Vindurskjoll

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Vindurskjoll
Administration
Région Kiivas
Nation Royaume d’Eyjarfolk
Gentilé Vindurskjoller
Viguier Vanda Saeljon
Religion Monachisme
Édifices
Religieux monastère/kierte Systirleena
Fortification(s) Murailles et fortins
Port(s) grand port de Skampalstad
Démographie
Population totale 10 000
Présence qadjaride Aucun


Vindurskjoll est la capitale du Royaume d’Eyjarfolk, sa deuxième plus grande ville en général et la plus grande ville de Kiivas. Elle se situe au sud de l’île.

La ville

Vindurskjoll est construite au sein d’un fjord entouré de montagnes et de falaises qui constituent une forme naturelle de fortification. La ville constitue un croissant entourant le fjord et ses plages dominée par la Skampalstad, le port de la ville.

Skampalstad

Skampalstad occupe la majorité du sud de Vindurskjoll. Il est entouré du sud au nord-est par le Fort Grima, le quartier kapitaler, le quartier marchand, le Rigningkyli, le quartier uuroggian et le Fort Saeljon.
Skampalstad est le quartier portuaire de Vindurskjoll. Bien qu’une partie du quartier se compose de plateformes en pierre abritant les autorités portuaires et entrepôts et autour desquels sont construits les principaux quais de la ville, la majorité du quartier est construit sur des plateformes de bois sur piloris au sein desquels sont aménagés de petits quais utilisés par les pêcheurs pauvres de la ville. Le quartier offre tout le nécessaire pour les pêcheurs. On y trouve ainsi de petits artisans: cordeliers, fabricants de filets, tonneliers, couturiers spécialisés dans la fabrication et réparation de voiles. Skampalstad abrite aussi des tavernes, des auberges et des maisons de jeux offrant des divertissements à bas prix aux marins. C’est aussi dans ce quartier qu’ont lieu les marchés aux poissons.
Bien que les plateformes de pierre soient protégés par des patrouilles de ryttares, Skampalstad se transforme notoirement en coupe-gorge durant la nuit. Le quartier est aussi dangereux à cause des risques d’incendies. Enfin, Skampasltad est généralement un lieu désagréable à cause des mauvaises odeurs.

Quartier marchand ou “Verslunarhverfio”

Le quartier marchand, appelé “Verslunarhverfio” en Eyjarska ou simplement le “Verslu”, est un large quartier situé dans l’ouest de Vindurskjoll. Il garde le principal accès extérieur terrestre de la ville avec le Fort Leena. Il est entouré au nord par le Gyllenhallar, au nord-est par le Rigningkyli, à l’est par le Skampalstad et au sud par le quartier kapitaler.
Le Verslu est à la fois un quartier commercial et un quartier résidentiel. Beaucoup d’Eyjarskas de la classe moyenne et vivent. On y trouve de nombreux artisans dont les plus réputés de la ville ainsi que plusieurs places et halles commerciales. C’est là que se tiennent les principaux marchés de la ville. Le quartier abrite aussi le siège de la guilde des artistes locales et la caserne des ryttares. La petite communauté ocolidienne vit dans ce quartier.
Le quartier est généralement relativement propre et sûr. C’est cependant aussi un lieu actif et très bruyant de jour.

Rigningkyli

Le Rigningkyla est un large quartier situé au centre de Vindurskjoll. Il est entouré au nord par le quartier du monastère, au sud-est par le quartier uuroggian, au sud par le Skampalstad, au sud-ouest par le quartier marchand et au nord-ouest par le Gyllenhallar.
Le Rigningkyli (littéralement “abri de la pluie” en Eyjarska) est le quartier populaire de Vindurskjoll. On y trouve les plus petits artisans et les ateliers malodorants comme ceux des pelletiers et des tanneurs. Le quartier est toutefois surtout résidentiel et de nombreuses familles qui y vivent travaillent à l’extérieur de la ville. Les rues proches de la jonction avec le quartier marchand et Skampalstad sont toutefois connues comme le quartier chaud de la ville, abritant les tavernes, maisons closes et salles de jeux destinées à la population locale plus qu’aux marins de passage.
Le Rigningkyli est modérément sûr de jour mais devient plus dangereux durant la nuit. C’est un quartier très actif, bruyant et assez sale.

