Utilisateur:Silnoë

De Wiki'speria
Aller à : navigation, rechercher




200?ext=.png

Informations RP
Nom Silnoëmail-icon.png
Sexe Homme
Année de naissance
Rang Habitant
Famille Loysto
Quartier
Bâtiments Diamant Rutilant
Manoir « La Petite Fleur »
La Forge de Gharlok
Métier
Métier Joaillier
Compléments
Origines
Ville d'origine Indubal
Région d'origine Medeva
Nation d'origine République Marchande de Caroggia
Informations HRP
Login Minecraft Caribou_boiteux
Pseudo Le boiteux
Âge IRL 19





Silnoë

Description

Informations générales
  • Nom : Iramïs
  • Prénoms : Silnoë
  • Âge : 21 ans
  • Taille : ~1m85
  • Poids : ~75 kg
  • Cheveux : brun
  • Yeux : noisette
Choix Choix métier
Métier


I


II


III


IV


Option

Grille Violette.pngForgeron

Encrier001.pngArt - Joaillier

Grille Bottes en Cuir.pngArt - Danse

Grille Livre.pngProfesseur

Grille Livre.pngOuvrier

Grille Livre.pngConnaissance : Symbolisme




























  • Silnoë est un jeunot de 21 ans caroggian. Il est plutôt grand par rapport à la moyenne, a peu près 1 mètre 85. Il est assez élancé mais ne possède pas une forte carrure, pèse plus d'une soixantaine de kilos. Il ne semble en effet pas être très puissant, fort ou encore sportif. On peut dire qu'il possède un certain charme, visage agréablement équilibré, cheveux mi-longs brun clair relativement négligés, des yeux noisette pétillant de jeunesse ainsi que joie. Son nez a quelque rougeur, qui semblent indépendant de quelconque boisson, mais entièrement naturel tout comme le bout de ses oreilles lorsqu'elle ne sont pas noyées dans sa chevelure. Ce qui diffère avec son teint le plus souvent bronzé. Il est imberbe laissant libre ses joues et son menton. Il a la plupart du temps un timide sourire aux lèvres et un air gêné, docile, réservé. Il possède un long coup fixé sur des épaules de taille moyenne. Il n'est clairement pas fait pour se battre ni se défendre. S'en suit des bras effilés agrémentés de mains. Ce ne sont clairement pas des mains de gros travailleur. Il semble y prendre soin. Ses gestes sont généralement précis et doux. Il possède de bonnes jambes et un pas assez rapide. Son attitude est presque toujours respectueuse, aimable, ouverte et souriante.
  • Après plus de 3 ans de vie commune avec Esperia, son évolution dans cette "foutue ville", Silnoë à profondément changé. Il n'aspire plus qu'au bonheur de sa famille, ses amis. Le temps joue toujours contre lui et il a vu beaucoup de ses ami-e-s partir pour ne jamais revenir. Il est souvent nostalgique et dans ses pensées, comme un musée trop jeune et trop vieux pour se faire accepter. Toutes ses ambitions personnelles sont écartées. En outre, il ne fait en ce moment des bijoux plus que par plaisir et aime savoir qui les portent.


Ce qu'il possède sur lui

  • Il porte pour la plupart des tenues Caroggiannes, plus élégantes que pratiques mais Silnoë semble parfaitement à l'aise dedans. Il a en revanche clairement un gros faible pour les vêtements complexe et tape à l’œil, ce qui est complètement à l'opposé de son caractère. Même s'il sait qu'on risque de le considérer au dessus de sa condition, il ne peut s'empêcher de les porter. Il possède actuellement :
Silnoë manteau bleu
Silnoë avec son manteau

-Un grand manteau d'hiver a capuche qu'il porte généralement en Nivôse. Celui-ci est d'un bleu foncé uni le drapant entièrement du col jusqu'à ses genoux autant devant que derrière. De longues manches permettent a ses mains de rester dehors sans trop souffrir du froid. Le manteau présente de poche sur les cotés pour y fourrer ses mains, ainsi qu'une poche intérieure spacieuse sur le bas gauche, et enfin une petite poche au niveau de son cœur plus discrète. Il est joliment brodé sur le pourtour d'un bleu plus clair. Sa taille est ceinturée par une large ceinture en tissu directement accrochée au manteau. Ce dernier est également brodé sur le poitrail d'un signe Caroggian en bleu roi. L'imposante capuche le protège chaudement contre tout type d’intempéries. En effet se manteau est très apprécié de Silnoë pour son tissu qui lui procure confort et isolation. Il a été confectionné par Aurèn. Le manteau se fait vieux après plusieurs années de bon et loyaux service et le tissu a commencé à se défaire. Cependant Silnoë s'y accroche comme sa peau.



