Théocharès

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Informations
Nom Théocharès †
Sexe Homme
Naissance 173
Décès 236
Fonction & Croyance
Rang Moine
Fonctions Moine vaelta
Artisan iconodoule
Factions Monastère Adaarion
Confrérie iconodoule
Religion Culte iconodoule
Origines
Ville d'origine Lathoni
Région d'origine Medeva
Nation d'origine Empire Central


Théocharès fut un moine vaelta qui contribua à la conversion de la région de Medeva au monachisme. Plus tard dans sa vie, il se déclara apostat et fut frappé d’anathème et devint le fondateur du culte des images.

Biographie

Théocharès est né au sein de la petite ville de Lathoni dans la région de Medeva. Peu de choses sont connus au sujet de son enfance mais en 190, il est amené par un moine vaelta à Golvandaar où il entame son noviciat. Théocharès devient moine en 195. Il entame des études de théologie et se fait remarquer pour son éloquence et son intellect.

En 199, il reçoit le titre de moine vaelta et retourne dans sa terre natale pour y convertir la population au monachisme sous la protection de l’empereur Guillaume I nouvellement converti. Il y rencontre un grand succès et est crédité pour avoir fortement contribué à la conversion de la région. Durant cette période, il rédige plusieurs ouvrages et lettres sur sa pensée, sur Medeva, sur les qadjarides qu’il rencontre loin des villes et sur son ambition: convertir Lig Ocolide.

En 219, il est reçu devant le Valtuusto afin d’exposer ses idées sur son projet d’une grande conversion de l’archipel ocolidien. Son idée est cependant rejetée. Durant son séjour à Golvandaar, il fait scandale à cause de certains discours où il considère qu’il existe des êtres situés entre l’humanité et Arbitrio, des êtres qui continuent d’assurer Sa présence auprès de sa création.

Théocharès est frappé d’anathème en 221 après son départ de Golvandaar. Il continue cependant de prêcher dans la région de Medeva mais finit par fuir en 223 vers l’archipel ocolidien.

Sa vie au sein de Lig Ocolide est très mal connue mais les érudits ocolidiens et manarades racontent qu’il y fonde la confrérie iconodoule et commence à répandre avec beaucoup de succès ce qui devient le culte des images. Certains considèrent qu’il a beaucoup contribué à améliorer la relation entre Ocolidiens et Manarades.

Il meurt à Sohdes en 236.

Sépulture

Le lieu de sépulture de Théocharès est inconnu.

Héritage

Le culte des images fondé par Théocharès devint la religion dominante de l’archipel ocolidien. Lui-même reçut un hommage durable de ses disciples qui firent de lui une mageneta.

Au sein du Monastère Adaarion, sa pensée demeure étudiée par les théologiens qui continuent de le considérer comme un membre important mais trop radical des théologiens prônant un arbitrage progressif des non-arbitrés en s'accommodant de leurs traditions et en les faisant progresser lentement vers le monachisme pur. Les écrits de Théocharès portant notamment sur les Qadjarides furent toutefois l’une des sources d’inspiration de la fondation de Mantesa.

Réputation historique

Malgré son importance dans l’histoire de Lig Ocolide, Théocharès en lui-même est un inconnu en dehors de quelques cercles de connaisseurs d’histoire et de théologiens sur le continent comme dans l’archipel ocolidien. Au sein des cercles d’histoire de la théologie sur le continent, il arrive parfois que l’on débatte à son sujet, notamment de savoir si il était sincère dans ses projets et sa croyance en des êtres intermédiaires entre l’humanité et Arbitrio ou si son action était une façon extrêmement cynique de tenter d’arbitrer des Ocolidiens qu’il considérait comme trop bestiaux pour pouvoir bénéficier des enseignements du culte d’Arbitrio monachiste.

Apparence dans les arts et récits

Bien qu’il soit rare qu’il soit représenté, les documents des archives du Monastère Adaarion portant sur son anathème le décrivent comme un homme de taille moyenne, de corpulence au-dessus de la moyenne, aux yeux marrons, aux cheveux noirs et portant la barbe.

Charès, la mageneta créée d’après lui, est représentée comme un vieil homme à la barbe blanche et à l’air digne de confiance mais guindé.

Trivia