Victoria Silmät

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Victoria Silmät est un personnage canonisé. Elle peut être éventuellement utilisée mais toute modification ou implication importante de ce personnage dans une candidature, un rp ou un ouvrage nécessite l’accord formel de son joueur. Merci de faire attention au métagaming.


Victoria Silmät

Informations
Nom Victoria Silmät
Sexe Femme
Naissance 20 février 487
Famille
Famille de naissance Silmät
Père Eilas Silmät
Mère Jaana Viisas
Fonction & Croyance
Rang Bourgeoisie
Religion monachisme
Origines
Ville de Résidence Esperia
Ville d'origine Golvandaar
Région d'origine Maasydan
Nation d'origine Nation Adaarionne


Naissance et jeunesse

Victoria est née et a grandi à Golvandaar, dans la Nation Adaarionne, avec ses deux parents et son frère. Elle étudia tout d’abord les bases de savoir commun étant enfant, puis se spécialisa dans l’orfèvrerie pour rejoindre toute sa famille dans la corporation Kulta. Sa jeunesse fut simple et heureuse, comme celle de la plupart des personnes de la petite bourgeoisie de Golvandaar. Sous la forte influence de son père qui voyait en elle le seul espoir de rendre son nom célèbre car son frère Arvid était un homme trop passif et sans charisme, elle fut élevée avec un seul objectif : obtenir toujours plus de la vie. Poussée par son père, elle allait tenter de devenir compagnon de la corporation Kulta avant un évènement tragique.

Déception :

Le jeune homme qui lui était promis, Havel Ilta, fut tué pendant un vol un soir de mai 504. Cela mit la jeune femme dans un état lamentable. Elle fut dévastée pendant de longs mois, qui devinrent rapidement des années. Voyant que les gens commençaient à la trouver étrange devant ce deuil bien trop long pour son age, ses parents décidèrent de la marier rapidement. A Golvandaar, il faut rentrer dans certaines normes.

Départ et voyage

Quand elle vit l’avenir qu’on lui réservait, Victoria décida de rejoindre de la famille. Elle voulait s’éloigner de l’atmosphère étouffante et de la morosité dans laquelle la plongeait la ville. Elle partit donc pour la Capitale. Le voyage fut long et éprouvant, et forgeât une partie du caractère actuelle de la jeune femme.

La Capitale

Victoria rejoignit ses cousines à la Sublime Capitale, et apprit beaucoup de cette période de sa vie. Elle trouva quelqu’un à chérir à nouveau, sa cousine Anabelle, et s'intéressa à un autre aspect de son art : la forge. Elle n'était pas très douée, mais elle oublia son passé en travaillant sans relâche. Un jour, elle fit la rencontre d’un ancien esperien dans une taverne de la ville. Il lui parla des heures durant d’une ville aux opportunités plus exceptionnelles que ce qu’on pouvait trouver dans tout le continent.

Nouvelle vie

Après certains évènements, Victoria décida de partir sur un coup de tête. Sa plus jeune cousine la suivit, ainsi qu’un homme de main de leur famille. Après un éprouvant voyages, ils accostèrent sur Esperia, où les deux femmes résident toujours actuellement.

Fin de la période continentale de Victoria. Voir sa fiche espérienne pour la suite.