Utilisateur:Robert Ray

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher


200.png

Informations RP
Nom Robert Philippe Pierre Raymail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance 469
Rang Habitant
Famille
Rang Politique Amiral
Métier
Métier Duelliste
Compléments Navigation
Équitation
Juriste
Fonction Marin
Origines
Ville d'origine La Capitale
Région d'origine Albunae
Nation d'origine Royaume Central
Informations HRP
Login Minecraft Kyrah
Pseudo Kyrah
Discord Kyrah#8007
Prénom IRL Tom
Âge IRL 21








RobertRay-Portrait.jpg
Signature-wiki.png


La mer est sans routes, la mer est sans explications

Physique

1m65, 52kg. Stature peu imposante, sans pour autant être famélique ou chétif. Cheveux bruns grisonnants avec l'âge, parfois noués en catogan. Yeux noisette. Visage émacié marqué par les années.

Sa moustache - qu'il frisotte très souvent lorsqu'il a besoin de se concentrer - et sa barbiche sont toujours très soigneusement entretenues. Son apparence et ses vêtements sont toujours soignés, rustiques mais élégants. Les rares bijoux qu'il peut porter seront le plus souvent d'argent et d'améthyste, sa couleur de prédilection.

Le regard acéré, avenant, son sourire plissant quelques rides - parfois doux, parfois un efficace et discret masque d'assurance - le quitte rarement. Il ne le perd que dans les occasions les plus sérieuses ou les plus déplaisantes, lorsque sa confiance n'est plus suffisante.

Se tient le dos droit, conservant un maintien militaire, toujours en forme - et nageur compétent - malgré le poids de l'âge qui commence à se faire sentir. S'il n'a plus l'agilité d'antan, rouillé par les années, il n'en demeure pas moins vif au combat. Quelques cicatrices sur le torse, l'épaule et le haut de la cuisse gauche, marques de combats face aux pirates ocolidiens. D'autres, plus nombreuses, dans le dos, témoignent du fouet et du temps passé en esclavage.


Psyché

Dévoué : En recherche profonde d'un idéal et d'une cause à servir avec fierté, à admirer, et à laquelle obéir, juste une fois dans sa vie. Robert est capable d'une dévotion et d'une abnégation extrême lorsque qu'une telle cause lui est chère, lorsqu'il peut se battre pour quelqu'un en qui il croit. Il n'hésitera pas un seul instant à mettre sa vie en danger - prêt à mourir si nécessaire - pour protéger celle de ses proches, se tenant à leurs côtés de tout son être, de la manière la plus absolue qui soit. Robert appartiendra dès lors corps et âme à quiconque saura combler ce vide profond et l'aura laissé se tenir à ses côtés, peu importe les obstacles, obéissant à tout commandement pour le reste de sa vie. Il fera tout ce qui doit être fait, peu importe le coût, peu importe sa fierté.

Loyal : Ancien bourgeois et soldat vétéran en exil, extrêmement attaché au respect de la parole donnée, épris d'un profond idéal de justice, son sens de la probité en fera ainsi un allié fidèle le cas échéant. Les années passées dans la Flotte lui ont laissées un profond respect de la hiérarchie. Sa loyauté représente tout pour lui.

Solitaire : En véritable loup des steppes, il n'est cependant pas rare qu'il préfère sa propre compagnie, à observer une situation afin d'en saisir toutes les subtilités, plutôt que de s'en mêler. Têtu, il aura des difficultés à changer d'avis une fois son opinion arrêtée. Sa difficulté latente à tisser des liens le laisse profondément marqué par la peur de les voir se briser. L'expérience lui a permis de comprendre que lui et ses proches devaient passer en priorité. Il a déjà laissé le passé derrière lui pour prendre la mer sans retour, il pourra recommencer sans hésitation.

Éduqué : A l'aise en société et avec l'étiquette, danseur plutôt doué, il peut parfois même se révéler être un orateur convenable lorsque la situation l'exige. Romantique, amateur de bon vin, de lecture et d'écriture, il apprécie une compagnie ne manquant pas d'esprit.

Organisé : Aussi exigeant envers lui-même qu'envers les autres, Robert est un bon organisateur et logisticien d'un naturel calme et rationnel. Il cherche souvent à tout planifier, tout prévoir, consignant chaque détail lorsqu'il en a l'occasion.