Silnoë tenu rouge
Silnoë dans sa tenue rouge

-Un manteau léger d'un rouge foncé. Richement brodé de tout parts d'un rouge plus clair. Il porte au dos un complexe signe Caroggian. Le manteau lui court tout le long de ses flans et sa bordure est elle aussi rehaussée par une bande de rouge plus clair. Ses épaules ne sont qu'a demis recouvertes. Il porte en dessous de ce manteau une tenue grise avec de longue manche dont le bout possède une bordure en cuire pour éviter qu'elle ne s'effiloche. Le tout est solidement maintenu par une élégante ceinture en cuire noir peu usée. Deux poches sont prévues à l’extérieur pour ses mains. Deux grandes poches qui peuvent être fermée par le dessus sont placées de chaque coté de ses flans. Pour finir une petite poche au niveau de son cœur. Cette tenue le protège aisément contre les petits vents frisquets de Brumaire sans pour autant être trop chaude. C'est la première tenue de Silnoë qu'il s'est offerte après son esclavage. Elle a été confectionnée par Amorce.



Silnoë tenu légère
Silnoë pendant les grosses chaleurs

-Un ensemble très léger pour les plus grosse chaleur. Un élégant haut rouge foncé avec un col ouvert, manches courtes avec des bordures en rouge plus clair. Des belles broderies qui cascadent au milieu de son torse. Il le porte avec un pantalon simple, harmonieusement usé qui tient grâce a une ceinture simple en cuir avec une imitation or pour la fermeture. Il n'y a de poche extérieur qu'au niveau du pantalon gris. Néanmoins on peut trouver une petite poche au niveau du cœur accessible très difficilement ou lorsque que le haut n'est pas encore enfilé. Silnoë affectionne cette tenue lors des journée de Thermidor pour sortir dehors sans trop étouffer et profiter du soleil. Le tout a été confectionné par Aurèn.



Silnoë tenue de danse
Silnoë, prêt à danser

: Tenue de danse élégante et pratique. Joliment brodée, constituée d'un haut avec dentelles blanches, couvrant le torse. Le tout cousue sur une tunique courte, cintrée à la taille. Boutons simple. Les manches sont bouffantes en chemise blanche. Le pantalon est relativement serré, d'un jaune pâle/crème, assez simple. Enfin, de magnifique chaussures de danse, chef-d'oeuvre faites sur mesure. Silnoë l'utilise pour ses cours de danses. L'ensemble a été constitué par Pépi.



Silnoë manteau blanc
Silnoë, en grands apparats

: Surement la plus belle tenue de Silnoë, il la réserve pour de grandes occasions, et si possible, les moins salissantes. En "Lin blanc de Loghéans", immaculé et soyeux, accompagné de complexes broderies, blanc sur blanc. De l'or blanc a été utilisé pour les boutons, ainsi que pour la boucle de ceinture. Pratique pour danser également. Les chaussures sont des chaussures adaptées à la tenue, d'un propreté remarquable. Elle a été confectionnée par Draixos. Silnoë ne semble jamais l'avoir portée.



-Une simple paire de botte en cuir très usé qu'il met le plus clair de son temps car se sont ses uniques chaussures. Il les porte avec de simple chaussette grise miteuse pour protéger quelque peu ses pieds de la rudesse du cuir. Elle ne sentent d'ailleurs vraiment pas bon.


Une broche d'avouée
La broche d'avouée de Silnoë


  • Silnoë porte toujours une broche en or en forme de plume située au niveau de sa poitrine droite bien en évidence. La plume est élégante et précise et s'ajuste parfaitement sur les vêtements. Elle est finement gravé au dos « Silnoë ». Elle représente beaucoup pour le jeune Caroggian, c'est sa marque d'appartenance à la famille Loysto au titre d'avoué, et il le porte d'autant plus fièrement. Il semble être le seul bijoux, visible, que porte Silnoë ce qui peut sembler étrange pour sa condition de Joaillier.



  • De nombreuses bourses en tissu et cuir, pratique pour toujours avoir un peu de monnaie sur soi et transporter ses petites babioles de souvenir.
  • De la paperasse, encore de la paperasse... Silnoë a toujours un carnet et quelques feuilles sur lui. La plupart pour noter ses idées, ce qu'on lui dit, une histoire, ou alors une commande.


