Ottar Saeljon

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Informations
Nom Ottar Saeljon
Sexe Homme
Naissance 12 juillet 468
Famille
Famille de naissance Saeljon
Père Pall Rauvi †
Mère Joanna II Saeljon †
Conjointe Ethel Eljarson
Enfant Vanda Saeljon
Fonction & Croyance
Rang Famille royale
Fonction Roi d’Eyjarfolk
Faction Monarchie d’Eyjarfolk
Religion Monachisme
Origines
Ville de Résidence Vindurskjoll
Ville d'origine Vindurskjoll
Région d'origine Kiivas
Nation d'origine Royaume d’Eyjarfolk


Ottar Saeljon est l’actuel roi eyjarska mais est incapable de régner depuis 515.

Biographie

Ottar nait en 468 au palais royal de Vindurskjoll. Étant particulièrement bas dans la ligne de succession et étant un enfant turbulent, le petit Ottar ne reçoit pas une éducation approfondie. Adolescent, il se passionne de voyage en mer et de chasse. En 482, il provoque une panique au sein de Vindurskjoll en fuguant pour rejoindre les Kungsmanns occupés à repousser la veturstrid dans le nord de Kiivas contre l’avis de sa mère.

Adulte, il ne montre aucune inclination politique en ne se rendant qu’une fois au sein du Landsrad. Il participe par contre à plusieurs voyages officiels au Sjomoot de Kallstrand, à Solensang ou encore à Dansjlos. Il se marie en secret en 486 avec une jeune fille rencontrée à Solensang. Le mariage cause un petit scandale à cause de la différence de rang entre la prince et la jeune fille issue du peuple. Du mariage naît sa fille Vanda Saeljon. Il montre toutefois peu d’intérêt pour la vie de père ou la vie de famille et quitte fréquemment la cour sans prévenir son épouse, alimentant tous les ragots de la ville à chaque fois. A 22 ans, il rejoint un équipage de Sjorovares contre l’avis de sa mère et réalise des raids eyjarskas sur les Maahvitts alors même que celle-ci est en négociations diplomatiques avec des représentants vaahvas et uuroggians. A son retour, il a une violente dispute avec sa mère et son épouse. Il est alors exilé pour une période d’un an, période qu’il passe à Uuroggia où il accumule frasques et dettes. Son retour en 492 est reçu avec froideur. Il passe quelques mois à la cours mais reprend rapidement ses voyages.

En 501, la mort de son frère Erik bouleverse la vie d’Ottar. Son frère Arnbjorn, devenu moine, refuse d’assumer la succession, ce qui fait d’Ottar le nouvel héritier du Royaume. L’évènement est d’autant plus particulier qu’Ottar n’est pas présent dans le Royaume à ce moment-là. Le futur roi est alors en voyage sur le continent et, fidèle à ses habitudes de jeunesse, est parti à l’aventure. La reine dépêche alors de nombreux Kungsmanns pour le retrouver. Il est finalement retrouvé dans la Zaraga par Baldur Lidid. Ottar s’y était rendu avec d’autres aventuriers eyjarskas, adaarions et capitalins et travaillé comme mercenaire parmi les Zarègues. Il revient finalement en 503. A son retour, il provoque un petit scandale en évoquant l’idée d’un duel entre lui et l’apothi Njall Fischer à cause des appels à la prière de celui-ci pour un règne bien-arbitré d’Ottar. Ottar est contraint de s’excuser et de clore l’affaire après la réception d’une délégation de moines venus de tout le royaume à la cour de Vindurskjoll.

En 504, il est couronné roi après le décès de sa mère. Le début de son règne est agité par la peur de sa réputation de tête brûlée, de son manque d’expérience et de préparation et la mauvaise opinion très publique que sa mère avait de lui. Il commet notamment plusieurs impairs protocolaires lors de ses premiers mois. Certains craignent alors aussi que le nouveau roi ne tente de légitimer un bâtard ramené du continent, bouleversant potentiellement la ligne de succession du royaume. Toutefois, aucun enfant illégitime n’apparaît à la cour.