Gyllenhallar

Le Gyllenhallar occupe le nord de la ville et se situe avec le quartier du monastère sur un plateau dominant le reste de la ville. Il jouxte le quartier marchand au sud-ouest, le Rigningskyli au sud-est et le quartier du monastère à l’est.
Le Gyllenhallar est le quartier royal de Vindurskjoll. Il abrite le palais du roi, le siège du Landsrad, du conseil de la ville et des Kungsmanns. On y trouve également les manoirs et maisons des principales familles de Hetjurs et Foringjars de la cité ainsi que des ambassadeurs étrangers.
Gardé par les Ryttares et les Kungsmanns, le Gyllenhallar est le quartier le plus sûr de la ville. Il est aussi entretenu par des esclaves appartenant à la ville.

Quartier kapitaler

Le quartier kapitaler est un quartier situé dans le sud-ouest de Vindurskjoll. Il est entouré au nord par le quartier marchand, à l’est pas le Skampalstad et au sud-est par le Fort Grima
Le quartier kapitaler est un quartier commercial et résidentiel. C’est là que séjournent les principaux marchands et habitants d’origine capitaline, adaarionne, canatanaise et zarègue. Le quartier abrite des entrepôts et un chantier naval. Plusieurs Kapitalers y possèdent également un atelier d’artisan ou une échoppe fournissant des services.
Le quartier kapitaler est généralement sûr de jour mais peut devenir dangereux la nuit. Les entrepôts sont cependant gardés par les ryttares.

Quartier uuroggian

Le quartier uuroggian occupe l’est de la cité et est situé sur un bras de terre avec le Fort Saeljon à la sa pointe. Il se situe entre le Rigningskyli à l’ouest et le Skampalstad au sud.
Le quartier uuroggian est un quartier principalement commercial et dispose de quais particuliers. On y trouve les plus larges entrepôts commerciaux occupés par les marchands d’Uuroggia et les esclavagistes. C’est là que se situent les ergastules de la ville et les marchés aux esclaves. Un centre bien connu de la vie locale est le Cercle des Maahvitts. C’est aussi le lieu de résidence des habitants libres d’origine caroggianne et Vaahvas.
Le quartier kapitaler est fortement patrouillé par les ryttares. Les entrepôts et habitations des marchands les plus importants sont également gardés par des mercenaires locaux ou étrangers. Le quartier est relativement propre dans sa partie résidentiel mais sale dans la zone des entrepôts.

Quartier du monastère

Le quartier du monastère est situé au nord-est de la ville. Il est entouré par le Gyllenhallar à l’ouest et le Rigningskyli au sud.
Le quartier du monastère est principalement occupé par les bâtiments de la Kierte Systirleena dont l’orphelinat et l’accès aux grandes cryptes de celui-ci. A côté du monastère se trouvent également les deux mausolées dédiés aux Gottnunnas Kiia et Flore. Le quartier abrite également quelques résidences cossues de Foringjars très pieux ainsi que de prestigieuses boutiques et établissements. On y trouve aussi une grande maison de bain alimentée par des sources chaudes et qui constitue un important lieu de rencontre et d’affaire au sein des élites commerciales et politiques de la ville.
Le quartier du monastère est un quartier très protégé par les ryttares et sûr. Il est très bien entretenu.

Fort Leena

Situé au sein du quartier marchand, Fort Leena garde la passe de montagne ouest de Vindurskjoll et les routes menant vers l’ouest et les faubourgs d’Aindale, Konungdorp et Harkletur.
Fort Leena est une fortin composée de deux enceintes et de casernes abritant des membres des garnisons de kungsmanns et ryttares.

