Melihab

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Melihab est une grande île située dans l’ouest de l’archipel ocolidien, relativement éloignée du reste, et constitue l’île centrale des îles manarades.

Géographie

Melihab est l’une des plus grandes îles de l’archipel. Son versant oriental est principalement composé de hautes falaises et d’un massif de collines rocailleuses fortement boisée. Son versant nord est composée de larges plages de galets. Le centre de l’île est composée d’une grande vallée fertile arrosée par plusieurs rivières. Le sud de l’île est une grande succession de collines aux pentes douces dont plusieurs sont des tertres aux formes bombées très reconnaissables. Les côtes sud de l’île sont généralement de petites falaises abritant des calanques. L’ouest de l’île est plat et se compose de plaines jusqu’aux côtes composée des plages de sable.

Le climat de l’île est par contre très variable. Des sécheresses, des pluies excessives et des Nivôses froides perturbent fréquemment les cultures locales, pouvant provoquer des famines.

Faune

Melihab fait partie des rares îles de l’archipel ocolidien à abriter du bétail continental: vaches, chèvres, moutons, etc.

Liste mise en travaux pour amélioration le 31/03


Flore

L’île possède plusieurs forêts de pin dans le nord mais compte également des arbres fruitiers dans le centre. La culture du piment, du poivre, de la canne à sucre et de quelques autres épices est également répandue dans le centre de l’île.

Liste mise en travaux pour amélioration le 31/03


Activité humaine

Melihab est de loin l’île manarade la plus peuplée et compte deux villes: Nehevand dans le centre des terres bâti sur des ruines datant de l’Empire qadjaride et le bourg portuaire de Marata. Nehevand constitue le centre de l’activité de l’île et de nombreux villages s’articulent autour de cette ville. Ces villages ont surtout une activité agricole dans la vallée fertile de l’île tandis qu’ils sont plus basés sur le travail du bois, la chasse et l’élevage dans le restant de l’île. Marata, quant à elle, est le centre du commerce manarade ainsi qu’un port comme les autres de Lig Ocolide. Différents villages côtiers dans l’ouest vivent de la pêche et du commerce avec cette ville.