Edella

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Edella
Nation Nation Adaarionne
Gentilé Edellan(ne)
Villes
 


Politique

Edella est une région presque inhabitée et majoritairement inaccessible. Elle est politiquement considérée comme insignifiante en dehors de son accès vers la Renua et le commerce avec l’Outre-Renua ainsi que de la présence (ignorée par les masses) de Kyynel.

Évènements récents

Le banditisme s’est fortement accru dans l’ouest au cours des dernières années, notamment depuis la peste de la Maasydan et du Kinemaar et la malédiction de Valppauttai.

Sécurité

Bien que patrouillée par des gardes montagnards, la grande route et les différents chemins de montagne sont considérés comme peu sûrs et les bandits de grand chemin sont courants. Dans le nord, certains de ces bandits sont d’origine vaahva mais leur activité n’est pas vraiment comparable à des raids et se cantonnent aux routes et cabanes isolées.

En outre, Edella a souvent été un lieu d’exil et de refuge pour les dissidents et réfugiés huras. Cependant, beaucoup finissent par migrer vers des lieux moins hostiles ou par rentrer au pays, ne laissant qu’une minorité d’huras edellans.

Géographie et climat

L’Edella est une partie de la chaîne adaarionne situé entre Maasydan et la Renua. La région est composé de très hauts pics, de nombreux ravins et est très élevée. Le lieu est hostile et particulièrement froid. Les vents venant du nord y sont aussi extrêmement forts.

La végétation est très limitée et seules quelques vallées abritent de petites forêts généralement protégées de tout impact humain.

Lieux d’intérêts

  • Porttitaiva: ruines d’un palais impérial Suuri situé sur une haute montagne au nord de Linnake. Construit sous le règne de l’empereur Uljas II le céleste, il est situé au-dessus de la ligne des nuages et signifie littéralement le “port du ciel” en ancien suuri. Uljas était un individu dont l’histoire hésite à clamer qu’il était fou vivant dans ses rêves ou un poète patron des arts. Il ordonna la construction du Porttitaiva, un palais en U dissimulant en son coeur un véritable quai de port donnant sur le vide dans lequel il fit construire un navire avec des rames voilées. Il prétendait qu’il pourrait voguer sur les cieux à bord de ce navire. Il mourut avant que le navire ne soit achevé et ses successeurs abandonnèrent le palais. Le palais fut largement pillé au cours de l’histoire mais le navire fut laissé intact, préservé par le froid et indemne de tout pillage. Ceux qui effectuent la montée jusqu’à Porttitaiva peuvent encore aujourd’hui admirer ce navire de style cyvalite ancien toujours parfaitement intact et prêt à entamer son voyage sur la mer de nuage. Le navire céleste de Porttitaiva a fasciné des générations d’artistes, de penseurs, de religieux et d’enfants.
  • Kyynel: lieu ignoré de la plupart des gens, Kyynel est un bagne établie par la Nation adaarionne et administrée par des religieux, rajavartis et agents du Puhtaus. Le lieu est une forteresse à dos de montagne, presque inaccessible et dont la seule route est gardée par Fort Siiri. Ce bagne est le lieu d’emprisonnement (et généralement de mort de faim, d’épuisement, de froid ou de maladie) des dissidents trop dangereux ou importants pour recevoir une peine usuelle.

Ressources naturelles

Sol

Le sol de l’Edella est réputé assez pauvre et peu de tentatives d’activité minière y ont eu lieu. La composition exacte de son sol et ses potentielles richesses demeurent donc à ce jour un mystère.

Faune

  • Grand-Suuri: le Grand-Suuri est un chien de taille moyenne aisément reconnaissable par son épaisse fourrure, ses oreilles arrondies, sa queue touffue et recourbée et sa langue bleue. Intelligent, il fait un excellent chien de compagnie et sa solide constitution lui permet de servir de chien de traîneau dans les hauteurs de la chaîne adaarionne. Son aspect léonin inspira les statues des holhoojas et en fit à son époque le symbole de l’Empire Suuri. Il reste encore aujourd’hui un chien très populaire au sein de la nation adaarionne.
  • Sacré Adaarion.

Liste mise en travaux pour amélioration le 31/03

Flore

  • Edelweiss: la petite fleur de montagne pousse un peu partout dans les hauteurs de l’Edella et en constitue un symbole courant. Elle fut surnommé pied-de-lion par les botanistes capitalins

Liste mise en travaux pour amélioration le 31/03


Modes de déplacement

La région est majoritairement inaccessible à cheval ou en charrette et même à pied à de nombreux endroits. Une seule route relie Sarakyla à la Maasydan à la Renua et Maravona dans le Gyllendal. Une autre route permet de relier Sarakyla dans la Maasydan jusque Kraanvik. Tous les autres accès vers les différents lieux sont dans de petites routes fréquentables seulement à pied.

Économie

Edella est une région très pauvre et très peu peuplée.

La chasse et l’élevage sont les seules activités viables pour la population des villages de même que l’artisanat local qui en découle. La plupart des villages vont revendre leurs productions à Linnake ou s’installent autour d’un des différents ermitages de la région où ils peuvent bénéficier de la bienveillance et des services des moines. Certains de ces ermitages comme celui de Kraanvik sont toutefois réputés et bénéficient d’importantes donations de fidèles ou du Monastère Adaarion, ce qui permet d’entretenir un beau train de vie au milieu de nulle part, train de vie qui profite partiellement aux villages proches.

