Malakias Anasqua

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Informations
Nom Malakias Anasqua (anciennement Lysimaque Anaskafeas)
Sexe Homme
Naissance 6 février 466
Famille
Famille de naissance Anasqua
Père Inconnu
Mère Trisévieny Anaskafeas
Conjointe Mariella Plantapes
Enfants Tribiani Anasqua
Giulia Anasqua
Zuanne Anasqua
Fonction & Croyance
Rang Bourgeois
Fonctions Esclavagiste
Garantier de commerce d’Indubal
Religion Phalangisme
Origines
Ville de Résidence Indubal
Ville d'origine Indubal
Région d'origine Medeva
Nation d'origine République Marchande de Caroggia


Malakias Anasqua est un esclavagiste fortuné d’Indubal.

Biographie

Né d’une mère mesigue vendeuse de coquillages au bouillon du Louloudion et d’un père inconnu, Malakias est né dans la misère. Il a commencé à jouer les petites frappes avant de commencer à travailler pour un esclavagiste à la Volière.

Il se fit peu remarquer jusqu’à ce qu’il se mette à son compte en 493 comme marchand d’esclaves. Il ne fit qu’être un marchand médiocre jusqu’en 497. A cette époque, il commença à vendre en masse de nombreux esclaves en ville et dés 498, il obtint de quoi en exporter hors de la cité. A partir de là, il prospéra. En 499, il fit l’acquisition d’une maison dans le Sphyrios, y logeant sa vieille mère. Il apprit à lire et s’éduqua. Il changea aussi son nom pour une identité plus caroggianne et épousa une charmante femme aux origines vellabriaise. Son affaire prospérait et il engageait en masse. En 504, il acheta un manoir dans la Nichée et commença à parader en villes dans de beaux habits. En 506, il obtint le titre de garantier de commerce et entra définitivement dans l’élite d’Indubal en ressources sinon en respectabilité.

Rôle actuel

Malakias Anasqua est un des hommes les plus riches d’Indubal et l’un de ses plus influents habitants. Il est de loin le plus puissant esclavagiste de la ville et finance des combats d’arène, détient la majorité de la Volière et contrôle l’Ergastule. C’est un profond partisan de la République marchande de Caroggia et soutient toutes ses décisions très publiquement. Il chercherait même à faire entrer ses enfants dans des familles oligarchiques. Malgré cela, beaucoup des plus influents caroggians d’Indubal rechignent à s’afficher avec lui.

Relations

Malaquias s’est constitué un certain réseau de relation à Indubal. Il y connait tous les moines, phalangistes ou monachistes de nom. Il a de nombreux amis parmi les oligarques commerçant à Indubal et parmi les esclavagistes. Il a des liens avec Thurmin li Velpucci mais la chose n’est pas notoire. Ses relations avec les autorités de la Préture coloniale d’Indubal sont plus froides.
C’est un ennemi notoire de Marcinella Vermell, la réfugiée criminelle qu’il accuse de démontrer que les Mesigues sont irrémédiablement arriérés.

Réputation

Malaquias a une réputation sulfureuse. Il est réputé avoir fait sa fortune en revendant des esclaves illégaux pris lors de la Campagne de Medeva.
Pourtant, il se conduit de manière affable bien qu’aussi très nouveau riche. Il participe beaucoup à la charité de la ville, finance des jeux d’arènes ainsi que des festivités. Il commence ainsi à être populaire mais reste peu respecté et demeure peu fréquentable aux yeux des honnêtes gens.

Rumeurs

Les rumeurs à son sujet font partie intégrante de sa réputation et se focalisent sur l’origine de sa fortune et de ses esclaves. Ses liens avec Thurmin li Velpucci font aussi l’objet d’une immense attention.

Apparence

Malaquias est un homme de taille moyenne et assez fin. Il a des cheveux bruns et une barbe fournie. Ses yeux sont d’un vert foncé et surmontés de sourcils très prononcés. Il a un long nez aquilin.
Malaquias se vêtit de façon ostentatoire avec les meilleurs vêtements en provenance de Caroggia. Il dépense une fortune auprès de son barbier et n’est jamais vu mal coiffé, une profonde différence avec sa jeunesse débraillée et coiffé au couteau mal aiguisé pour ceux qui le connaissaient à l’époque.

Trivia