Fort Grima

Fort Grima se situe à la pointe sud de Vindurskjoll. Entouré par la mer, il jouxte le quartier kapitaler et Skampalstad au nord.
Fort Grima constitue le centre de la sécurité portuaire de la cité. On y trouve le quartier général des navires de la flotte des Kungsmanns et des ryttares ainsi que la prison du port, l’entrepôt de la contrebande confisquée et la trésorerie des autorités portuaires. La forteresse en elle-même possède ses propres quais et une cale sèche pour réparations.

Fort Saeljon

Fort Saeljon se situe à la point est de Vindurskjoll et constitue le point fort des murailles de l’est de la cité. Il jouxte le quartier uuroggian au nord et Skampalstad à l’est. Enfin, il abrite la principale porte menant vers l’est et garde les routes des faubourgs de Glanberg et Berdalur.
Fort Saeljon est principalement un fort de garde dénué de quais. Pour beaucoup de membres des ryttares ou des Kungsmanns, Fort Saeljon constitue la pire affectation, notamment à cause de son éloignement par rapport au coeur de la ville.

Faubourgs de Vindurskjoll

Vindurskjoll est entourée de plusieurs fjords et vallées à l’ouest et à l’est dans lesquels se trouvent de petits villages. Bien qu’ils aient tous leur propre godar, ce sont des lieux ardemment royalistes.

  • Aindale : village agricole situé à l’ouest de Vindurskjoll. Installé au sein d’une large vallée, ses champs et pâturages fournissent de la nourriture pour la capitale.
  • Berdalur : village situé dans une vallée à l’est de Vindurskjoll et donnant sur la côte. On y trouve des mines d’étain. Les environs du village sont très boisés et fournissent une part non-négligeable du bois et du charbon de bois de la ville.
  • Glanberg : village situé dans une vallée du nord-est de Vindurskjoll. C’est là que se trouvent les principales mines de tourmaline. Les habitants y pratiquent aussi de l’agriculture à destination de la ville.
  • Harkletur : village côtier situé au sud-ouest de Vindurskjoll. On y trouve une importante mine d’alun mais le village est surtout connu pour son élevage et sa pêche.
  • Konungdorp : village situé dans une vallée au nord-ouest de Vindurskjoll. Le village abrite les mines royales d’argent et des vergers.

Histoire locale

La date de la fondation de Vindurskjoll est incertaine mais l’entrée dans l’histoire de Vindurskjoll s’est faite lors de la Langstrid lorsque le godar de Vindurskjoll s’est converti au monachisme (grâce à l’action de la Gottnunna Flore selon la légende), s’est allié à l’Empire Central et a unifié le Royaume d’Eyjarfolk.

Après cette date, Vindurskjoll a vu son histoire étroitement liée à celle des rois eyjarskas.

évènements récents

En tant que capitale, Vindurskjoll a été fortement agitée par la dimension politique de l’affaire des trois Vanimirs ainsi que par la fermeture des ports vaahvas et d’Uuroggia aux marchands eyjarskas.

En 515, l’éruption du Stormun a affecté Vindurskjoll qui a subi de nombreux tremblements de terre. L’une de ces secousses a provoqué l’effondrement partiel du palais royal, plongeant le roi Ottar Saeljon dans le long sommeil du roi. Cet évènement a fortement accru les tensions politiques au sein de Vindurskjoll jusqu’à l’apogée que fut la crise des treize jours.

En octobre 516, Vindurskjoll a vu arriver plusieurs des navires des larmes et des réfugiés eyjarskas d’Uuroggia.

Politique locale

La politique de Vindurskjoll comporte deux éléments : la politique royale et la politique locale.

Politique royale à Vindurskjoll

Vindurskjoll est le siège du pouvoir du Royaume d’Eyjarfolk. Le Landsrad y est présent et beaucoup de représentants des différents viguiers, godars ainsi que des plus influentes familles de Foringjars, Hetjurs et Storagares y vivent. A ces membres s’ajoutent également les moines et les représentants des différents monastères de Kiivas.

Tous ces représentants vivent principalement au sein du Gyllenhallar et sont connus pour leurs affrontements politiques fréquents. Les luttes de pouvoir pour la domination du Landsrad et l’accès au roi sont monnaie courante. La famille royale est généralement fortement impliqués dans ces affrontements.

