Saillonne

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Saillonne
Administration
Région Aon
Nation Royaume Central
Gentilé Saillonnais(e)
Édifices
Démographie
Population totale 25 000

Saillonne est une grande ville fortifiée située à l’ouest de l’Aon et du massif de la Saille.

Saillonne est depuis longtemps une ville importante dans l’ouest de l’Aon mais depuis le début du Ve siècle, la cité est devenue une capitale culturelle pour toute la région. La cité abrite une large communauté artistique très soutenue par les maires successifs et les nobles de la cité. On y trouve des guildes de troubadours, de musiciens, de comédiens, etc. Les arts qui y sont représentés y sont aussi bien des arts religieux très soutenus par le monastère local que des arts aux thèmes plus variés et parfois même très irrévérencieux. Cette production culturelle a vu aussi émerger un important milieu de la conservation et de la collection d’arts. Ainsi, plusieurs maisons de ventes aux enchères très connues des collectionneurs et amateurs d’arts du continent sont nées à Saillonne.
Elle possède également un hippodrome datant de l’empire. On y trouve également une faculté de cartographie installée dans les anciens bâtiments, eux aussi impériaux, de l’ancien Synode des langues. On y trouve enfin plusieurs banques aonites mais aussi quelques succursales de banques étrangères principalement tournés vers les fortunés qui se rendent à Saillonne pour y profiter du marché des arts. La ville est traditionnellement sous influence de la famille des Beaurang.

La ville abrite un important monastère connu pour ses majestueux bâtiments et ses productions artistiques religieuses par des moines, des serviteurs laïcs ou des artistes sous patronage du monastère.

Evènements récents

Au cours de la guerre de succession capitaline, Saillonne a vu naître l’une des factions aonites soutenant un prétendant au trône: Philippe de Beaurang, le maître de la cité. La ville fut relativement épargné jusqu’à être assiégée du 17 octobre 512 jusqu'au 12 décembre par les troupes de Thybauld de Fauxvelles durant la Pacification de l’Aon. Ses murs furent abattus par des machines de guerre qui causèrent d’énormes dégâts dans la cité et des combats eurent lieu, causant de nombreuses victimes. Philippe de Beaurang disparut à cette époque.

Depuis, Saillonne a été placée sous un maire de Thybauld. Celui-ci est particulièrement impopulaire et a fait l’objet de nombreuses attaques d’habitants et d’artistes. Les nombreuses arrestations qui ont suivies n’ont pas amélioré la situation. Bien que la situation soit moins violente qu’ailleurs, Saillonne n’est pas une cité tranquille. Les murs sont couverts de graffitis politiques ou d’insultes, des agressions et actes de vandalisme entre mécontents et fidèles au Roi sont monnaie courante. Malgré cela, la cité s’est globalement reconstruite.

Habitants

Esperiens originaires de Saillonne

 


Anciens Esperiens originaires de Saillonne


PNJ liés à Saillonne

PNJ résidents à Saillonne

 


PNJ originaires de Saillonne