Port-Descan

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Port-Descan
Administration
Région Medeva
Nation Royaume Central
Gentilé Descanin(ne)
Maire
Religion Monachisme
Édifices
Religieux Monastère
Fortification(s) Murailles
Port(s) Port de taille moyenne
Démographie
Population totale 5500

Port-Descan est un port, situé dans le centre de la Baie aux requins, dans le sud de Medeva.

Port-Descan est une petite ville relativement prospère, entourée de forêts, de vergers, de vignobles et de champs d’oliviers, ainsi que de quelques carrières de marbre medevan. La ville en elle-même possède un port relativement prospère, servant à la pêche, mais aussi comme étape pour les plus petits navires, longeant les côtes d’Indubal, à l’ouest, jusqu’à Garildi et Caroggia, à l’est. La ville possède également un petit chantier naval et un monastère se portant plutôt bien.

Le port ne possède pas une forte influence, mais il abrite un garantier de commerce et une forte population originaire, pour certaines familles depuis plusieurs générations, de la Vellabria. Les petits notables locaux bénéficient traditionnellement du soutien de la République Marchande de Caroggia, et Port-Descan est depuis plusieurs décennies sous contrôle non-officiel de la République, n’étant plus une ville capitaline que de nom. Les Mesigues constituent toutefois la majorité de la population.

Evènements récents

Port-Descan fut modérément affecté par la guerre des mers ocolidiennes, qui a provoqué une chute de la fréquentation du port et la disparition en mer de plusieurs marins et marchands descanins. Un accord fut établi entre Nicodème Makrolettis et Anna Aligarri pour faciliter le transport des fournitures militaires et des troupes, entre Indubal et la Vellabria, par la voie terrestre, en passant notamment par Port-Descan.

Durant la guerre d’indépendance de Mesigios, Port-Descan fut investi par les rebelles citrinins, au cours de ce qui fut appelé les “émeutes de Port-Descan”, durant la saison de Thermidor 516, avant d’être libéré le 22 septembre par l’armée mésange. Durant cette période, Gonzague Muntaut s’impose comme chef de la ville. Celui-ci fuit le 22 septembre 516, mais continue d’agiter la région depuis.

Habitants

Esperiens originaires de Port-Descan


Anciens Esperiens originaires de Port-Descan

 


PNJ liés à Port-Descan

PNJ résidents à Port-Descan

 


PNJ originaires de Port-Descan