Compétences

  • Grille Carte.png Navigation :

L'expérience de la Flotte Royale fait de Robert un navigateur expérimenté, capable de lire une carte ou de s'orienter avec les étoiles sur les eaux les plus tumultueuses. Il n'est plus l'agile gabier d'autrefois, mais ses gestes restent maîtrisés.


  • Grille Rapière.png Combat T1+ - Rapière, dague (amateur) :

Le temps où Robert était un officier capitalin vétéran semble loin désormais. Son expérience martiale des combats en mer demeure, mais ses réflexes et ses talents ont été émoussés par les années. Autrefois un duelliste maniant agilement la rapière et la dague, il lui faudra un entraînement intensif et régulier pour espérer recouvrer ses compétences d'antan. Son voyage loin d'Esperia et ses rencontres à la Sublime lui auront offert une remise à niveau bienvenue.


  • Grille Selle.png Équitation :

Plus à l'aise loin de la ville, Robert a rapidement cherché à repousser les limites de ses promenades. Savoir monter lui offre donc la liberté bienvenue de pouvoir fuir l'agitation et les troubles. Ce n'était pas gagné d'avance, mais l'équilibre du marin et son excellente professeure l'ont beaucoup aidé. Sans hésitation, il reste cependant bien plus à l'aise avec les petits félins coutumiers des voyages au long cours.


  • Grille Balance en cuivre.png Connaissances juridiques :

Diplômé de l'école de Bayens, il conserve une culture juridique et historique importante et est fasciné par le fonctionnement des sociétés humaines.


Vernet-Marseille.jpg

Chronologie

469: Naissance de Robert au sein d'une modeste famille de juristes capitaline monachiste de la Colline des avocats, au sud-est du Forecia.

474: Bien que son enfance fusse bercée de récits d'aventure tirés de la bibliothèque familiale, il est destiné dès sa naissance à suivre les traces de son géniteur en embrassant une carrière juridique. Il commence donc, dès son plus jeune âge, à recevoir une éducation convenable en ce sens, et montrera notamment un intérêt particulier pour l'Histoire.

RobertRay-Portrait-2.jpg

477: Dès qu'il fût en âge de s'aventurer seul dans les rues de la Capitale - étant entendu qu'il était consigné aux quartiers frontaliers de sa demeure, sous bon contrôle de la garde - il aura, à plusieurs reprises jusqu'à son adolescence, l'occasion de se rendre jusqu'au Port aux étoiles où il se prendra d'admiration pour les navires de la Flotte Royale, les uniformes de leurs officiers et les histoires qu'ils véhiculent. Cet enseignement plus terre à terre viendra compléter celui d'un précepteur privé engagé pour lui permettre d'accéder au meilleur avenir possible.

484: Envoyé à Bayens, il débute un long cursus au sein de la Grande Ecole des Lois. Tandis que s'y imposait progressivement l'influence de la famille Lomen, il y a donc développé un fort sens de la probité et des convictions politiques marquées. Il nouera au cours de cette période quelques rares et précieuses amitiés avec d'autres étudiants, avec lesquels il passera son temps libre à refaire la politique et le monde capitalin. Féru de bals et de réceptions, il se révèlera plutôt adroit avec l'étiquette et les événements mondains.

491: Ses études étant terminées, Robert retourne à la Capitale pour y exercer en tant qu'avocat aux côtés de son père. Poussé par un idéal de justice tiré de ses enseignements, il sera amené à voyager aux quatre coins du royaume, aiguisant sa soif de découvertes tout en connaissant un certain succès à la barre. Il aura parfois l'occasion de plaider contre, ou aux côtés de, certains de ses anciens camarades avec lesquels il a gardé contact et qu'il aura souvent le loisir de côtoyer en dehors des prétoires. Idéaliste et lyrique, Robert profitera de cette période de sa vie sensiblement heureuse pour écrire beaucoup sur ses expériences.

496: A la suite dune profonde déception amoureuse - ayant dilapidé sa fortune et sa réputation, été réduit aux pires expédients et désavoué par son père - qui le marquera toute sa vie, il fait prendre à son existence un tournant radical en cherchant à lui donner un sens plus profond. Amoureux d'aventure et avide d'une gloire que se carrière ne peut lui offrir, il fait le choix d'abandonner son activité et sa vie antérieure pour s'enrôler dans la Flotte Royale et s'offrir ses galons d'aspirant à l'école navale de Franc-Port.