La lutte politique dans ce milieu est souvent agitée par des rumeurs provoquant des réactions excessives et apeurées de l’un ou l’autre groupe. Ces rumeurs portent souvent sur les questions brûlantes comme les relations avec les villes, le statut de la piraterie, l’activité navale des Kungsmanns ou les relations avec Uuroggia.

Politique locale de Vindurskjoll

En tant que cité, Vindurskjoll dispose d’une charte eyjarska. Ses droits et privilèges sont très larges mais consacrent aussi le roi eyjarska comme le protecteur de la cité avec un droit de veto sur les décisions du conseil local. En outre, le viguier n’est pas élu par le conseil de la ville mais désigné par le roi, parfois sous recommandation du conseil mais jamais par élection. Les ryttares locaux sont également placés hiérarchiquement sous les Kungsmanns, provoquant parfois des rivalités entre les deux puisque les ryttares locaux sont tous vindurskjollers tandis que les Kungsmanns viennent d’un peu partout dans le Royaume.

La politique au sein du conseil de la ville est traditionnellement peu agitée et est surtout préoccupée par les questions de sécurité et d’activité commerciale du moment. Les membres du conseil et le viguier doivent souvent jouer l’arbitre dans des conflits de marchands entre kapitalers, uuroggians et eyjarskas.

Sécurité locale

Fortifications

Vindurskjoll ne possède pas de murailles au sens traditionnel du terme à cause de sa situation dans une cuvette entourée de montagnes qui forment une muraille naturelle. Le principal passage situé à l’ouest de la ville est gardé par Fort Leena. Le port est également protégé par deux forts dotés de terrasses équipées d’armes de sièges : Fort Grima et Fort Saeljon.

Il existe divers chemins de montagne qui entrent dans la ville mais tous sont gardés par une porte fermée avec herse et gardes.

Gardiens de la paix

L’ordre au sein de Vindurskjoll est maintenu par une garde de ryttares qui compte environ 200 membres permanents soutenus par environ 400 miliciens. A ces ryttares de terre s’ajoutent quelques navires de patrouilles destinés à la surveillance du port sur lesquels se relaient une centaine de ryttares. En outre, les entrepôts de la ville sont généralement protégés par des individus engagés par les propriétaires.

Les Ryttares sont hiérarchiquement placés sous les Kungsmanns et le commandant de ces derniers a autorité sur celui des premiers. Cette différence de traitement provoque parfois des tensions et des manques de coopération entre les deux groupes. Ces tensions sont parfois aussi animées par des différences culturelles entre les ryttares, toujours vindurskjollers, et les Kungsmanns recrutés d’un peu partout dans le royaume.

Garnison

Outre les ryttares, Vindurskjoll abrite une force de Kungsmanns comptant environ cinq cent membres permanents affectés aux forts de la ville et une centaine de combattants affectés aux navires de patrouille du port.

Pègre locale

Vindurskjoll est une ville modérément sûr et la criminalité est présente dans tous les quartiers en dehors du Gyllenhallar qui est toujours très surveillés.
La petite criminalité est la plus importante et est endémique du Skampalstad et de Rigningskyli. Elle est le fait de différents habitants pauvres, d’étrangers sans alternatives ou de marins désoeuvrés. Des bandes émergent parfois mais prennent rarement une grande importance. On y trouve toutefois aussi une Klika de Rosanans - les Northstrakars - qui contrôle une petite partie des quais et facilitent les liens avec les Klikas de Rosanhamn. Cette Klika est connue pour faire de la contrebande de tourmaline de Glanberg. Amaury Gimreinn en est l’actuel patron.
Le quartier uuroggian et le quartier kapitaler abritent de leur côté de petites bandes basées sur la culture. Ces bandes pratiquent différents rackets, petits vols et actes violents mais servent aussi souvent d’employés par les marchands pour s’en prendre à la concurrence, impressionner des partenaires récalcitrants, faciliter la corruption ou la contrebande ou encore plus simplement protéger la marchandise. Selon la situation, des bandes sont parfois impliquées dans des affaires plus complexes et plus politiques mais c’est chose rare. D’une manière générale, ces bandes bénéficient d’une certaine tranquillité tant qu’elles se font discrètes en dehors des quartiers kapitaler et uuroggian.

