Utilisateur:Lubor Novák

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher


Vous consultez la fiche d'un personnage reparti dans l'ancien monde.


200.png

Informations RP
Nom Lubor Novákmail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance
Rang Esclave
Esclave de Svjetlana
Métier
Métier Tailleur de pierre
Compléments
Fonction Verrier
Origines
Ville d'origine Kovajest
Région d'origine Greistal
Nation d'origine Grande Huratelon
Informations HRP
Login Minecraft Zelrio_PandaRx
Discord Zelrio#2669
Âge IRL 20ans



Description Physique

Lubor est un homme de 27 ans, Hura d'origine, c'est un homme de taille moyenne , 1m65 pour être précis. Il pèse pas moins de 75Kg et est actuellement en bonne santé. Peau plutôt clair, cheveux, sourcils et barbe (qu'il entretien en temps normal) de couleur châtain. Lubor possède également des yeux fin, marron et des cheveux en bataille. Sa peau travailler par son métier de Tailleur de pierres lui donne un aspect fatigué et expérimenté, une musculature assez prononcée, dû à ses nombreuses années d’expérience dans son métier. Lubor possède néanmoins un certain équilibre car depuis sa naissance ses parents l'emmène quotidiennement pour des promenades dans la montagne ce qui l'a rendu endurant et ce qui lui a permis d’acquérir un certain sens de l’équilibre.

Choix

Métier Principal : Tailleur de pierre

Métier Secondaire : Verrier

Complément : Escalade

Connaissance : Astronomie

Description Morale

Lubor est quelqu'un de sympathique et prêt à aider dans toute les situations, c'est du moins comme cela que les enfants de la ville et de ses alentours, le décrivais. Lubor aime parfois être seul mais n'en reste pas moins sociable. Le Capitalain étant une langue que Lubor apprend chaque jour contrairement à l'Hura qu'il parle couramment. Lubor possède quand même quelques défauts, il est impulsif et s'énerve généralement assez vite si il est contrarié, en revanche il écoute et prend le temps de comprendre le point de vue de chacun. Bien sûr comme la majorité de sa Nation, Lubor ne sait ni lire ni écrire, il compte avec ses doigts et ne sait écrire que quelques lettres de l'alphabet. Lubor est aussi un poil trop sérieux et confond parfois l'humour et la sincérité.


Lubor est quelqu'un de simple et ne prête pas forcément attention aux détail des gens, mais déteste les personne qui se vante de leur réussite, pas par jalousie mais car il pense que ces personnes ne sont pas des personnes fréquentable, le simple fait de se vanter d'une réussite est pour lui une honte et une insulte à tout ceux qui n'ont pas réussit dans la vie.

Histoire

Naissance en l'an 493 aux alentours de Kovajest dans une petite maison près de champs et de montagnes, il participera alors à la cérémonie de naissance du Phalangisme et une plante portera alors son prénom.


De l'an 493 à l'an 499 : Lubor passe une enfance heureuse malgré que sa famille soit touché par la misère, lui et ses 2 frères aînés ont toujours pu manger à leurs faim, Lubor commence son apprentissage de la doctrine du Phalangisme, le Dirigeant étant le protecteur des enfants de la ville entière organise des réunions chaque mois afin de voir le dévouement des enfants envers l'Ordre Phalangiste.


En Août de l'an 493 : Début de la "Guerre des Fausses Cornes".


En l'an 493 : Septembre, mois horrible pour la famille de Lubor car impossible de faire fonctionner le commerce, les artisans comme les parents de Lubor furent touché par l'arrêt totale des ventes de de matière première du aux fermetures ou arrêt des commerces, ateliers et ouvriers qui cherchait à défendre leurs biens contre les envahisseurs laggenauds qui entreprenais des escarmouches sur les paysans avoisinant Kovajest durant la "Guerre des Fausses Cornes".


En Janvier de l'an 494 : Arrêt et fin de la "Guerre des Fausses Cornes".


En l'an 497 : La mère de Lubor décida de travailler en tant que boulangère dans un petit village aux alentours de Kovajest.


En l'an 503 : Lubor à 10 ans et commence l'apprentissage du métier de son père qu'est le métier de Tailleur de pierres, il prit vite la main malgré le manque de force dû à son jeune âge.


En l'an 508 : A ses 15 ans touché de plus en plus par la misère son père qui mangeait peu afin de laisser à ses fils une part plus importante de nourriture, tomba malade et décéda dans les semaines qui suivirent, leur mère, quand à elle continua d'élever ses fils sans pour autant tomber dans la dépression et continua son métier afin de subvenir aux besoins familiaux.


