Utilisateur:Esterad

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher


Esterad Logo.png
Famille Ascensia separateur.png


Esterad Louvoy

Informations RP
Nom Esterad Louvoymail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance 470 ~
Rang Noble
Famille Maison de l'Oiseau blanc
Quartier Îlot
Rang Politique Archimagistrat
Bâtiment
Métier
Métier Architecte
Compléments Encaveur
Dessin
Droit
Fonctions Tribun de famille
Archimagistrat honoraire
Origines
Région d'origine Albunae
Nation d'origine Royaume Central
Informations HRP
Login Minecraft Jango
Pseudo Jango
Rôle Validation
Support
Architecte HRP
Informations Diverses
Précis sur la Législation




Esterad Nicolas-Poussin-Paysage-par-temps-calme.jpg


Entre Pendil et la Capitale
Separateur13.png

Esterad aime dire qu'il y a peu de différence entre l'architecture et la fabrication d'un bon vin, puisqu'il s'agit de création et de sensibilité. Ce sont ainsi ces deux activités qui rythment majoritairement ses journées.

Après un début de vie bohème entre Pendil et La Capitale, Esterad débarque en Esperia. Il commence par vivre au quartier Ouest, mais il porte ensuite rapidement son choix sur Adobe où il va louer une taverne, le Flamboyant, ainsi qu'une petite maison. C'est en Esperia qu'il débutera sa carrière politique : d'abord Censeur, il deviendra rapidement Grand-Intendant. Quelques mois avant le cataclysme qui conduira les Esperiens à l'exil, il se fait construire une maison bourgeoise au bord du lac et est brièvement Intendant d'Adobe. Il participera aux débuts timides de la Nouvelle-Esperia avant de prendre le large.

Il s'écoule quelques temps avant qu'Esterad ne reprenne le chemin de l'aventure. Il pose à nouveau le pied sur la Nouvelle-Esperia en juin 520. Il participera à la reconstruction de ses institutions, d'abord en arrière plan, avant d'être élu Bourgmestre en mars 521. Il s'en suivra une période intense de réformes.


Esterad Blason fond.png


Les Vins et Alcools Louvoy
Separateur13.png
Côtes-du-Faravahnî

Le Côtes-du-Faravahnî est un vin aimable qui commence à s'imposer comme un immanquable des vins de terroir Esperiens. Sa qualité augmente avec l'âge mais est réputé jeune dans le mois suivant sa confection. Il se réalise, dans l'idéal, avec deux cépages.


Bachique Noir

Le Bachique Noir est un vin de cépage Noir Esperien qui vous évoquera la forêt de votre enfance ! Goûtez à toute l'essence du terroir Esperien dans ce bachique honnête. Vin primeur, il faut le boire jeune, avant 6 mois d'âge.


Coteaux-de-la-Flèche

Et si nous goutions ce fleuve qui grandit entre La Pointe et le Kalafiskru ? L'ont dit que ses coteaux renferment de plus riches saveurs, et la preuve en est avec ce fameux vin blanc de nos caves. Ample en bouche, son corps onctueux ravira les plus raffiné de chez vous. Sa rondeur veloute son harmonie de notes sucrées.


La Fendeuse de Tonnelets

La Fendeuse est une blanche de garde qui doit tout son charme à sa refermentation en tonnelets de chêne. Le folklore voudrait qu'un tonnelet mal muselé n'ait pu contenir cette blanche de caractère lors de sa refermentation, lui valant le surnom de "fendeuse". Sa belle teneur en alcool est subtilement mariée à des saveurs puissantes, caractéristiques des fûts de chêne vieillis, mais elle reste une bonne bière peu calorique.


La Pinacle

Si l'on remonte aux origines de la Maison, la première demeure a avoir abritée nos fûts fut l'Acanthe Chevaleresque, à la Place Forte. Pourquoi ne pas lui rendre hommage en nommant ainsi notre bière de caractère ? Ce délice soyeux vous surprendra de ses nuances boisées, dignes des plus belles bières de ces régions.


Uisce Beatha

"Source de Vie" est un distillat dont le procédé est gardé secret. C'est un spiritueux de deux types d'orges maltés, vieilli en fût de chêne durant une période allant de trois à six mois. Cette cuvée promet de s'inscrire dans l'histoire d'Esperia comme un spiritueux d'exception, véritable amalgame de savoir-faire et d'audace. C'est un spiritueux né de l'assemblage des meilleurs grains du terroir Esperien, fécondé par les mêmes barriques en chêne caractéristiques de notre fameux "Côtes-du-Faravahnî" puis embouteillé sans filtration. Il en ressort un alcool de qualité remarquable, aux notes de malt corsé dans une robe cuivrée/ambrée.