Nénuphar

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher

Nénuphar

Nénuphar}}

Informations RP
Type Fleur
Obtention Aide Hebdomadaire
Biomes de l'Archipel
Marécage
Forêt
Forêt Maritime
Plaine
Prairie
Montagne
Ancien Monde
Greistal
Gyllendal
Roment
Steiertal
Alkupera
Bogen
Edella
Kivie
Les Marches
Maasydan
Albunae
Aon


Nenuphar.jpg

Apparence

C’est la plante aquatique par excellence, présente dans toutes les pièces d’eau ou presque ! À condition de choisir une variété adaptée à la taille du bassin et de la diviser régulièrement, le nénuphar est facile à cultiver.


Cette plante est totalement aquatique, sa souche doit être immergée en permanence, sous une eau stagnante ou dans un courant faible.


Les variétés hybrides naines ou miniatures peuvent se développer et fleurir dans un simple bac installé sur la terrasse ou dans un tout petit bassin, plantées sous une profondeur d’eau de 0,25 m seulement. La plupart des variétés sont adaptées à des pièces d’eau de taille moyenne, acceptant une profondeur de 0,40 à 0,80 m. Quelques espèces et variétés, moins fréquentes, développent un appareil végétatif assez grand pour être placées sous 1,20 m de profondeur.


La partie souterraine de la plante, à planter dans un panier ou directement dans la terre argileuse du bassin, est constituée d’un rhizome tubéreux : une tige souterraine munie de racines et de pousses feuillées, et gorgée de réserves nutritives qui lui confèrent un aspect renflé. Les feuilles flottantes émises au bout de longs pétioles, sont en forme de cœur, vertes sur le dessus et plus ou moins pourpres au revers. Leur taille varie de 8 à 23 cm de diamètre. Quand elles sont très nombreuses, elles se développent les unes sur les autres et perdent ce caractère flottant. Elles disparaissent à la fin de Thermidor mais la souche émet de nouvelles pousses dès que les températures remontent, au Brumaire suivant.


Les fleurs se renouvellent tout au long de la saison. Les coloris proposés sont des plus variés : tous les tons de rose et de rouge, du blanc pur au rouge cramoisi, divers tons de jaune, abricot, saumon, cuivre, etc. À la fin de la floraison, les fleurs s’enfoncent dans l’eau, se transforment en fruits globuleux qui se détachent après maturation et hivernent au fond de l’eau.


Les nénuphars sont essentiellement décoratifs : ils n’ont pas de fonction oxygénante à proprement parler. Leurs feuilles flottantes permettent toutefois aux poissons de se mettre à l’ombre et de se cacher… et aux grenouilles d’y prendre un peu de repos, pour les plus grandes d’entre elles. Cette ombre évite l’échauffement de l’eau ; de plus, cette plante très gourmande prélève des éléments nutritifs, ce qui limite la prolifération des algues dans le bassin.


Apothicaire :
Le nénuphar jaune, originaire des contrées Esperiennes et Capitaline fait partie de la pharmacopée  : son rhizome contient une substance analgésique, antiseptique, anaphrodisiaque mais aussi sédative OU stimulateur du système sympathique.
Toutes recettes est à découvrir par un rp découverte.

Jardinage

Besoin en eau : Important
Entretien : Facile
Résistance au froid : Oui

Données Importantes

Climat : Forêt Maritime | Forêt | Plaine | Marécage | Montagne | Prairie
Période de plantation : Brumaire
Période de floraison : Thermidor/Brumaire
Période de récolte : Toutes les saisons
Période de taille : /

Information(s) complémentaire(s)

(Facultatif)