêt à l'embouchure de la rivière (N°5) et exploration le long de celle ci. L'eau n'est absolument pas potable. J'ai essayé, j'ai la courante. La source de cette petite rivière est souterraine. Impossible d'aller voir dans la caverne, c'est trop exigu et dangereux. Pres de la source, nous avons trouvé une petite caverne avec des champignons.
Nous embarquons sur la Flèche, pour refaire escale un peu plus tard sur une plage d'une plaine immense, peuplée de troupeaux d'animaux divers. Nous la nommons Plaine des Ancêtres (N°6) et décidons d'en faire le tour. Nous y avons découvert plusieurs espèces de plantes inconnues, et une des espèces de bovins nous semble différente de celles que l'ont connait sur l'ancien monde.
Nous reprenons le bateau et repartons vers le nord, les contours de l'ile commencent à clairement se dessiner sur la carte de Djafar. Nous essuyons une violente tempête (N°7), qui coûte presque la vie à notre artiste peintre.
Après la tempête, nous nous arrêtons sur une grande plage. Le drapeau de la Flèche s'est décroché du mat à cause de la puissance des vents venus du Nord, je lui cours apres et fini par l'attraper, sous les rires des phrals. Aswad décide de nommer la plage Coursevent (N°8), nous passons la nuit ici. Une grotte se trouve juste à coté du camp, mais nous n'avons pas eu le temps de l'explorer. Sur la plage, les restes d'un feu très anciens ont été découverts... ainsi qu'une vieille dague en pierre.

Jour 4
Nous reprenons le bateau et bouclons le tour de l’île. Le cycle est encore long, alors nous décidons de profiter du temps qu'il nous reste pour explorer plus amplement l’île en face du bagne (Île du Moine, N°9). Nous découvrons, au centre de l’île, une petite cascade et un étang formé par celle ci, l'eau y est d'un gout et d'une limpidité unique à Esperia. Nous nommons cette eau "les Larmes d'Elyria", en référence au célèbre conte Qadjaride. Nous en prenons quelques tonnelets et essaierons de la vendre en ville.
Nous trouvons aussi des fleurs et champignons inconnus, sur l’île.
A quelques metres seulement de la cascade, à même le sol, nous découvrons un squelette humain dans une bure. Probablement le cadavre d'un moine. Après enquete, nous trouvons sur son cadavre ce qui sera identifié plus tard par le monastère d'Esperia comme une broche d'Apothi adaarion. Il s'agit donc très vraisemblablement du cadavre d'un Apothi. Rien sur le cadavre, si ce n'est un livre aux pages délavées.
Nous rentrons au sans fond. L'expédition est un succès total.

Bilan de l'expédition :

  • Avons amélioré la cartographie de l’île, avons pu délimité ses contours
  • Découverte de lieux d’intérêts
    • Île du moine et source d'eau des Larmes d'Elyria
    • Île du vieux rais
    • Crique du Souffle de Sina
    • Zone tropicale
    • Côtes du Dragon
    • Rivière non nommée au sud
    • Plaine des Ancêtres
    • Plage de Coursevent
  • Découverte d'un cadavre d'apothi Adaarion datant d'avant la colonisation des Fondateurs (au moins 50 ans avant selon les soignants de la ville)
  • Découverte du squelette d'un animal géant (côtes du dragon)
  • Observation d'une espèce bovine inconnue (plaine des ancêtres)
  • Observations de plusieurs animaux, plantes et fleurs inconnues

Pages 9 & 10 / Expédition N°4 / Expédition Dreher, zone tropicale

Expe4.jpg
  • Organisateur : Shahab
  • Commanditaire : Daviel, famille Dreher
  • Date 7 & 8 Mars 514
  • Membres
    • Shahab, Djafar, Matalino et Enockh du clan de la Flèche.
    • Moine Stranh, Daviel, Azer et Philip de la famille Dreher.
  • Objectifs de l’expédition : exploration de la zone tropicale, découverte de nouvelles plantes et essences d'arbres.
  • Notes :

