Perkorakion

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Perkorakion
Administration
Région Medeva
Nation Royaume Central
Gentilé Perkoraki(e), perkoraquien(ne), perkian(ne)
Maire
Autre nom EmbRCentral.png Perkoraque
EmbRCaro.png Perkia
Religion Monachisme
Édifices
Religieux monastère
Fortification(s) Murailles
Démographie
Population totale 5200

Perkorakion est un bourg fortifié, situé dans le sud-ouest de la région de Medeva. Il se trouve sur une colline entourée de douves.

Perkorakion n’est pas une ville prospère, mais elle possède un monastère en son centre, lequel constitue un important lieu de pèlerinage au sein de Medeva. Le bourg est un lieu d’échange entre les paysans des environs, ainsi que des clans qadjarides sédentaires et nomades. Le Clan Korak y vit de façon sédentaire.
La ville est entourée de multiples hameaux, vivant de l’exploitation forestière, de l’agriculture et de l’élevage.

Perkorakion est connu pour être un important lieu de refuge dans l’ouest, en cas d’attaque d’Ocolidiens sur les côtes. Perkorakion est aussi historiquement le lieu de naissance des Etaireias, durant le siège d’Indubal, et beaucoup d’entre eux en sont originaires. Perkorakion n’a toutefois jamais véritablement profité de cette situation, car les artisans talentueux et lettrés préfèrent émigrer vers des villes encore plus sûres, comme Lampekastro et Indubal.

Perkorakion possède une histoire particulière. Il aurait été fondé autour d’un monastère kiertava. Un petit groupe de moines aurait rencontré un groupe d’esclaves en fuite et de qadjarides pourchassés par des esclavagistes. Les moines auraient retiré leurs chaînes aux esclaves, et pris l’ensemble du groupe comme novices, leur faisant revêtir des bures. Ils auraient alors trouvé la colline de Perkorakion, et les moines auraient utilisé leur droit de colonisation pour y établir leur monastère. Les “novices” étant alors sous la protection du Monastère Adaarion, les esclavagistes n’eurent d’autre choix que de renoncer. Perkorakion devint ensuite une ville synonyme de refuge.

Evènements récents

En 502, la ville est agitée par les Incidents de Perkorakion, durant lesquels l’apothi Maura Sodavros se fait connaître.

Durant la guerre des mers ocolidiennes, Perkorakion joue à nouveau son rôle de refuge pour les habitants des côtes et devient particulièrement active. Plusieurs groupes armés, et les forces provinciales commandées par Nausika Labartis, y établissent leur quartier général.

Durant la guerre d’indépendance de Mesigios, Perkorakion est le centre du mouvement des apothis appelant à la réconciliation, mené par Maura Sodavros.

Habitants

Esperiens originaires de Perkorakion

 


Anciens Esperiens originaires de Perkorakion

 


PNJ liés à Perkorakion

PNJ résidents à Perkorakion

 


PNJ originaires de Perkorakion