Nicodème Makrolettis

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Informations
Nom Nicodème “Eleftherotís” Makrolettis
Sexe Homme
Naissance 3 juin 464
Famille
Famille de naissance Makrolettis
Père Anthion Karielas †
Mère Branne Makrolettis †
Conjointe Chryse Aketis †
Enfants Lavros Makrolettis
Niki Makrolettis
Loukianos Makrolettis
Pelagia Makrolettis
Fonction & Croyance
Rang Grand Mesigue
Fonctions Dirigeant de Mesigios
Gouverneur Provincial de Medeva
Faction Armée mésange
Religion Monachisme
Origines
Ville de Résidence Branne
Ville d'origine Thorikos
Région d'origine Medeva
Nation d'origine État libre de Mesigios


Nicodème Makrolettis est le chef du nouvel état libre de Mesigios et l’ancien gouverneur provincial de Medeva. Il est connu parmi ses partisans comme “Eleftherotis”, le libérateur.

Biographie

Nicodème est né au sein d’une famille de Grands mesigues de Thorikos. Durant sa jeunesse, il est envoyé étudier dans une école de Lampekastro où il demeure jusqu’en 485. En 486, il fait un long voyage dans les grandes villes du Royaume Central et effectue son pèlerinage à Golvandaar.

En 487, il entra dans l’Ordonnance, et grâce à des relations familiales, il entra au service du gouverneur provincial de Medeva du moment, Cyrille Moutembaut. Vers 492, la santé de ce dernier commença à décliner, et l’Ordonnance plongea dans le désordre. Nicodème parvint alors, avec quelques autres, à s’imposer comme l’autorité de fait pendant les périodes d’indisposition de Moutembaut.

Durant la Campagne de Medeva en 497, Nicodème participa à l’effort de l’Ordonnance pour conserver un semblant d’ordre et fut à l’origine des pétitions, auprès du Palais Royal, pour mettre fin au conflit. En 498, Moutembaut mourut d’une crise cardiaque et Nicodème lui succéda, malgré son jeune âge. Beaucoup considéraient alors qu’il était un gouverneur supposé endurer les crises de l’après-guerre dans la région, pour laisser ensuite place à un nouveau gouverneur. En 499, il rencontra le Prince de la Ribada, son héritier Elias Guillaumin, et Tatiana Lisonnat et il parvint à obtenir une aide financière importante pour aider à la reconstruction. En l’an 500, il organisa un grand projet : la construction de Branne, afin de reloger des réfugiés et des habitants ayant tout perdu dans le conflit. Il se rendit également fréquemment en visite un peu partout dans la région. Il pratiqua par ailleurs une politique très rude envers les colons caroggians et réquisitionna de nombreuses fermes abandonnées, pour les redistribuer à des vétérans. Petit à petit, et malgré des années difficiles, Nicodème s’imposa comme un gouverneur populaire, avec une ferme mainmise sur le pouvoir régional.

Durant la guerre de succession capitaline, il maintient dans un premier temps une politique de stricte neutralité envers le conflit. Cependant, après l’élection de Thybauld de Fauxvelles, il soutient la rébellion de Rose Hedin. Après l’échec de celle-ci, il donne plusieurs gages à Thybauld de Fauxvelles, et il semble reconnaître celui-ci comme roi. Il est maintenu en place comme gouverneur.

Il mène sa province, et ce qui devient Mesigios, au travers des évènements de la guerre des mers ocolidiennes, de la guerre d’indépendance de Mesigios et de la Rébellion du Sud. Le 17 août 516, il déclare l’indépendance de l’état libre de Mesigios. Le 29 août 516, il s’associe au Prince de la Ribada, Elias Guillaumin.

Rôle actuel

Nicodème Makrolettis est actuellement chef suprême du nouvel état libre de Mesigios.

Relations

Nicodème Makrolettis possède un vaste réseau de relations ambigües.

Parmi ses ennemis se trouvent le roi capitalin Thybauld de Fauxvelles, auquel il s’est opposé, et contre lequel il se bat, le Questeur au Trésor Vasco li Amarrès, allié de Thybauld, et leurs fidèles. Au sein de Mesigios, ses principaux adversaires directs furent les chefs des Grenatins et Citrinins : Charles Veretain et Gonzague Muntaut, respectivement.

Parmi ceux avec lesquels ses relations sont ambiguës se trouvent le gouverneur provincial de Galdyr Eugènes Bélénos et la Préteur coloniale d’Indubal Anna Aligarri. De même, ses relations avec les religieux sont réputées délicates, comme avec Maura Sodavros, qui critique sa politique. Sa relation avec feu le roi capitalin Adryan II Ordain était également très ambigüe, et l’idée que l’on s’en fait dépend de l’idée que l’on se fait de Makrolettis en général.

Parmi ses alliés, Makrolettis possède son entourage de proches et fidèles : sa cheffe militaire Nausika Labartis, l’influente marchande Tatiana Lisonnat, la nouvelle venue Irene Balling et l’Andronico Jocelyn Sorbillon. Il est également allié au Prince de la Ribada, Elias Guillaumin. Enfin, ses enfants servent tous activement comme membres de son cercle rapproché.

Réputation

Nicodème Makrolettis est un individu particulier. Sa réputation a toujours été celle d’un homme décisif et politiquement agité. Cette caractéristique lui donnait une image sympathique au sein du Royaume Central et parmi les Mesigues, mais la guerre d’indépendance de Mesigios a profondément modifié son point de vue.

Sa réputation actuelle est celle d’un homme prêt à tout pour asseoir son pouvoir et garantir l’indépendance de Mesigios, ce qui en fait un personnage très différent selon l’opinion du spectateur.

Rumeurs

Avant la déclaration de l’indépendance mesigue, Makrolettis était un personnage hautement controversé au sujet de ses allégeances et des réalités des “Troubles du Sud”, mais depuis l’annonce de l’indépendance, les rumeurs à son sujet sont devenues plus personnelles et moins politiques. Pour les Grenatins et Citrinins, il est un traître ou un dangereux arriviste. Pour les indépentantistes, il est un héros ou un mal nécessaire.

Apparence

Nicodème Makrolettis est un homme de taille légèrement au-dessus de la moyenne et de bonne constitution. Durant sa jeunesse, il était considéré comme assez beau, avec une barbe et des cheveux noirs. Il a toutefois beaucoup vieilli. Ses cheveux et sa barbe (désormais limitée à une moustache et un bouc) sont aujourd’hui gris. Son visage commence à être marqué par l’âge, et ses traits par une certaine gravité. Il a des yeux verts.
Makrolettis tend à porter des tenues usuelles pour son rang de Grand mesigue. En dehors de son alliance et d’un médaillon reprenant l’emblème de Mesigios, il ne porte des bijoux que lors d'événements officiels.

Trivia

Précédé par Nicodème Makrolettis Suivi par
Cyrille Moutembaut EmbRCentral.png
Gouverneur provincial de Medeva

498 - 516

Disparition de fait du titre...


Précédé par Nicodème Makrolettis Suivi par
/ EmbMesigios.png
Chef de l’État libre de Mesigios

516 (officiellement) - en fonction

Événement à venir...