Lauderfelt

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Lauderfelt
Administration
Région Steiertal
Nation Grande Huratelon
Gentilé Lauderfelien, lauderfelienne
Édifices
Démographie
Population totale 20 000

Lauderfelt est une des plaques tournantes de l'esclavagisme et est le siège d'un burgrafat bien que celui-ci soit totalement sous influence des esclavagistes.

Situé dans l'extrême ouest du Steiertal, la petite ville de Lauderfelt est une infecte ville bâtie autour d'une gigantesque prison impériale en ruine où l'Empire Central envoyait mourir en travaux forcés des criminels ou des ennemis politiques trop gênants pour des exécutions publiques. La prison servait également d'ergastule pour tout l'ouest du Steiertal. A la chute de l'Empire, les esclavagistes en ont pris le contrôle en 353 après qu'elle fut incendiée par une émeute de prisonniers en 342. Depuis, la prison a été globalement rendu utilisable à nouveau et sert d'ergastule géante destinée au commerce d'esclaves dans toute la région des Grands Fleuves.

Grâce à son imposante infrastructure, Lauderfelt est devenu le quartier général des esclavagistes pour tout le Continent. On y trouve absolument tous les services que les esclavagistes peuvent fournir ainsi que d'excellentes archives de vente. Parfois, un esclavagiste charismatique y organise un genre de fête où sont conviés les grands noms du métier. Ces fêtes peuvent donner lieu à divers accords commerciaux entre esclavagistes ou à une purge de la concurrence.

Lauderfelt fut au centre du conflit des guerres ingrides. L'abbus local fut arrêté en juillet 487 et fut retrouvé mort le 7 août (suicidé selon les esclavagistes et assassiné selon les autres). Cet événement fut le déclencheur du conflit armé. A ce moment, l'abbaye locale fut mise sous garde et ses membres désarmés et confinés dans leurs cellules. Le 7 août 489, les moines et praes soutenus par des fidèles parvinrent à s'enfuir et orchestrèrent une grande insurrection pour l'anniversaire de l'assassinat de leur abbus. Ils furent cependant écrasés par les gens d'armes et mercenaires en garnison.
La ville fut assiégée de novembre 490 jusqu'en mai 492. Ce siège exceptionnellement long fut une période extrêmemement difficile. On laissa les esclaves mourir en cellules et de violentes émeutes émaillèrent le siège. Celui-ci ne s'acheva que par le retrait des assiégeants à cause du massacre de Lingge et des événements qui suivirent.
L'abbaye fut à nouveau remplie par un nouveau contingent de moines envoyés par Odense en 495. On dit que les restes de la Velcasvika y sont cachés.

Habitants

Esperiens originaires de Lauderfelt


Anciens Esperiens originaires de Lauderfelt


PNJ liés à Lauderfelt

PNJ résidents à Lauderfelt

 


PNJ originaires de Lauderfelt