Jaana Huss

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher
Informations
Nom Jaana Huss †
Sexe Femme
Naissance 2 juillet 435
Décès 9 mars 506
Famille
Famille de naissance Huss
Père Anton Huss †
Mère Ilona Neika †
Fonction & Croyance
Rang Moine
Fonctions Apothi de Sarakyla
Sage du Valtuusto
Sovitelija
Maître-professeur de théologie
Factions Monastère Adaarion
Communauté érudite de Golvandaar
Valtuusto
Religion Monachisme
Origines
Ville d'origine Sarakyla
Région d'origine Maasydan
Nation d'origine Nation Adaarionne


Jaana Huss fut Sovitelija du Monastère Adaarion de 491 à 506.

Biographie

Jaana Huss naquit au sein d’une famille de montagnards vivant dans un des hameaux à l’entrée de Sarakyla. Ses parents étaient des serviteurs laïques du monastère local et Jaana grandit au service des moines. A 14 ans, elle devint novice. Elle démontra une grande capacité d’apprentissage et fut envoyé à en 456 à Golvandaar pour parfaire ses études. Elle étudia les neuf arts arbitrés et la théologie et fut diplômée en 459 pour les arts et en 463 pour sa thèse de théologie avec la mention enitenerosuuri (la plus haute distinction) dans les deux cas. Elle retourna alors à Sarakyla où elle enseigna en tant que moine.

En 475, elle fut élue comme apothi de Sarakyla. Elle accomplit son rôle principalement en tant que théologienne de premier rang et enseigna. Sous sa férule, Sarakyla devint un lieu populaire de réunion pour les théologiens monachistes. En 483, elle fut appelée au grand monastère de Golvandaar. Elle renonça à sa fonction d’apothi et commença à enseigner la théologie à Oppikaupunki où elle devint maître-professeur en 487. L’année suivante, elle fut élevée au rang de sage du Valtuusto. Elle y devint une critique féroce de la politique de Mikkel Rassen, argumentant en faveur de réforme du Monastère Adaarion et préconisant notamment de rediriger les intérêts du Valtuusto vers le reste du monde plutôt que sur les affaires internes de Golvandaar. Après le Bras de fer de Golvandaar, ses idées lui valurent une grande popularité auprès des sages non-golvandaaris.

En 491, beaucoup de rumeurs circulaient sur sa possible élection comme rehtori d’Oppikaupunki. Cependant, avec la mort de Mikkel Rassen, elle se fit candidate au poste de Sovitelija et fut élue à une large majorité.

Les premières années de sa médiation furent marquées par une large confusion. Son rejet de la politique golvandaari la rendit très impopulaires dans la cité et elle ne fit qu’entretenir la défiance qui s’y était développé sous son prédécesseur après le Bras de fer de Golvandaar. Sans soutien et face au mauvais état des finances laissés par son prédécesseur, elle dut réaliser de nombreux compromis, brisant ainsi plusieurs de ses promesses de réformes du Monastère. Elle dut notamment composer avec Lars Leskander qui devint le réel maître de la cité à la place de l’impopulaire johtaja qu’elle avait nommé, Raafael Valo. Elle accepta notamment de nommer le cousin de Lars, Ernesti Leskander, comme apothi du grand monastère de Golvandaar.

Après la mort de Lars Leskander en 495, Jaana commença à raffermir son autorité et commença à implémenter ses projets. Elle aida notamment à la rénovation et à l’expansion de nombreux monastères un peu partout sur le continent. A l’étranger, elle eut de difficiles relations avec le roi Adryan II et soutient face à lui la République marchande de Caroggia. Elle dénonça à de multiples reprises l’offensive capitaline durant la Campagne de Medeva et frappa d’anathème les généraux capitalins qui la menèrent.

En 503, Jaana entame une grande visite diplomatique, visitant les grandes cités du Royaume Central, Iona, Indubal ainsi que la région de Medeva où elle rencontre Nicodème Makrolettis. Son voyage s’achève à Caroggia où elle présente lors de l’éclatement des scandales entourant Thurmin li Velpucci. Outrée, Jaana supervisa personnellement l’affaire, frappa Thurmin d’anathème et imposa la nomination de Reiner Limovic comme nouvel apothi de Caroggia. De retour à Golvandaar, elle soutient sa protégée Kaarina Ordaani comme nouvel apothi du grand monastère de Golvandaar.

Le 9 mars 506, elle s’écroula en traversant la place de Marjaana, foudroyée par une attaque. Malgré sa médiation difficile, elle reçut de très nombreux hommages et une foule gigantesque accompagna sa procession funéraire jusqu’au caveau des Sovitelija.

Sépulture

Jaana Huss est enterrée dans le caveau des sovitelijas au sein de la crypte monacale du grand monastère de Golvandaar.

Héritage

Bien que Jaana ne soit pas parvenue à mettre en place ses grandes réformes politiques, sa pensée a laissé des traces et inspira beaucoup de nouveaux étudiants et jeunes moines. Après sa mort, sa popularité et son image de grande réformatrice grandit d’autant plus que son successeur déplut.
En dehors de la Nation adaarionne, elle laisse une image plus énigmatique à cause de sa politique étrangère confuse notamment au sujet de la Campagne de Medeva et son implication dans les affaires de Caroggia.

Au cours de sa vie

Relations

Jaana Huss possédait un large réseau de relations dans les villes de Valppauttai, Sarakyla et Vanhaovi mais aussi parmi les élites intellectuelles (religieuses ou non) qu’elle avait connue par l’Oppikaupunki. Elle avait aussi de nombreux soutiens parmi les factions contemplatistes et apaisées de l’Ordre Phalangiste. Au sein du Monastère Adaarion, elle était surtout soutenue par les réformateurs et les élites religieuses non-adaarionnes.

Après son élection, elle perdit de nombreux soutiens au début, notamment lorsqu’elle du faire des compromis dans sa gestion de Golvandaar face à Lars Leskander qu’elle méprisait. Parmi ses alliés, elle put compter sur certains proches, amis et protégés comme Barwald Inrikes, Jaakko Molti, Reiner Limovic et Kaarina Ordaani. Elle eut également une relation épistolaire importante avec la Prime-Abbus Tessa Ordain bien que les deux femmes ne se rencontrèrent jamais en personne.

Réputation

Malgré ses échecs politiques, Jaana Huss demeure une femme très respectée pour son intelligence et sa piété. Bien que de son vivant, elle ait été critiqué comme hypocrite et corrompue, il fait aujourd’hui consensus que ses compromis durant ses premières années étaient principalement dus à des contraintes, notamment face à Lars Leskander.

Rumeurs

De son vivant, Jaana Huss faisait l’objet d’un nombre impressionnant de rumeurs à Golvandaar mais celles-ci se sont largement dissipées après sa mort.

Apparence

Jaana était une femme de taille moyenne et de corpulence fine. Elle avait des cheveux bruns qu’elle portait en tresses et avait des yeux bleus. Très souriante, elle était réputée être d’une grande beauté et avoir bien vieillie. Elle possédait une grande éloquence et de grands talents d’oratrice.
Jaana portait des vêtements austères, privilégiant la bure de son rang, sans bijoux ni cosmétiques.

Trivia

Précédé par Jaana Huss Suivi par
Mikkel Rassen EmbNAdaarion.png
Sovitelija du Monastère Adaarion

491 - 506

Jurgen Yvanakivis