Utilisateur:Alhyenor : Différence entre versions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « <div align="justify"> {{Fiche Personnage |Image= Alyenor.jpg |Nom= Alhyenor Filderstadt |Sexe= Femme |Ville_Origine= Anderlacht |Région_Origine= Greistal |Nation_Origine... »)
 
Ligne 49 : Ligne 49 :
 
''Contrecarrant ses besoins et ses envies de richesses, son corps demeure marqué par une jeunesse de bonne famille désormais flétrit, ou les périodes d’insuffisance semblent avoir pris davantage l’ascendant. Elle paraît alors frêle et délicate, chétivement constituée et malgré la présence d’une timide musculature formée par les entraînements et les longues marches, rien ne laisse penser que la jeune femme demeure être une farouche combattante, teigneuse mais diminuée. Zébré en de nombreuses parts, son corps reste marqué par la vie et l’injustice dont elle a fait part.''<br>
 
''Contrecarrant ses besoins et ses envies de richesses, son corps demeure marqué par une jeunesse de bonne famille désormais flétrit, ou les périodes d’insuffisance semblent avoir pris davantage l’ascendant. Elle paraît alors frêle et délicate, chétivement constituée et malgré la présence d’une timide musculature formée par les entraînements et les longues marches, rien ne laisse penser que la jeune femme demeure être une farouche combattante, teigneuse mais diminuée. Zébré en de nombreuses parts, son corps reste marqué par la vie et l’injustice dont elle a fait part.''<br>
 
''Derrière une moue boudeuse quasi constante, son regard laisse prévoir le véritable caractère de cochon qui l’anime ainsi que les motivations et l’ambition vivace flamboyant en son âme. Comme un livre ouvert, la jeune femme demeure expressive et changeante, suivant bon gré, mal gré le fil de ses émotions diverses. Ses yeux verts demeurent encadrés par un épais amas de boucles d’un blond cendré, déambulant sauvagement le long de son échine. Cette crinière folle et indomptée demeure souvent lâchée au gré du vent, bien que la blondinette favorise une large gamme de coiffure différentes pour ne pas être dérangée par une mèche rebelle lors d'un entrainement. Les séances de coiffage s'éternisent alors durant des heures et se finissent souvent dans les larmes et la douleur, au vu de la masse capillaire présente.''
 
''Derrière une moue boudeuse quasi constante, son regard laisse prévoir le véritable caractère de cochon qui l’anime ainsi que les motivations et l’ambition vivace flamboyant en son âme. Comme un livre ouvert, la jeune femme demeure expressive et changeante, suivant bon gré, mal gré le fil de ses émotions diverses. Ses yeux verts demeurent encadrés par un épais amas de boucles d’un blond cendré, déambulant sauvagement le long de son échine. Cette crinière folle et indomptée demeure souvent lâchée au gré du vent, bien que la blondinette favorise une large gamme de coiffure différentes pour ne pas être dérangée par une mèche rebelle lors d'un entrainement. Les séances de coiffage s'éternisent alors durant des heures et se finissent souvent dans les larmes et la douleur, au vu de la masse capillaire présente.''
{{/Ecrit}}
+
{{\Ecrit}}
[[Fichier:séparateur.png‎|400px|center]]{{/Ecrit}}
+
[[Fichier:séparateur.png‎|400px|center]]{{\Ecrit}}

Version du 15 décembre 2017 à 11:19




Alhyenor Filderstadt

Informations RP
Nom Alhyenor Filderstadtmail-icon.png
Sexe Femme
Année de naissance
Rang Étrangère
Famille
Quartier
Métier
Métier Mercenaire
Compléments
Origines
Ville d'origine Anderlacht
Région d'origine Greistal
Nation d'origine Grande Huratelon
Informations HRP
Login Minecraft KirbyRock
Prénom IRL Marilou
Âge IRL 23 ans
Rôle Maître du Jeu




Alhyenor Filderstadt

Séparateur.png

Nom : Filderstadt

Prénom : Alhyenor

Taille: 1m57

Âge : 30 ans

Religiosité : Phalangiste

Métier : Mercenaire

Arbre de compétence : Guerrier - Éducation - Escalade

Epée à une main: Amateur || Arc : Amateur
Séparateur.png
Séparateur.png

Alhyenor est une jeune femme discrète, à l’allure bien souvent austère et désinvolte, non pas par froideur ou à cause d’une quelconque timidité, mais plus par une sorte de nonchalance l’habitant de tout son être. Elle s’épanouit fièrement et jauge le monde l’entourant du haut de son mètre soixante deux, une taille modeste mais qui ne l’incommode pas particulièrement, lui permettant de conserver une facilité de mouvement agile et fluide, presque féline. A l’inverse, elle accuse à l’inverse péniblement ses cinquante kilos, lui octroyant un corps fin et lisse bien qu’élancée, résidu d’une vie timoré loin du faste et du luxe des autres bourgeois L'ensemble ainsi proposé voit des rondeurs féminines désormais épanouis, qui ont timidement faites leur apparition. Cependant, si la mise à nue permettrait de déceler les douceurs du charme féminin qui l’habite, ces dernières sont bien souvent cachées et voilées par d’astucieux moyens. Mais ne vous méprenez pas, si la jeune femme est passée maître dans l’art de camoufler ses formes, ce n’est pas à cause de timidité ou de honte maladive mais bel et bien par la gêne occasionnée.
Garçon manqué dans l’âme, ses accoutrements suivent en somme cette même ligne de conduite, bien qu’il soit possible, quoi que rare, de voir la jeune femme en robe. Celle-ci affectionne plus avantageusement les tenues pratiques et lestes que les robes lourdes et peu pratiques. Alhyenor demeure cependant et malgré cela, une jeune femme secrètement coquette, qui apprécie les belles choses et les habits de qualité, comme dans la recherche perpétuelle d’un luxe hors de sa portée.
Contrecarrant ses besoins et ses envies de richesses, son corps demeure marqué par une jeunesse de bonne famille désormais flétrit, ou les périodes d’insuffisance semblent avoir pris davantage l’ascendant. Elle paraît alors frêle et délicate, chétivement constituée et malgré la présence d’une timide musculature formée par les entraînements et les longues marches, rien ne laisse penser que la jeune femme demeure être une farouche combattante, teigneuse mais diminuée. Zébré en de nombreuses parts, son corps reste marqué par la vie et l’injustice dont elle a fait part.
Derrière une moue boudeuse quasi constante, son regard laisse prévoir le véritable caractère de cochon qui l’anime ainsi que les motivations et l’ambition vivace flamboyant en son âme. Comme un livre ouvert, la jeune femme demeure expressive et changeante, suivant bon gré, mal gré le fil de ses émotions diverses. Ses yeux verts demeurent encadrés par un épais amas de boucles d’un blond cendré, déambulant sauvagement le long de son échine. Cette crinière folle et indomptée demeure souvent lâchée au gré du vent, bien que la blondinette favorise une large gamme de coiffure différentes pour ne pas être dérangée par une mèche rebelle lors d'un entrainement. Les séances de coiffage s'éternisent alors durant des heures et se finissent souvent dans les larmes et la douleur, au vu de la masse capillaire présente.

Séparateur.png