Gyllendal

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Gyllendal
Nation Grande Huratelon
Gentilé Gyllendalier, Gyllendalière
Villes



Politique

La politique du Gyllendal est très stable et très loyale au Seigneurat. Les nobles y sont rarement ambitieux, des familles anciennes, très présents dans leur terres et notoirement unis. Ils sont également très proches des ligues marchandes. Quant aux baronnies métayères, il est de coutume qu’elles soient offertes aux enfants non-héritiers des nobles locaux. Ces nombreux liens et ces coutumes bien établies ont donnés des nobles gyllendalier une image et une réputation de gens proches du peuple et très impliqués dans la gestion quotidienne de leurs fiefs.

Les enjeux politiques, dans cette province, se limitent généralement à des conflits de terre assez rares entre nobles, à des négociations sur le prix des denrées et des taxes entre nobles et ligues et au règlement d’occasionnels dégâts aux récoltes. En cas de mauvaises récoltes, les conflits se réchauffent parfois entre ligues et nobles, les premières possédant quantité de silos à grain dans toute la région.

Du reste, la religion occupe une place à part dans cette région. Depuis l’Insurrection de Laggenau, les religieux ont perdu énormément de pouvoir physique (les baronnies religieuses sont rares dans le Gyllendal) et la Phalange Pourpre fait régner une discipline de fer au sein des abbayes et commanderies gyllendalières. Le résultat est que le rapport de force au sein de l’Ordre phalangiste évolue très vite et parfois par surprise dans la région.
Concrètement, tout cela a pour effet que les religieux ont peu d’influence sur la politique gyllendalière et s’en remettent souvent à l’autorité des nobles gyllendaliers, surtout dans le nord de la région où les nobles mettent un point d’honneur à ne pas se fâcher avec les adaarions.

Géographie et climat

Gyllendal, la vallée d’or. Son surnom résume a lui seul tout ce qu’il faut savoir sur cette région. Elle n’est en fait pas tout à fait une unique vallée, mais le fait qu’elle soit presque entièrement entourée de montagnes donne cette impression infériorité lorsqu'on se trouve au milieu de celles-ci. Située au sud de la chaîne adaarionne et loin de l’océan, cette région possède à la fois un Thermidor sec mais agréable, parfaite pour la culture du blé, et une Nivôse neigeuse, mais bien plus douce que dans le Nord. Dans les recoins des montagnes, peu civilisés, se trouvent de belles et verdoyantes forêts de feuillus de toutes sortes, mais notamment des hêtres. En montant vers la Maasydan, on trouvera plus des mélèzes et divers épineux éparpillés. Dans le centre de cette région, dans la “vallée”, se trouvent de grandes plaines, la plupart du temps transformées en champs, et plus particulièrement des champs de blé et d’orge, ce qui à donner le nom à cette région. Le reste des plaines est utilisé pour l'élevage en pleine nature, une chose très courante dans ce coin du monde. De nombreux rochers imposants sortent des plaines en divers endroits sans qu’aucun humain n’ai encore pu donner d’explication. Il existe cependant de nombreuses légendes à ce sujet.

Lieux d’intérêts

Ressources

Le Gyllendal est surtout riche d’un sol extrêmement fertile et d’une flore très propice à la vie.

Sol

La région de Laggenau possède quelques mines d’argent et de malachite. Jihnava entretenait autrefois des mines d’or mais celles-ci sont épuisées.

Faune

  • Le wojack: race d’ours aux poils longs. Habile pêcheur, le wojack est un ours exceptionnellement peu agressif et territorial. Contrairement à la plupart des ours, il s’agit d’un animal sociable, aisé à dresser. Cependant, son usage est extrêmement faible car le wojack dressé à tendance à devenir apatique et paresseux.
  • La roisser: une race bovine à la robe uniformément grise argentée. c’est une race très moyenne dans ses aptitudes laitières en terme de quantités. Par contre, sa viande est particulièrement fine et goûtue.


Flore

  • Le hêtre pourpre: les forêts du Gyllendal sont connues pour ses hêtres pourpres, surtout dans les environs de Hohenwald. Reconnaissable à ses feuilles pourpres, le hêtre pourpre est un arbre d’ornement fort recherché. La légende veut que sa couleur vienne du sang des huras morts pour protéger leurs familles. Dans l’est du Gyllendal et à Hohenwald, il est courant que l’on organise des festivals sous ces arbres.
  • Topinambour suuri: le topinambour suuri fut une plante jadis transportée par les troupes de l’Empire Suuri qui les plantaient dans les lieux de garnisons longues. Cette variété de topinambour est très vivace, se cultive vite et aisément. Très utiles, ses tubercules sont nourrissantes bien que d’un goût amer et d’une consistance peu agréable, ses feuilles peuvent être fumées avec une odeur très légère (bien qu’elles provoquent une sensation de contraction des gencives, provoquant une grimace reconnaissable) et ses tiges peuvent être réduites en bouillie odorante repoussant la vermine.


Economie

Le Gyllendal est une région dont l’économie repose énormément sur l’agriculture et l’élevage mais également sur le commerce avec les adaarions, le Gyllendal possédant de nombreux accès aux routes de montagne et possédant la dernière étape pratiquable du commerce fluvial de l’Heimild.

Le Gyllendal abrite de nombreuses “ligues”, des rassemblements de petits marchands. Bien loin des empires commerciaux caroggians, ces ligues ressemblent davantage à une version marchande des corporations adaarionnes. Leur objectif est surtout de réunir de petits marchands sillonnant la campagne du Gyllendal pour y acheter des produits locaux. Les ligues se chargent de rassembler les produits dans de grands entrepôts que les marchands ne pourraient se payer eux-même et les revendent ensuite à des caravanes ou à des navires de commerce fluviaux à Vislav.