Nous avons pris la mer le 7 en début de soirée.
A l'aube, après avoir essuyé une petite tempête, nous avons atteint la baie du Dragon (c'est ainsi que j'ai décidé de nommer la petite baie qui se situe à coté des côtes du Dragon).
Après avoir monté notre camp de base et fait un feu pour y mettre nos vêtements à sécher, nous avons fait une première exploration autour de ce camp pour familiariser les Dreher avec les lieux. Nous avons rencontré une espèce de singe inconnue, beaucoup plus grande que les singes connus de l'ancien monde. Nous avons aussi croisé multitudes d'oiseaux colorés. A notre retour au camp, nous avons constaté qu'il avait été en partie saccagé. Probablement un singe curieux ...
Nous avons immédiatement divisé le groupe en deux afin d'être plus efficaces. Philip et Matalino sont restés aux abords du camp pour chercher des fleurs et plantes inconnues, tandis que le reste du groupe a accompagné le moine Stranh pour son étude de ce qui semble être des cacaoyers géants.
Nous avons rencontrés quelques soucis avec une espèce d'araignée sauteuse très agressive. Azer s'est fait mordre le téton, heureusement que nous avons Matalino avec nous.
Une fois que Stranh et Daviel ont fini leurs découvertes, nous avons montés un plus petit groupe pour partir en exploration dans la forêt, dans le but de peut être réussir à atteindre les plages au sud en coupant par la jungle. Nous nous sommes donc taillé un chemin au cimeterre, à travers la danse forêt, croisant multitudes de singes, oiseaux, et même un énorme Dragon d'Esperie ... au vu de son comportement très territorial et menaçant, il s'agissait vraisemblablement d'une femelle en train de protéger son nid, mais nous n'avons pas eu l'audace et le temps d'aller vérifier nos théories, car la nuit commençait à tomber et nous avions une multitude de choses plus vitales à faire.
Pendant cette exploration, nous avons découvert plusieurs points d'eau, dont un grand lac à l'eau étrangement limpide.
Enockh a été assommé par un singe qui a du lui lancé quelque chose, nous l'avons mis dans le bateau, avons terminé de démonter le camp et sommes partis tandis que la nuit tombait et que les hurlements des ocelots et des dragons résonnaient dans les bois alentours.

Bilan de l'expédition :

  • Observation de singes et oiseaux, ainsi que d'un spécimen de Dragon d'Esperie plus grand que tout ceux vu à ce jour, ce qui pourrait confirmer la théorie que le squelette des cotes du dragon ne serait qu'un immense dragon d'esperie mort.
  • Découverte par les Dreher de plante, fleurs et bois
  • Importation de cacao

Pages 11 / Expédition N°5 / Expédition Erenthys, montagnes

Expe5.jpg

Organisateur : Shahab
Commanditaires : famille Erenthys
Date : 31 Mars 514 / 1er Avril
Membres
Shahab, Djafar, Jihane et Enockh du clan de la Flèche.
Kenesha et Illina de la famille Erenthys, Estrella de la famille Sydan, en tant que soignante. Esclave Delm en tant que porteur.
Objectifs de l’expédition : exploration des montagnes, capture d'animaux d’élevages
Notes :
Nous sommes partis à l'aube d'un cycle et nous sommes dirigés vers les montagnes. Nous avons pris un peu de hauteur, puis avons poursuivi vers le sud jusqu’à trouver un lieu pour le campement afin de poser nos affaires et de partir en capture.
Nous avons rencontrés une partie du fleuve Faravahni que nous ne connaissions pas encore, et avons pu détailler celle ci sur notre carte.
Pendant qu'un groupe montait le campement, un autre est parti capturer des animaux d’élevages.
Nous avons passés un cycle nocturne dans la tente, et sommes repartis à l'aube suivante.

Page 13 & 14 : Expédition n°6 / Expédition Tropicale

Expe6.jpg

Organisateur : Shahab
Commanditaire : Dame Leoplodine
Date : 20 Avril / 21 Avril 514
Membres
Shahab, Enockh, Hirad, Djafar, Jihane, Mehregan, Sanna, Azlan et Hazim des qadjarides.
Dame Leoplodine, dame Natalya, sire Xavyus, Sire Azer et sire Daviel.
Objectifs de l’expédition : exploration de la jungle. Découverte de plantes. Coupe de cacaoyer géant.
Notes : le bateau de dame Leoplodine a pris part à l'expedition, navigué par Shahab, tandis que "La Flèche" a été navigué par Natalya.

