Utilisateur:Alberto Garsea

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher


Alberto Garsea

Informations RP
Nom Alberto Garseamail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance 4 septembre 499
Rang Habitant
Famille Sybillin
Guilde Hanse Marchande et Artisanale
Quartier Port
Bâtiment
Métier
Métier Boucher-Charcutier
Compléments Éthyliste
Cuisine
Vièle
Fonction Intendant des Bellini
Origines
Ville d'origine Caroggia
Région d'origine Vellabria
Nation d'origine République Marchande de Caroggia
Informations HRP
Login Minecraft Nelphethy
Pseudo Neptune
Discord Neptune#3636
Prénom IRL Nicolas
Âge IRL 21
Informations Diverses
Raffole de sucreries. Ne jamais lui en donner... JAMAIS
Séparateur.png

Alberto Garsea

Alberto Ottavio Garsea Sybillin, né le 4 septembre de l'année 499 dans le quartier de la Puerta del Terra à Caroggia au sein de la République Marchande du même nom, d'une mère et d'un père encore aujourd'hui inconnus, était un Aubergiste et Éthyliste, désormais reconvertit dans la Boucherie-Charcuterie où il tient un commerce nommé L'Agneau au quartier du Port d'Esperia. Haut de son 1m73 pour une peser d'une soixante-dizaine de kilos, c'est un homme aux cheveux blond foncé et court accompagné d'une Balbo et d'yeux verts, ce dernier ayant une musculature assez bien entretenue, il est un adepte du culte d'Arbitrio de rite Monachiste.

Séparateur.png

Choix

Artiste

Boucher-Charcutier

Métier

Papetier

Cuisine

Complément I

Grille Bouteille de Vin.png

Ethyliste

Complément II

Grille Violon.png

Vièle

Art-Connaissance

Séparateur.png

Biographie

[!Attention, cette partie peut contenir des sujets méta et tout utilisation en jeu est punitif!]

Enfance

À sa naissance il fut placé à l'orphelinat de la Puerta del Terra, Vitorria, où il se retrouvera sous la tutelle d'une certaine Sofia Eliseo. Dans cet établissement, sa tutrice lui inculquera la langue capitaline, avec quelques vieilles expressions Caroggianne, à lire et à compter, l'histoire de la République, et les bonnes manières. Il grandira au côté d'une dizaine d'autres enfants dans le même cas que le sien.

Vers l'âge de 6 ans, le 12 février 505, Sofia accompagnera Alberto en dehors de l'orphelinat, lui faisant visiter les environs et et quelques personnalités locales d'importances, dont des marchands et artisans réputés. Il profitera de ses sorties pour tisser des relations et explorer les environs de du quartier.

Une année après, il se mettra, en dehors de son éducation, à parcourir la Puerta del Terra en quête de travail pour avoir en fin de chaque semaine une petite solde à dépenser dans des bricoles d'enfant, mais aussi pour subvenir aux besoins financiers de l'orphelinat qui connaît de moins en moins de donateurs. Le 31 mars de la même année, Alberto rencontrera un grand homme charnu et bien portant à la pilosité sombre, aux sourcils épais et à la barbe touffue, du nom d'Ottavio Garsea. Ce dernier apercevra une détermination farouche dans les yeux d'Alberto, mais aussi ses relations aisées avec autrui, et Ottavio viendra à proposer à Alberto de travailler dans son Auberge.

À partir du 3 Avril 506, Alberto travaillera donc à l'Auberge du Marteau Cramoisi. Il y servira de nombreux clients et ivrogne avide d'alcools et de goinfreries, mais ce ne sont que des bons gens avec qui l'ont s'entend bien. Et il montrera un signe d'intégration profonde au sein de l'établissement. C'est d'ailleurs ici qu'il apprendra à cuisiner et les mathématiques à vocations commerciales.

Dès l'année 509, le 4 septembre, Ottavio prit sous sa tutelle Alberto, qui travaillera désormais pleinement au sein de l'Auberge. Depuis ce jour, il apprendra la vièle auprès de certains troubadours de passage, il participera aussi aux festivités habituelles de la villa, comme la Caroggiade, dès l'an 511.

Séparateur.png

Adolescence

Année 512, Alberto commence donc à entrer dans l'âge de la fleur, mais il ne consacrera pas son temps à courir après une quelconque jupe, et se terrera à apprendre l'art de la confection d'alcool. Ce fut au début, pour les conceptions d'Alberto, de véritables catastrophes imbuvables. Mais en quelques mois il sut se reprendre en main et après de nombreux efforts acharnés, conçut enfin des alcools de bonne qualité.

En l'an 514, il rencontrera la fille d'un riche ébéniste, du nom de Morena Vespasiano, qu'il courtisera durant une longue année jusqu'au moment où la famille Vespasiano s'en ira pour Uroggia. Triste épisode de coeur pour Alberto qui aura du mal à s'en remettre, même aujourd'hui c'est une blessure encore ouverte, mais qui se ferme peu à peu. Le 13 septembre de l'année 515, Alberto, qui jusqu'à aujourd'hui ne porter aucun autre nom, prit celui d'Ottavio Garsea, qui l'adopta de façon officielle. S'ensuivra alors une longue semaine de festivité à l'Auberge, qui ne manquera pas d'attirer la jalousie de nombreux concurrents.

Séparateur.png

Perte d'un père et vie d'adulte

Le 28 décembre de l'année 517, Alberto retrouvera, alors qu'il rentre d'une course tôt le matin, la porte de l'Auberge ouverte, le corps allongé d'Ottavio dans une mare de sang, et trois brigands pillant sans vergogne l'établissement. Ce fut le seul moment d'excès de colère qu'Alberto pu dévoiler, allant jusqu'à sauvagement tuer l'un des pillards, les autres prenant la fuite. Le début d'une dure vie aller commencer.

Durant l'an 518, de nombreux oligarques cherchèrent à s'accaparer l'Auberge si bien réputée dans le quartier de la Puerta del Terra. Mais Alberto ne se laissa point abattre par de tels avares. Mais au bout d'un an de labeur à garder l'établissement à son nom, un oligarque du nom de Venceslao Dimas réussit d'un coup de maître à obtenir l'acte de propriété.

Pendant deux longues années, le nouveau propriétaire extorqua des sommes considérables à l'établissement et paya une somme de misère à Alberto, ce dernier commençant à connaitre la dure vie de la pauvreté. Durant ce même temps l'orphelinat Vitorria connut de nouveau une baisse de donateurs et Alberto se mit à détourner de l'argent pour leurs comptes mais aussi le sien, afin de manger convenablement, la malnutrition l'ayant gagné.

Le 13 mai 520 il fut pris la main dans le sac, et les autorités locales l'arrêtèrent et le verdict de sa sentence ne se fit point tarder: l'esclavage à durer indéterminé. Il fut donc emprisonné durant plusieurs mois jusqu'au 6 décembre 520 où il prit le navire pour Esperia.

Séparateur.png

Nouvelle vie