Économie locale

Vindurskjoll est une ville relativement prospère.

Vindurskjoll abrite un grand nombre de pêcheurs pratiquant la pêche près des côtes ou en haute mer. Certains navires chassent aussi la baleine. La ville abrite également des familles de paysans et d’éleveurs qui cultivent et élèvent des bêtes dans les vallées environnantes, ce qui permet d’alimenter la ville en nourriture relativement variée. Ces vallées accueillent également des mines d’étain, d’alun et de tourmaline ainsi que les mines royales d’argent qui appartiennent au domaine personnel du roi eyjarska. Ces vallées accueillent enfin une carrière de pierre principalement utilisée pour les besoins de la ville.

Vindurskjoll abrite une variété d’artisans. Les artisans du bois y sont moins nombreux que dans les autres villes de Kiivas à cause du manque de forêts de qualité dans les environs immédiats de la ville. Cependant, on y trouve un grand nombre de forgerons, bronziers et armuriers ainsi que des bijoutiers et orfèvres assez réputés pour leur travail de l’ambre, du diamant et de la tourmaline et de l’argenterie. La ville compte aussi une petite communauté active de tisserands, tanneurs, pelletiers et teinturiers. Enfin, Vindurskjoll abrite plusieurs hydromeleries et brasseries qui en font un centre de production de bière, hydromels et de quelques alcools.

Le port de la ville est un centre commercial actif dans les mers du nord bien qu’il soit moins prestigieux ou riche qu’Uuroggia ou Rosanhamn. De nombreux navires viennent y acheter des produits locaux ou des marchandises kiivasiennes. Les habitants commercent avec les autres ports eyjarskas, Uuroggia et de petits ports vaahvas amis sur les côtes des Maahvitts. La Klika locale organise également une petite contrebande avec le port de Rosanhamn. Quelques contrebandiers ocolidiens viennent y commercer légalement mais beaucoup viennent à Vindurskjoll avec l’aide des Klikas.

Grâce à son statut de capitale, Vindurskjoll abrite divers érudits et gens éduqués. Divers services y sont donc disponibles bien que ces services sont relativement coûteux. On y trouve également des artistes en tout genre. Ceux-ci sont réunis au sein d’une guilde protégée par le roi, ce qui fait que les oeuvres créées à Vindurskjoll tendent à être favorables à celui-ci.

Vindurskjoll attire également un petit nombre de pèlerins attirés par les mausolées des Gottnunnas Kiia et Flore, permettant ainsi de faire vivre des auberges spécialisées dans l’accueil de ces voyageurs religieux ainsi que des vendeurs de talismans dédiés aux deux bonnes moniales.

Marchés

  • Marché aux esclaves : traditionnellement organisé en septembre, le marché aux esclaves prend place dans le quartier uuroggian.
  • Marché aux poissons : permanent, le marché aux poissons est organisé dans plusieurs espaces ouverts du Skampalstad. On y trouve le produit de la pêche du jour ou des poissons conservés.
  • Marché des vallées : marché organisé le premier de chaque mois, le marché des vallées est un évènement au cours duquel les paysans des vallées environnantes viennent vendre leur production à Vindurskjoll. Les marchandises offertes dépendent fortement de la saison.
  • Foire kapitaler : organisée durant le mois de juin, la foire kapitaler est un évènement commercial important durant lequel les taxes sont baissées et les étrangers encouragés à venir vendre leurs produits à Vindurskjoll.

Commerces

Hôtellerie

  • Cercle des Maahvitts : taverne bien connue du quartier uuroggian. Réservées aux marchands originaires d’Uuroggia et à leurs amis, le cercle des Maahvitts offre des repas, à boire et des chambres. Le lieu est connu pour être un lieu d’affaires mais aussi de rencontres politiques de la communauté uuroggianne.