Résumé fourni par sire Xavyus
Jour 1
Alors que la traversé fut plutôt mouvementée, notamment par notre rencontre avec une « montagne des mers » un mastodonte marin plus grand que nos bateaux. Nous nous installâmes sans trop de problèmes sur la plage au sud de l’ile dans la grande zone tropicale, Les Qadjarides furent fort aimable… Ils nous firent logis dans une petite tente assez grande pour nous tous « kahredji ».

Une fois le camp monté, nous ures droit un a festin de rois ! Puis notre guide Shahab nous énonça les membres des deux expéditions, deux équipes.

Alors que le soleil se levait, nous, membres du groupe d’exploration firent route droit dans la foret, et après quelques instant nous tombâmes sur un lac géant ! Lieu aussi magnifique que dangereux ! En effet, alors qu’un sifflement retentis à nos oreilles, nous firmes volte-face pour tomber face à la créature la plus terrifiante et étrange que j’ai pu apercevoir jusqu’à aujourd’hui : Un Dragon d’Esperie ! Ni une, ni deux, la découverte faites, nous prirent nos jambes à notre cou dans l’optique de revenir plus tard mieux armés et plus nombreux !

Mais alors que nous nous enfonçâmes un peu plus profond dans la foret aux dires de notre Cartographe Djafar, nous abordâmes une immense montagne d’où tombait des… noix ? Oui des noix ! Apparemment la faune locale, des espèces de créature mi- formes d’hommes mi- animal, comme des écureuils de ces forets la, tentaient de nous dissuadaient à l’aide de ces noix ! Faisant un écart de route, nous tombâmes sur des plantes qui paraissaient fort étrange !

Suite à toute cette exploration, nous rentrâmes au camp pour rejoindre les autres.

Quelques heures plus tard, nous retournâmes sur les traces de nos découvertes de la flore avec Shahab, Dame Linden, Messire Philip et moi-même. Arrivés sur le lieu, ou nous avions vu les fleurs ces dernières avaient déjà bien bougées… étrange n’est-ce pas ? Des fleurs qui bougent. Ces dernières étaient des « phasmes » étrange créatures de la nature. Malheureusement, nous n’avons pu en attraper, mais nous sommes loin d’être rentré bredouille, a notre retour, nous tombâmes sur le deuxième groupe qui était en train d’affronter et d’achever un terrible Dragon d’Esperie ! Apres en avoir capturé un plus petit. Apres cela nous sommes rentrés au camp ou pouvait s’achever notre 1ere journée.

Jour 2

Page 15: Expédition n° 7 / Expédition des Plaines au sud de la ville

Expe7.jpg

Date : 18 mai 514
Membres : Shahab, Hirad, Enockh, Djafar
Objectifs de l’expédition : délimitation de la plaine qui se situe entre la ville d'Esperia et la zone tropicale

Description à venir

Page 16 et 17 : Expédition n° 8 / Expédition du météore

Expédition 8.jpg

Organisateur : Shahab
Date : 17 et 18 Juillet 513.
Membres: Shahab, Enockh, Hirad, Djafar et Amar des Qadjarides.
Valérion, Asserin, Bill, Ernst, Lykken, Cain.
Objectifs de l'expédition : Exploration du météore, cartographie.

