Jonc : Différence entre versions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
m (màj type)
 
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
  |Texte Image=
 
  |Texte Image=
 
  |Type= Autre
 
  |Type= Autre
 +
|Obtention= Aide hebdomadaire
 
  |Biome= Forêt  
 
  |Biome= Forêt  
 
  |Biome2= Forêt Maritime
 
  |Biome2= Forêt Maritime

Version actuelle datée du 12 novembre 2017 à 15:04

Jonc

Buisson}}

Informations RP
Type Autre
Obtention Aide hebdomadaire
Saison Thermidor
Biomes de l'Archipel
Forêt
Forêt Maritime
Forêt Tropicale
Montagne
Plaine
Prairie
Marécage
Ancien Monde
Gyllendal
Greistal







Jonc esp.jpg

Apparence

Le jonc comprend environ 200 espèces vivaces rhizomateuses, persistantes ou caduques. Son nom veut dire « lié », les tiges de jonc servant à faire des liens.


Le jonc est un habitant typique des lieux ouverts et ensoleillés, frais et humides, des zones tempérées froides du monde entier ; certaines espèces tolèrent cependant les sols plus ou moins secs.


Appréciés pour leur verticalité et leur finesse, les joncs se présentent sous forme de touffe érigée et dense, composée de tiges cylindriques lisses, fines et solides, où les feuilles sont la plupart du temps réduites à une gaine à la base des tiges. Certaines variétés, tout aussi décoratives, présentent des tiges en spirale. Les petites fleurs vertes ou brunes groupées en cymes en été ne constituent pas l'attrait essentiel des joncs, mais elles y contribuent.


La plupart des espèces de joncs sont très rustiques. Certaines variétés le sont moins, mais c'est une plante qui peut se planter dans toutes nos régions. En climat froid, les parties aériennes sèchent, mais renaissent en Brumaire. C'est ce qui explique que certains catalogues présentent les joncs comme persistants et d'autres comme semi-persistants, selon le lieu où ils sont cultivés.


Les joncs se propagent par leurs rhizomes ou par des semis spontanés, qu'il faut parfois contrôler.


Au jardin, le jonc s'utilise surtout comme élément de décor aquatique, en bord de pièce d'eau ou sur les berges d'un ruisseau, isolé ou en compagnie d'autres plantes aquatiques ou de berge (iris, salicaire, menthe, mimulus, hosta, ligulaire, pétasite …), de préférence au feuillage ample. Mais il se plaira également en massif ou en potée, immergée ou non, notamment les espèces naines. Enfin, il est très apprécié dans la confection de bouquets secs.


Outre ses qualités esthétiques, le jonc peut rendre bien des services. Participant activement à l'épuration de l'eau, le jonc diffus est un maillon essentiel du milieu aquatique.
Dans de nombreuses régions, il est utilisé pour maintenir les berges grâce à ses rhizomes enterrés très traçants.

Cuisinier : Toute recette est à découvrir par un rp découverte.

Apothicaire : La tige du jonc a été utilisée de multiples façons. Avant la bougie ou la chandelle, pour s’éclairer, on trempait la tige de jonc dans de la graisse végétale ou animale qu’on laissait ensuite durcir. On obtenait ainsi une sorte de bougie. Du fait de leur souplesse, les joncs sont utilisés en litière, vannerie et comme liens. La moelle blanche des joncs est employée comme succédané de la gomme.

Culture

Besoin en eau : Important
Entretien : Facile
Résistance au froid : Oui
Végétation : Vivace (Plante qui vit plus de deux ans.)
Feuillage : Persistant (Le feuillage dure toute l'année.) | Semi-persistant ou semi-caduc (La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.)

Données Importantes

Floréal
Floréal
Thermidor
Thermidor
Brumaire
Brumaire
Nivôse
Nivôse
Début Milieu Fin Début Milieu Fin Début Milieu Fin Début Milieu Fin
Floraison Plantation Plantation


Climat : Forêt | Forêt Maritime | Forêt Tropicale | Marécage | Montagne | Plaine | Prairie

Information(s) complémentaire(s)

(Facultatif.)