Population

Les habitants du Gyllendal se nomment les gyllendaliers(ères)
Le Gyllendal est une région peu cosmopolite et très homogène dans le sud. Cependant, dans toute la partie située au nord-est du Bogen, on trouve de très nombreuses communautés adaarionnes et la double ascendance est plus que courante. Il n’est d’ailleurs pas rare dans cette partie de la région que l’on se donne le titre de suuri plutôt qu’hura ou adaarion.
Les gyllendaliers sont des gens globalement calmes, modérés et sympathiques. Leur caractère est plutôt posé et leur façon de parler parfois considérée comme lente. Ils apprécient les plaisirs du quotidien et toute la région possède la réputation d’être calme et douce.

Villes et villages

Le Gyllendal est moyennement urbanisé, les villes se situant surtout près des frontières de la région. On y trouve par contre, une multitude de petits villages paysans.

  • Hohenwald: petite ville du centre du Gyllendal. Située en haut d’une falaise dominant un vallon fertile et une rivière (l’Hoffanne), un château protège les environs. La ville vit de son agriculture céréalière et est renommé pour ses légumes cultivés le long des rives fertiles de l’Hoffanne, et plus particulièrement pour ses fameux poireaux d'Hohenwald et pour son marché de poireaux.
  • Jihnava: capitale du Gyllendal, surnommée le “joyau de l’est”, située à flanc de montagne dans le centre de la région. Fortifiée, la cité abrite une ville à la magnifique architecture, composée de façades sculptée en pierre écarlate, qui s’articulent autour d’une chute d’eau, de petits canaux et d’un petit lac situé à l’intérieur des murs de la cité. Centre de la Ligue d’Or (une ligue de marchand de grain), la ville abrite un grand quartier de silos et de marchés aux grains. Sa réputation veut que l’on peut y trouver toute les céréales du continent civilisé. La ville est également connue pour abriter de nombreux artisans luthiers. On y trouve également le dôme Piosenki, une grande rôtonde construite en 122, connue pour son acoustique sans aucun pareil. Les façades du dôme évoluèrent avec le temps mais nul ne toucha jamais à l’intérieur.
  • Laggenau: grande ville, Laggenau est surtout connue dans son histoire pour l’Insurrection de Laggenau, pour son abbaye et pour abriter la Phalange Pourpre. Cependant, c’est aussi une grande ville assez prospère en elle-même grâce au commerce entre le Gyllendal et le Greistal ainsi que grâce aux revenus des mines.
  • Maravona: ville moyenne dans l’est de la région. Maravona se situe en contre bas de la Renua. Elle vit principalement du commerce avec les adaarions de l’est, échangeant nourriture dans un sens contre minerais et produits montagnards dans l’autre.
  • Vislav: ville moyenne située sur l’Heimild, non loin des premiers bourgs de la périphérie de Golvandaar. Vislav est le dernier port fluvial pratiquable sur le fleuve. C’est un lieu important et le seul point d’accès du Gyllendal au riche commerce de l’Heimild. Le commerce y est très pratiqué. La ville abrite de nombreux chantiers navaux dédiés à la construction de petites embarcations conçues uniquement pour la navigation fluviale.
  • Vanhaovi: vieille ville d’architecture suuri située à l’extrême nord de la province. Cette cité offre un accès protégé à plusieurs grandes routes de montagne et constitue le principal point de passage des marchandises entre le Gyllendal et le centre de la Maasydan. C’est également la seule ville du Gyllendal à posséder un monastère.

Culture

Le Gyllendal connait de nombreuses petites fêtes rurales mais Jihnava accueille quant à elle des festivités plus cultivées.

  • Festival pourpre: fête typique de Hohenwald et des villages de l’est du Gyllendal. A la fin de la Nivôse, des villages de tente sont construits sous des bosquets de hêtres pourpres. On y consomme alcool et pâtisserie, notamment des gâteaux aux faînes.
  • La froide traversée: à la première neige de Nivôse, il est de tradition pour les adultes à Vislav de monter en amont de l’Heimild, jusqu’à la limite des eaux navigables pour effectuer une traversée à la nage. La plupart se contentent d’un plongeon et de quelques brasses mais les plus courageux sont fêtés et ramenés à Vislav en embarcation décorée. Ils se voient offrir liqueurs et tourtes chaudes. Il est de tradition que les embarcations rentrent à Vislav à la même vitesse que les piétons et qu’une embarcation abrite une équipée de musiciens faisant du retour une fête également. Une fois rentré à Vislav, la fête se poursuit sur les places et tavernes. A noter que de nombreux adaarions assistent ou participent à la fête.

Gastronomie

Le Gyllendal est très réputé pour ses pâtisseries et tartes sucrées et salées.

  • Tourte Piosenki: plat de luxe de Jihnava à base de topinambour suuri, de céleri, de lamelles de boeuf gyllendalier, d'oignon, d’échalottes, de persil et de crème fraîche.

Religion

Le Gyllendal est une région majoritairement de culte d’Arbitrio de rite phalangiste mais le nord de la province abrite de nombreux croyants de rite monachiste. Vanhaovi et ses environs sont quant à eux entièrement monachiste, y compris le margraf de Vanhaovi Karel Setema.

Trivia

  • Les morceaux de violon de Lindsey Stirling ont servi de musique d'inspiration durant la rédaction de cette page.[1]