497: Après un an de formation théorique, il prend enfin la mer pour poursuivre son apprentissage de la discipline militaire et de la navigation. Il est entraîné aussi bien au combat qu'à la direction d'un navire, et devient ainsi en quelques années un marin et un officier compétent. Il aura à plusieurs reprise l'occasion de connaître le feu face à la piraterie qui s'intensifie. Blessé lors d'un affrontement, il fera la rencontre, lors de sa première affectation, du chirurgien du bord, naturaliste émérite, marquant le début d'une amitié profonde et sincère. La même année, sa loyauté sera profondément ébranlée avec le rôle qu'il sera amené à jouer dans la Campagne de Medeva lors d'une expédition punitive en représailles contre la résistance et les échoueurs.

RobertRay-Portrait-3.jpg

508: Il sert à bord d'un bâtiment mobilisé dans les mers ocolidiennes pour combattre dans ce qui est devenu une véritable guerre ouverte contre la piraterie. Peu apprécié des autres officiers souvent issus de la noblesse, et jugeant qu'il est entré dans la marine trop tardivement, il n'en sera pas moins respectés des hommes sous son commandement qui apprécient son sens profond de la justice malgré la discipline de fer qu'il impose souvent. De simple aspirant, il grimpera petit à petit les échelons à force de labeur et d'efficacité.

511: Robert, s'étant finalement vu confier le commandement d'un brigantin de la Flotte, se lance à la poursuite d'un équipage de Franc-marins. Après plusieurs semaines, et avoir essuyé une forte tempête ayant gravement endommagé son bâtiment, la traque prend fin par un violent affrontement entre les deux équipages, au coeur de la brume. Gravement blessé à l'épaule gauche, il ne parviendra pas à protéger son ami de longue date, qui ne survivra pas au combat.

512: Alors qu'éclate la guerre de succession capitaline, Robert observe comme le reste de la Flotte Royale un devoir de réserve et ne prend pas partie. Stationné à Franc-Port, il s'opposera néanmoins, fidèle à ses engagements, comme de nombreux autres, à la reddition de la ville face aux troupes de Lionel Adagan. Ayant choisi le mauvais camp, il est mis aux arrêts avec le reste de ses camarades. Hostile jusqu'au bout à l'Amirale qui a vendu la Marine, il ne sortira plus de prison.

Évitant de peu la condamnation à mort grâce à l'intervention d'anciennes connaissances, est finalement vendu comme esclave à Indubal quelques mois plus tard. Enrôlé comme rameur dans l'équipage d'une galère de la Flotte caroggianne lors des campagnes de recrutement massives, il est fait à nouveau prisonnier par les pirates de la Baleine lors de la première bataille de Rokodryos.

513: Se retrouvant donc pris au piège sur l'archipel ocolidien, il ne devra sa survie qu'à ses compétences et finira par mettre de côté son honneur d'officier de la Flotte pour se plier à la discipline esclavagiste sous le fouet. Gravement blessé à la jambe gauche - dont il mettra longtemps à retrouver pleinement l'usage - pour avoir refusé de plier le genoux, brisé, il passera les années suivantes plongé dans ses tâches quotidiennes, réduit à être un simple pêcheur au service de ses maîtres nantis dans la misère la plus complète, étouffant progressivement son ambition et ses espoirs.

518: Finalement affranchi, mais ignorant la fin de la guerre civile capitaline et les purges de 514 dans la Flotte Royale qui auraient pu lui permettre de la réintégrer, et n'ayant plus aucun endroit à considérer comme chez lui, il vivote comme bon nombre de réfugiés dans un semi-isolement. N'ayant donc pas eu vent de la victoire de Thybauld de Fauxvelles lors de la guerre civile, et persuadé que l'amiral Juste Trastana est toujours aux commandes de la Flotte Royale pour le compte de l'usurpateur Lionel Adagan, il s'enrôlera - désabusé - en tant que pilote mercenaire dans un équipage de franc-marins.

520: Lors de l'une de ces missions, il est fait prisonnier - comble de l'ironie - par la Flotte Royale au cours d'un affrontement. Sans avoir révélé son identité, il est à nouveau réduit en esclavage puis envoyé à Fort Lointain.


Monogramme de Robert.png


Sources :

Portrait haut (n°223) et bas (n°211); Andrey Shishkin
Portrait milieu; Pierre Paul Rubens
Peinture du port; Joseph Vernet