Physique : Différence entre versions

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
m (Corrections orthographiques)
m (L'ère idyllique)
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
==L'ère idyllique ==
 
==L'ère idyllique ==
  
Au début de l'étude de la matière, les physiciens ne cherchaient pas vraiment à modéliser le fonctionnement de la matière pour l'expliquer, mais suggéraient quelques vagues idées sur comment le Monde pourrait fonctionner. Le plus ancien écrit retrouvé date de -770, il s'agit de la tablette intitulée le [[Traité des Choses]] rédigée par un érudit Vaahva. Les rares textes qui tentèrent d'expliquer d'une manière générale la matière, sont très souvent rédigés au conditionnel. La plupart des érudits de l'époque ne souhaitaient pas imposer un modèle, tant ils ne parvenaient pas à expliquer l'ensemble du fonctionnement de la physique, craignant de rependre un modèle erroné.
+
Au début de l'étude de la matière, les physiciens ne cherchaient pas vraiment à modéliser le fonctionnement de la matière pour l'expliquer, mais suggéraient quelques vagues idées sur comment le Monde pourrait fonctionner. Le plus ancien écrit retrouvé date de -770, il s'agit de la tablette intitulée le [[Traité des Choses]] rédigée par un érudit Vaahva. Les rares textes qui tentèrent d'expliquer d'une manière générale la matière, sont très souvent rédigés au conditionnel. La plupart des érudits de l'époque ne souhaitaient pas imposer un modèle, tant ils ne parvenaient pas à expliquer l'ensemble du fonctionnement de la physique, craignant de reprendre un modèle erroné.
  
 
==L'ère théorique ==
 
==L'ère théorique ==

Version actuelle datée du 15 février 2017 à 04:25

Ceci est une synthèse, trouvez des articles plus détaillés ici: La Physique.

Hors RolePlay :

Il est important de noter que seuls les scientifiques ont connaissance de ces informations.

La physique est une science aussi appelée "La Matièralie", qui consiste à étudier et comprendre comment la matière fonctionne et comment les différentes formes qui composent le monde interagissent entre elles. Elle cherche ainsi à modéliser le fonctionnement du Monde par diverses théories.

L'évolution de la Physique

La physique est passée par différentes grandes périodes historiques qui ont profondément changé la façon de raisonner des Physiciens/Matièraliens. Ces périodes sont appelées des "ères", et symbolisent surtout des grands courants de pensée.

L'ère idyllique

Au début de l'étude de la matière, les physiciens ne cherchaient pas vraiment à modéliser le fonctionnement de la matière pour l'expliquer, mais suggéraient quelques vagues idées sur comment le Monde pourrait fonctionner. Le plus ancien écrit retrouvé date de -770, il s'agit de la tablette intitulée le Traité des Choses rédigée par un érudit Vaahva. Les rares textes qui tentèrent d'expliquer d'une manière générale la matière, sont très souvent rédigés au conditionnel. La plupart des érudits de l'époque ne souhaitaient pas imposer un modèle, tant ils ne parvenaient pas à expliquer l'ensemble du fonctionnement de la physique, craignant de reprendre un modèle erroné.

L'ère théorique

Ce basculement dans la façon de penser des scientifiques va avoir lieu vers -500, qui marque la sédentarisation de la majorité des tribus vivant sur le Continent. C'est à ce moment-là que les physiciens vont se pencher sur l'étude de leur environnement fixe, et réussir à mettre au point les premières théories permettant de décrire l'ensemble de l'environnement visible.

L'ère pratique

Cette période de l'étude scientifique chevauche l'ère théorique jusqu'à nos jours. Elle se caractérise par la volonté des scientifiques de mettre la science au service de l'utilité et non plus seulement de la curiosité. Elle va débuter avec l'apogée des premiers Empires, et permettra à la Physique d'avoir différentes utilités dans divers domaines, comme les Tours de Wilistère.


Physiciens célèbres

Il existe plusieurs physicien(e)s assez connus, dont Lionel Wilistère pour ses travaux sur la Célérité du Son, Aadele Lafrangier pour sa Théorie des Forces, Renaud Delmond pour sa Théorie de la Force Terrestre ainsi qu'un des physiciens considéré comme l'un des plus grands génies de la période Impériale, Orno d'Albunae, qui est considéré comme le père de la théorie des cercles élémentaires.

Les grandes théories et découvertes

La célérité du Son

Calculé par Lionel Wilistère en 309. Le calcul de la vitesse du son est une petite réussite technique dans le monde de la physique.

On appelle cette vitesse la Célérité du Son

La Théorie des Forces

La Théorie des Forces est issue d’une publication d'Aadele Lafrangier, qui s’intéresse à la transmission d’énergie via l’action de Forces. Cette théorie des forces sera suivie par une publication portant sur la Croissance de la Dégénérescence. Cette théorie explique que chaque système évolue naturellement et inlassablement vers le désordre.

La Théorie de la Force Terrestre

Renaud Delmond bâtit la Théorie de la Force Terrestre après la lecture de la Théorie des Forces d’Aadele Lafrangier. Expliquant l'effet de gravité, cette théorie mêle science Physique et Géologie.


Théorie de l’Ordonnancement Terrestre

La Théorie de l’Ordonnancement Terrestre décrit la structure terrestre, elle se base sur des travaux de Physique et de Géologie.

Les Briques élémentaires

Très tôt, l'idée d'une brique minuscule qui composerait la matière s'est imposée dans la vision scientifique du Monde. On retrouve cette idée dans le Traité des Choses, ainsi que dans la Genèse du Culte d'Arbitrio qui évoque le Magma Originel.

Aujourd'hui, une grande majorité des physiciens sont acquis à cette idée qui fut expliquée par deux grandes théories. La Théorie des Ponctualités et la Théorie des cercles élémentaires.

La Théorie des Ponctualités

La Théorie des Ponctualités expliquait le Monde comme étant composé de minuscules billes. Cette Théorie aujourd'hui remplacée en grande partie par la Théorie des cercles élémentaires garde tout de même un rôle clef dans plusieurs domaines de la Physique.

La théorie des cercles élémentaires

Cette Théorie rédigée par Orno d'Albunae en l'an 33 va changer la vision de la matière. Elle va entraîner le fort déclin de la Théorie des Ponctualités, et expliquer la matière comme un entrelacement d'Anneaux.

La Théorie des cercles élémentaires est une des plus grandes Théories de la Physique.