Organisation sociale, lois civiles et Institutions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Le statut de cet écrit est public. Cela signifie qu'il est accessible à tout le monde mais que votre personnage doit en avoir l'avoir vu ou lu en RP pour que vous puissiez consulter cette page. Dans le cas contraire il s'agit de méta.

Cet écrit a été rédigé par un auteur inconnu et se trouve sur l'ancienne Esperia, inaccessible pour le moment.

Retour au Code Insulaire.

Le Registre d’état civil

La tenue du registre d’état civil est une prérogative qui incombe au gouvernement, plus précisément au Censeur. Il permet de recenser l’intégralité de la population Esperienne et d’avoir une vue d’ensemble sur les habitants. Le registre est en libre accès aux bureaux du gouvernement, il est remercié de le remplir avec les informations suivantes:

  • Identité complète - Nom et Prénom
  • Date de naissance si connu ou âge approximatif
  • Filiation avec d'autres personnes présentes sur l’archipel d’Esperia
  • Date d’arrivée
  • Date d’affranchissement
  • Date de décès ou de départ
  • Origine
  • Famille Esperienne / Guilde

Toute personne n’étant pas recensée est considérée comme étant étranger et ne peux accéder au rang d'habitant.

Les Rangs Civils

Esperia est divisée en plusieurs rangs sociaux avec des dérivés militaires. Ces statuts présentent des privilèges ou des contraintes, pour les plus bas. Pour obtenir un statut sociale, deux possibilités:

  • Postuler selon la forme adaptée et payer le montant demandé.
  • Se faire octroyer un titre pour un acte de mérite.

Esclave

L'Esclave n'a aucun droit politique, juridique et personnel. Il n'a que des obligations : Celui de servir la famille qui l'a acheté et de courber l'échine.

Etranger

Est considérée comme étrangère toute personne arrivant sur le sol Esperien libre, n'ayant pas encore fait de demande de reconnaissance de son identité. Un Etranger ne peut pas fonder sa famille, ni être propriétaire d'un quelconque bien immobilier, il n'a le droit qu'à la location. Il ne bénéficie d'aucun droit de vote, et peut subir des majorations s'il enfreint la loi.

Habitants

L'Habitant dispose du droit d'être Chef de famille et donc Tribun. Il n'a aucun droit particulier, sinon de vivre comme Esperien et d’acquérir une résidence. Il suffit d’être recensé, libre et de résider en ville depuis plus d’un mois pour obtenir le statut.

Citoyens

Le Citoyen est une personne en pleine possession de ses droits politiques en Esperia : Il peut briguer n'importe quel poste politique. La loi est plus flexible à son égard qu’avec un habitant lambda, étant donné qu’il est un esperien impliqué.

Pour devenir citoyen, il faut transmettre le formulaire suivant :

  • Nom:
  • Date d’arrivée:
  • Signatures de parrainage (1 nobles ou à défaut un membre de la Magistrature et 4 citoyens)
  • Lettre expliquant les actes sur Esperia
  • Remettre la somme d’un (1) diamantin au gouvernement
  • Savoir lire et écrire convenablement

D'un point de vue économique, le citoyen est avantagé :

  • Il peut acquérir jusqu’à 2 parcelles commerciale pour y faire travailler des employés, des habitants ou les esclaves de sa famille.

Noble

Le Noble est le plus haut placé dans le système social Esperien. Il représente l'élite de la ville, et doit se montrer digne de cette dernière. Il bénéficie d’avantages sociaux et de politiques économiques avancées. Personne ne peut manquer de Respect à un Noble. D'un point de vue politique, le noble peut accéder à n’importe quel poste en Esperia. Cependant, la noblesse est un titre de reconnaissance et peut être retiré à quiconque ne respectant plus les principes de la noblesse et ses valeurs par la Chancellerie.

Pour devenir noble, il faut transmettre le formulaire suivant:

  • Nom:
  • Métier:
  • Quartier de résidence:
  • Date d’arrivée et date de citoyenneté:
  • Parrains (3 nobles ou à défaut des membres de la Magistrature et 6 citoyens):
  • Lettre expliquant les actes sur Esperia
  • Remettre la somme de quatre (4) diamantins au gouvernement

D'un point de vue économique, le noble est le seul autorisé à être grand propriétaire foncier:

  • Il a le droit d'acheter jusqu'à 2 maisons et les lier pour en faire une seule grande sous autorisation d'un architecte et de l’Intendant de Quartier.
  • Il peut avoir 2 propriétés disséminées dans Esperia, sa résidence principale et une résidence secondaire.
  • Il peut avoir au maximum 4 parcelles commerciales pour y faire travailler les employés ou esclaves de sa famille.

Les enfants

La Majorité

Sur Esperia, la majorité est fixée à 15ans. Avant cela, l’enfant est considéré comme mineur et doit être sous la responsabilité d’une personne ou de l’Orphelinat d’Esperia.

Orphelinat

Tout enfant libre ou esclave n’ayant pas atteint la majorité et n’ayant pas de famille présente sur l’île sera sous la responsabilité de l’Orphelinat d’Esperia. Cet Orphelinat est par défaut, une instance cogérée par la Concorde et l’Académie. Ses locaux sont au sein de la Concorde, qui se chargera d’offrir une éducation religieuse aux enfants et leur permettra de découvrir les divers travaux pour leur futur choix professionnel. L’Académie en assure une éducation plus générale.

Les Familles Esperiennes

Les familles Esperiennes sont des regroupements d’espériens suivant un objectif commun ou des idéaux similaires. Ces familles doivent être enregistrées dans le Registre Officiel des Familles pour pouvoir disposer des droits étant liés. Ce registre peut être consultable par tous au gouvernement.

Pour créer une famille:

  • Compter au moins trois (3) habitants d’Esperia
  • Payer vingt (20) jaunets au Questeur
  • Se faire enregistrer au Registre des Familles

Dispensaire

Toute personne blessée ou malade a le droit de solliciter l’aide des soignants travaillant au dispensaire et ce, gratuitement et peu importe le rang du demandeur. Le dispensaire est géré par un directeur désigné par la Chancellerie.

Concorde

La Concorde d'Esperia et la Chancellerie se doivent de respecter le concordat de Roskilde ainsi que les lois suivantes:

La Concorde est un lieu sacré et autonome vis à vis des Lois Esperienne. Elle rédige elle même son règlement intérieur et n’est pas concernée par la hiérarchie des normes. Par conséquent, elle ne peut recevoir aucune taxe venant du gouvernement ni aucune aide financière et devra pour se financer vivre des dons de ses fidèles et des métiers que pratiquent les membres de la Concorde.
Comme stipulé dans le concordat de Roskilde, les membres des instances religieuses monachiste ou phalangiste ne sont pas autorisées à intervenir dans la politique de la cité et ce, par n’importe quel moyen.
Le Sponsor, le Takaaja ou tout représentant religieux de la Concorde peut offrir ou refuser le droit d’asile. Tant que le bénéficiaire reste dans l’enceinte de la Concorde, celui-ci est protégé des lois Esperiennes mais s’expose à celles ci une fois dehors. En cas de crime grave, la Concorde peut être tenue pour complice.
La Justice Religieuse ne peut s’appliquer qu’aux arbitrés en fonction de leur courant religieux.
Ainsi, un monachiste ne peut pas être jugé par des phalangistes et inversement.

Académie

L’Académie d’Esperia est gérée par le directeur, désigné par la Chancellerie. Elle est sous gestion étatique et dépend de ce dernier.