La ville de Linnake est le seul véritable relais dans le voyage de la Maasydan vers la Renua (et vice-versa). Elle n’est cependant jamais devenue une grande cité commerciale puisque les marchands préfèrent traverser le Gyllendal entre Vanhaovi et Maravona. La ville fournit ainsi tout le nécessaire pour le repos entre étapes, la réparation du matériel, le soin des chevaux et bêtes de somme ou les services d’escortes.
Dans le nord, certains habitants de Fort Harja et Kraanvik effectuent parfois de la contrebande en commerçant avec des kinemaers. La chose est tolérée.

Population

La région est relativement homogène et compte une majorité d’adaarions edellans et d’autres adaarions ayant des racines dans la Maasydan. On y trouve également des minorités de personnes originaires de la Renua mais aussi des huras du Gyllendal.

Situation qadjaride

Les qadjarides ne se rendent presque jamais en Edella et ses habitants sont indifférents vis-à-vis d’eux.

Villes et villages

Edella est quasiment inhabitée et ne compte qu’une seule petite ville (Linnake) et un bourg notable (Kraanvik), le reste étant des villages ou ermitages. Il est important de noter que bien que Linnake soit plus peuplée, Kraanvik est la seule bourgade edellanne connue en dehors de la région à cause de son célèbre ermitage.

Villes

Villages

  • Kraanvik: bourg situé au nord de la région dans les hauteurs dominant les sources de l'Hyytelö. Le bourg garde l’entrée du célèbre ermitage du même nom. Le lieu est réputé pour être sans doute la localité située à la plus haute altitude de l’ancien monde.
  • Yllinkyla: village de l’ouest de la région. Il se situe au centre des chemins de montagne reliant le nord où est Kraanvik et le sud où se situe Linnake.

Autres

  • Fort Siiri: petit fort rajavarti entouré d’un petit village situé au sud-est de la région protégeant l’accès vers Kyynel ainsi que la frontière avec la Renua et la Grande Huratelon. Il est nommée d’après une célèbre mercenaire qui conduisit les renuans sous bannière adaarionne lors des guerres de religion arbitrées.
  • Fort Harva: petit fort au sommet d’une crête (d’où son nom) entouré d’un petit village situé au nord de la région, en contrebas de Kraanvik.

Culture

Edella est de culture adaarionne. Ses habitants tendent à être bien plus conservateurs et méfiants de toute nouveauté. Ils sont néanmoins relativement tolérants des vaahvas, notamment à Fort Harja et à Kraanvik.

Traditions spécifiques

Religion

Le monachisme est la religion dominante de la région mais le seul monastère en bonne et due forme est celui de Linnake. Les autres villages doivent se reposer sur des ermitages ou des maisons de charité. Un cas particulier est celui de Kraanvik qui possède un riche ermitage permettant d’alimenter un bourg.
Certains locaux originaires du Gyllendal sont également de culte phalangiste (malgré que plusieurs soient monachistes de naissance ou convertis) et il arrive parfois qu’une missio soit envoyée de Maravona pour leur dispenser les rites. Ils sont tout à fait tolérés à Linnake.

Gastronomie et biens typiques

L’Edella est une région pauvre sur le plan culinaire à l’exception du fromage qui est consommé en grandes quantités.

Boissons

  • Liqueur d’edelweiss: la liqueur d’edelweiss est un alcool parfumé à l’edelweiss qui se distille à Kraanvik. C’est un alcool très fort avec un très fort parfum mais assez peu de goût. On dit qu’il a des propriétés bénéfiques pour les personnes atteintes de maladie respiratoire ainsi que contre le rhume.

Plats

  • Sulattaa: la sulattaa est une tradition consistant à faire fondre et dorer une épaisse tranche de fromage au feu et à l’utiliser pour napper du pain ou une pièce de viande.

Produits

  • Toit du monde de Kraanvik: petit fromage à pâte molle, fine, lisse et homogène. Le fromage est d’un blanc laiteux et prend la forme d’une petite pyramide tronquée de 6 à 7 cm de haut et de 7 à 8 cm de côté. Sa saveur est longue et onctueuse avec une odeur de noisette agrémenté de saveurs florales (de la poudre d’edelweiss entrant dans sa composition). Ce fromage est l’un des plus célèbres du continent et c’est un lauréat fréquent de la compétition adaarionne des fromagers. On dit que son goût particulier est dû au fait qu’il est le fromage préparé à plus haute altitude que n’importe quel autre fromage. Les moines de Kraanvik en sont très fiers et aiment à dire qu’il est si bon car il est préparé au plus près d’Arbitrio.
  • Cendré de Linnake: petit fromage à pâte molle au coeur ferme et d'un blanc laiteux. La couleur légèrement cendré de sa croûte lui vient du mélange de poudre de charbon de bois et de poivre long importé d’Outre-Renua moulu avec lequel il est frotté tout au long de son affinage. Sa saveur fraîche et mise en valeur lorsqu'il est consommée avec la croûte ce qui ajoute sa note amère si caractériel. Ce petit fromage est parfois considéré comme plus connu que sa ville d’origine.

Trivia

  • Le Cendré de Linnake est inspiré du fromage Selles sur Cher et le toit du monde Kraanvik du Valençay.