Jour 1 :
Nous partions du port de Rivelame dans l’après-midi. A bord, Shahab, Enockh, Hirad, Djafar et Amar pour les Qadjarides et Bill Moscaw, Likken, Cain ,Valerion, Asserin et Ernst pour les Kharedjis. Apres une traversée calme, nous débarquâmes sur une plage à proximité du météore. Nous descendîmes les affaires du bateau puis on monta le camp. Le temps était à la brume, et de gros nuages nous cachaient le haut du météore. Plus tard dans la soirée, il fut décidé d’organiser une reconnaissance aux alentours pour déterminer où nous pourrions escalader le météore. De retour au camp, le petit groupe ramena ses trouvailles et on fit le bilan. Une lecture générale du carnet retrouvé dans les restes du bateau fut assurée par Bill Moscaw. Ce carnet explique que le bateau s’est échoué sur l’archipel et se trouve etre le journal de bord du capitaine. Sur les passages lisible, on retrouve la mention de « mort noire ».De nombreuses hypothèses sont exprimées par le groupe. Apres avoir mangé on se prépare pour l’expédition. Djafar est en tête du groupe et Enockh ferme la marche. Nous contournâmes le météore pour trouver la zone à escalader. Sur le chemin, on trouva des pavés qui semblent être comme « tombés » du haut du météore, notre détermination s’accrue : Il y a bien quelque chose d’étrange en haut de ce météore… Peu après, on trouva finalement une petite entrée cachée, avec un escalier a l’intérieur. En file, on entrepris de grimper ces marches. La pierre est humide et on manque de glisser à chaque marche. Arrivé en haut, on trouva un tronc qui bloquais le passage. Les membres de l’expédition les plus forts déciderent de le sortir pendant que les autres restais derrière. A mesure que le tronc etait tiré, un filet d’eau s’écoulais de la sortie… Puis, une grosse vague d’eau s’engouffra dans l’escalier avant de s’estomper. La sortie dégagée, on arriva en haut du météore. Quelle ne fut pas notre stupéfaction quand on découvrit qu’une grande bâtisse en pierre s’y trouvait ! On trouva à l’entrée un pendu, on le fouilla puis on continua. Nous trouvâmes ensuite un bucher. Nous découvrîmes ensuite la poulie de bois, qui ne tarda pas à s’écrouler. A l’intérieur, des écritures Adaarionnes, Cain fut notre interprète. Cet endroit semble être un ancien lieu de culte monachiste. Plus tard, le groupe se scinda en deux : Le premier, mené par Shahab, partit explorer la crypte, le second, mené par Enockh, alla explorer le reste de la bâtisse. Des antiquités furent trouvées, de même qu’un autre journal. A l’intérieur, le groupe fut attaqué par un rapace venu du ciel qui finit par s’enfuir. Le bâtiment est composé d’une bibliothèque remplis de livres illisibles, une salle de prière, et ce qui semble être des dortoirs. La bâtisse est envahie par la nature, ronce et buissons y prolifèrent. Elle est aussi vielle que dangereuse, un échafaudage ayant faillis s’écrouler. On se rassembla ensuite et on décida de s’en aller. On se retrouva finalement au camp où l’on regroupa nos trouvailles et l’on rangea le matériel.
Jour 2 :
En milieu de journée, un groupe réduit se rendit aux ruines pour essayer de dénicher des choses qui nous auraient échappés la veille. Un autre journal fut trouvé mentionnant un "trésor" Le soir, après une réunion entre Qadjarides puis ensuite avec l’ensemble du groupe, Il fut décidé que : -Une partie du groupe rentrera en bateau comme à l’allé avec les caisses de reliques a bord en plus. (Bill, Cain, Likken) -Une autre rentrera à pied en traversant les montagnes pour rejoindre Esperia par l’est. (Hirad, Enockh, Djafar, Shahab, Amar, Ernst, Asserin, Valerion) On traversa la forêt pendant un bon moment, entre les zones boueuses pour finalement arriver à une gravière. Apres une pose, le groupe repartit en faisant un crochet par Coursevent, Shahab voulant ramener une tortue. On arriva enfin à une mare. Juste devant se trouve une grotte d’où émane d’effrayants grognements. Apres avoir pêché une tortue, le groupe s’intéressa a la grotte, d’où sorti, un effrayant ours noir. Les combattants décidèrent de l’affronter, c’est-à-dire Enockh, Shahab, Hirad et Valerion. Djafar, Amar et Asserin ne sachant pas se battre, restèrent en arrière. L’ours fut finalement vaincu non sans mal grace a l'habilité d'Hirad qui aura donné le coup fatal. Le groupe continua son chemin jusqu’à l’œil d’Arbitrio puis longea la voie du passeur. Nous passâmes ensuite à côté de la carrière pour ensuite arriver sains et sauf au sans fond et a Esperia.