Groupes/organisations commerciales

  • Cercles des Maahvitts : groupe informel rassemblant marchands originaires d’Uuroggia, qu’ils soient caroggians ou vaahvas. Le nom du groupe vient surtout de leur lieu de réunion (voir section hôtellerie).
  • Guilde des artistes : guilde rassemblant les différents artistes de Vindurskjoll. Sous protection royale, la guilde perçoit une petite pension permettant aux artistes les plus pauvres de vivre au sein d’une maison commune appartenant à la guilde dans le quartier marchand. C’est aussi le lieu de résidence de certains ambassadeurs envoyés par de puissantes tribus vaahvas.

Société locale

La société vindurskjoller correspond au modèle eyjarska si ce n’est le grand nombre de kapitalers et étrangers. Ces étrangers et kapitalers sont divisés entre les Uuroggians et les autres. Les Uuroggians font généralement l’objet d’une certaine méfiance et sont peu appréciés pour leurs fréquentes interventions sur la question de la piraterie. Ils quittent peu le quartier uuroggian. Les Kapitalers d’origine capitaline, au contraire, sont bien mieux intégrés et appréciés.

Situation qadjaride

A part quelques rares cas individuels, il n’y a pas de présence qadjaride à Vindurskjoll et ceux-ci sont traités de manières indifférentes.

Culture locale

La culture de Vindurskjoll est assez représentative de la culture eyjarska. Toutefois, la ville est aussi connue pour un royalisme plus prononcé qu’ailleurs et pour un certain dédain envers les membres du Landsrad bien connus pour leurs intrigues.

Monuments

  • Mausolée des Gottnunnas : le quartier du monastère abrite deux grandes structures abritant les dépouilles des Gottnunnas Kiia et Flore.

Gastronomie locale

La gastronomie de Vindurskjoll est typique du Royaume d’Eyjarfolk mais tend à être plus variée et riche qu’à la campagne. On peut aussi parfois y trouver des produits importés de l’étranger.

Boissons

Plats

Autres produits

Religion locale

Comme toutes les villes eyjarskas, Vindurskjoll suit principalement le culte d’Arbitrio de rite monachiste et les traditions religieuses eyjarskas. Toutefois, Vindurskjoll tend à être relativement classique dans sa pratique de la religion. Les étrangers présents y participent activement et le monastère local abrite plusieurs moines kapitaler.

Vindurskjoll est également un lieu de pèlerinage populaire au sein de Kiivas et attirant des croyants désireux de visiter les mausolées de Kiia et Flore.

Les étrangers présents pratiquent parfois d’autres cultes. Ainsi, divers Capitalins pratiquent le phalangisme et possède leur propre lieu de culte organisé par des vocationi. La petite présence ocolidienne a vu l’arrivée de quelques artisans iconodoules profitant de l’affection locale pour les talismans et colifichets religieux pour vivre. Enfin, les différents Vaahvas locaux, qu’ils soient esclaves ou libres, pratiquent le culte des Sept.

Établissements/institutions religieux

  • Kierte Systirleena : monastère kiertava situé dans le quartier du monastère. Il s’agit d’un ancien monastère réputé avoir été fondé par la Gottnunna Leena. Le bâtiment prestigieux a été richement décoré au fil des décennies par la famille royale et de fervents Foringjars. L’apothi actuel est Njall Fischer.
  • Mausolée des Gottnunnas : le quartier du monastère abrite deux grandes structures abritant les dépouilles des Gottnunnas Kiia et Flore.
  • Orphelinat Heilog-Mielikki : orphelinat bâti en 494 grâce aux fonds récoltés par Njall Fischer. Il jouxte les bâtiments de la Kierte.


Habitants

Esperiens originaires de Vindurskjoll


Anciens Esperiens originaires de Vindurskjoll

 


PNJ liés à Vindurskjoll

PNJ résidents à Vindurskjoll

 


PNJ originaires de Vindurskjoll