Le règne d’Ottar est cependant marqué par une période de relative prospérité et par un assagissement du roi qui semble même se réconcilier avec son épouse et sa fille. Il s’attire cependant l’amitié des Sjorovares et l'ire des marchands en relâchant le contrôle de la piraterie. Après plusieurs années, il est accepté et son image se transforme en celle d’un roi assagi et apprécié du peuple.

Durant la guerre de succession capitaline et la guerre des Marches, il demeure neutre avec le soutien du Landsrad. Cependant, durant le Sjomoot de 513, les représentants du roi encourage les attaques contre les tribus vaahvas de la Zaraga.

Lors de l’affaire des trois Vanimirs, Ottar tente de mener une politique de conciliation, refusant de réagir avec sévérité à la fermeture des ports ou de condamner l’acte des Vanimirs. L’éruption du Stormun l’empêche de continuer à peser dans cette crise en raison de sa blessure et de sa perte de conscience qui évolue en ce que l’on appellera le long sommeil du roi. Conscient mais amorphe et muet, il est incapable de régner. Sa fille Vanda assure alors la régence du Royaume et des médecins continentaux sont appelés pour le soigner.

Au début du mois de décembre 515, un coup d’état le replace sur le trône, argumentant que son mal est en réalité dû à un empoisonnement ourdi par une vaste conspiration. Il est amené à une réunion du Landsrad où, incapable de parler et confus, il fond en larmes. La scène convainc de la réalité de son mal et la régence reprend.

Rôle actuel

Ottar Saeljon est actuellement en convalescence dans son palais de Vindurskjoll. Ses apparitions sont rares mais son état lui permet parfois de se faire voir aux côtés de sa fille.

Relations

Ottar Saeljon n’est pas un roi particulièrement actif et n’a développé que peu de relations politiques. Il est néanmoins proche de nombreux Hetjurs et influents Sjorovares, ayant même combattu aux côtés de certains d’entre eux. Il est notamment proche du puissant viguier de Kallstrand Burkni Ros. L’un de ses plus fervents soutiens depuis le début de son règne est le valdmann Baldur Lidid.

Ses relations familiales sont notoirement mauvaises. Il n’a jamais obtenu l’approbation de sa mère qui regrettait publiquement qu’il fut son héritier. Son mariage est un échec et sa relation avec sa fille est née sur le tard alors qu’elle était adulte. Il n’est pas davantage proche de son frère Arnbjorn ou de sa soeur Roslind, l’un étant moine à Golvandaar et l’autre étant devenue l’ambassadrice eyjarska auprès du Royaume Central.

Réputation

Durant sa jeunesse, Ottar était considéré comme le mouton noir de la dynastie Saeljon et un prince de scandales. La bonne société eyjarska et même sa propre mère n’avaient alors pas de mots assez durs pour condamner son comportement. Il était également particulièrement mal vu pour avoir abandonné son épouse et sa fille.

Rumeurs

Avant son couronnement, Ottar fut un homme de scandales et il se dit parfois de lui qu’il aurait dit un jour “Si vous avez entendu des rumeurs à mon sujet, honte à vous d’y croire. Je suis bien pire que cela!”. Cependant, son couronnement et son assagissement apparent ont largement fait taire les rumeurs, balayées comme une affaire du passé.

Au cours de la régence de sa fille, beaucoup de rumeurs ont circulé sur les causes réelles de son mal. Toutefois, elles se sont éteintes avec la crise des treize jours.

Apparence

Ottar Saeljon est un homme de grand taille et de forte carrure. Ses cheveux sont longs et noirs, bien que désormais grisonnants. Il a les yeux bleu-gris. Ottar est toujours apparu rasé de près. Avant qu’il ne soit frappé par son mal, Ottar était connu pour l’énergie qu’il dégageait, son sourire et son charme.
Ottar porte des tenues traditionnelles eyjarskas avec divers accessoires luxueux mais sans excès particulier.

Trivia

Précédé par Ottar Saeljon Suivi par
Joanna II Saeljon Embeyjarska.png
Roi du Royaume d’Eyjarfolk

504 - en fonction

Événement à venir...