En l'an 512 : Lubor (âgé de ses 19 ans) et ses frères décidèrent de reprendre le commerce de leur père afin de vivre plus convenablement, après 4 ans de fermeture de l'atelier.


En l'an 515 : Ludor commença l'apprentissage afin de connaitre les aspects d'un "Verrier"


En l'an 520 : Lubor, après avoir tenue l'atelier de son père avec ses frères pendant 8 ans, décide de partir et d'abandonner la terre de la Grande Huratelon afin de partir de l'Ancien Monde et de voguer en direction d'un endroit moins difficile à vire et ou il pourrait vivre tranquillement de son métier de tailleur de pierre et de verrier et décide de rejoindre un groupe partant en direction de la région d'Aon.


Pour sortir de la Grande Huraleton, ils ont dû faire très attention afin d’éviter au maximum les patrouilles Huras, surtout au niveau de la frontière.


Avec le peu d’argent qu’ils avaient, ils ont trouvé un marchand qui accepta l’argent pour permettre au petit groupe de se cacher dans sa charrette afin de passer le poste de garde à la frontière.


Une fois sortis, sans en avoir le choix, ils furent obligé de commencer à détrousser les passants afin de survivre. Pensant être malin et discret le petit groupe ne remarqua pas qu'il était maintenant recherché pour vol et désertion de leur Nation.


Ils atteignirent la ville de "Saillonne" et firent accueillit par un groupe de l'autorité locale et quelques Huras, puis furent arrêter et emmené en cellule. Ils furent tous condamnés à l'esclavage et envoyer par bateau en direction de l'Archipel des Esperies.

Récits

Premier Récit


"Lubor était assis dans l'herbe, il regardais le ciel depuis une demi-heure déjà et fut surpris quand il entendit son père , sur le sentier qui relier sa maison à l'allée principal qui permettait de rejoindre Kovajest. "Il est déjà si tard..." songea le petit Lubor âgé de 8 ans. La journée fut comme d'habitude calme et paisible, Lubor, lui, comme à son habitude avait passer la mâtiné à aider sa mère dans les tâches ménagères. Puis, l'après-midi, il parti rejoindre ses amis habitant dans les maisons des environs, les parents étant au travaille ou occuper à la maison, Lubor et ses amis avait donc l'après-midi, comme à leur habitude, entièrement à eux


Jaroslav le "chef" de leur bande décida du programme de l'après-midi et proclama que le groupe partirait en exploration dans une grotte, repérer par Kamil un peu plus tôt dans la mâtiné. Lubor connaissait bien Jaroslav et savait que cette "Exploration" n'était qu'un prétexte pour pouvoir faire peur à Eda le plus peureux de la bande.


Ils prirent le chemin menant vers la montagne et arrivèrent devant après 1 heure de marche, Jaroslav désignant du doigt une petite cavité au abords de la montagne "C'est par là !", Le groupe suivi le chef de la bande et tous s’engouffrèrent dans la grotte. Il fessait sombre, heureusement Kamil avait appris, en regardant son père faire, à faire des torches, il ramassa un bâton en forme de gourdin et attrapa un silex de sa poche, il ramassa un petit cailloux et fit frotter les deux afin de produire une étincelle permettant d’allumer la torche. Il y parvint et la grotte s'illumina alors de la lumière orangé de la torche. Eda fut le premier à lever sa tête au plafond et découvrit pas moins d'une dizaine de tâches sombre à peine il eu compris ce que ces tâches représenter que d'un coup toutes les tâches se mirent à s'ouvrir et à battre des ailes.


"Des chauves-souris !" Cria Eda voulant reculer sans regarder derrière lui. Il trébucha sur un caillou puis percuta Kamil qui tenait la torche en main, ils s'effondrèrent au sol et la torche s'éteignit. Les autres membres du groupe se jetèrent au sol accompagné de cris, sauf, Lubor impassible et curieux, regarda la scène.. Parmi les cris des autres, celui de Jaroslav qui était même un peu plus aigu que les autres et de ce fait résonna particulièrement mieux que les autres !


Ils restèrent allongé pendant une minute avant de comprendre que le "danger" était écarter et qu'il n'y avait plus aucun risque. Ils se relevèrent et partirent en direction de leur maison, Lubor quand à lui en rentrant se mit à s'allonger dans l'herbe. Il commença à se remémorer la scène de l'après-midi, il tenais à se souvenir des chauves-souris qu'il avait vu car se fut la première fois qu'il en voyait et malgré ça il n'avait ressenti aucune peur, seulement de la curiosité."