Compétences

Encrier001.png
Choix 1 : Forgeron : Silnoë n'est pas forgeron, ni orphèvre, il est joaillier. A ses débuts il a appris avec son grand père à Indubal. Il n'a commencé un réel apprentissage qu'en arrivant sur Esperia avec celui qui allait devenir l'un de ses bienfaiteurs : Louis Linden. Il est aujourd'hui maître joaillier d'Esperia et possède sa propre boutique : Le Diamant Ruitilant
Grille Bottes en Cuir.png Choix 2 : Art Danse et dessin : Silnoë a prit de nombreux cours de danse en Esperia avec la renommée Sanna. Il est maintenant capable de mener une valse et de suivre sa partenaire. Silnoë peut se venter d'avoir eu une très bonne professeure et son propre naturel élégant aidant, il est assez gracieux dans ses gestes et sa tenue. Loin d'être un professionnel, il se mélange encore au niveau des pieds mais sait comment se rattraper pour que cela ne se voit pas.
Calcul.png Choix 3 : Art Danse : Silnoë a prit de nombreux cours de danse en Esperia avec la renommée Sanna. Il est maintenant capable de mener une valse et de suivre sa partenaire. Silnoë peut se venter d'avoir eu une très bonne professeure et son propre naturel élégant aidant, il est assez gracieux dans ses gestes et sa tenue. Loin d'être un professionnel, il se mélange encore au niveau des pieds mais sait comment se rattraper pour que cela ne se voit pas.
Connaissance ancienneté : Symboles : Le multiculturisme d'Esperia lui a permit d'apprendre les différentes symbolique des peuples du continent. Il connait également les symboles des pierres et des fleurs, sans connaître plus particulièrement leur propriété. Seul le sens attaché à l'objet lui importe.



Talents

Si Silnoë se devait de ne garder qu'une seule chose, ce serait la parole. En effet, depuis très jeune, il la pratique comme une nécessité, un jeu, une guerre et une beauté. Il parlera de "L'Art de parler". Courtois, serviable et aimable, cette capacité à s'exprimer avec élégance ne l'a jamais trahi. Ainsi, s'il sait écouter pendant des heures, il est également capable de palabrer deux fois plus. Il cherchera toujours le mot juste. Aujourd'hui plus avare, il apprend à ses dépends le mutisme d'une solitude prolongée dans son manoir. Il en vient à se parler tout seul.

Le soir quand Silnoë n'avait rien à faire, il aimait bien jongler avec des pièces. A force d’entraînement et d'obstination il réussit aujourd'hui à jongler avec une dizaines de pièces. Même si parfois une pièce lui échappe et il la perd bêtement...


En tant qu'esclave, Silnoë a beaucoup parcourut les égouts. Ces labyrinthes ont non seulement accru sa mémoire, mais aussi développer sa vision dans le noir. Ces expéditions s'estompant de plus en plus, il oublie autant tous ces chemins secrets ainsi que la capacité a se mouvoir et se repérer dans le noir.


A force de ne jamais donner son avis si on ne lui demande pas, d'écouter, comparer chaque personne, leurs actes, leurs dires ; Silnoë comprend assez bien les sentiments des gens, leur vision du monde, ou encore une situation, intrigue et semble se plaire dans cette exercice : c'est un jeu de plus que de deviner ce que va répondre quelqu'un ou ce qu'il va faire. On lui a fait beaucoup confiance à Esperia, et cela lui a permit d'aider beaucoup de gens pour sa plus grande fierté personnel de pouvoir se rendre utile, bien que souvent incompris.


Silnoë semble s'y connaître un peu en fromage.

Défauts

Silnoë n'a jamais été doué pour le combat. Bien qu'il ne soit pas peureux, il évitera toujours de se mettre dans des situations dangereuses pour lui. Malgré tout, il est aussi sournois et est prêt à tout pour arriver à ses fins ce qui, à Esperia ne lui est jamais arrivé, du moins ce qu'il en dit. Aujourd'hui, bien loin de lui sont ses pensées.

Particulièrement depuis son arrivé à Esperia, Silnoë se confie très peu. D'ailleurs même avec ses airs de gentil noble, il reste très timide si il ne connaît pas la personne à qui il s'adresse.


Il déteste les mouches. Toujours attirées par un bout de fromage que garde le Caroggian. Il peut rapidement s'énerver si l'une d'elle se déclare chez lui.


Intérêts culturels et goûts

Silnoë aime bien écouter et raconter des histoires. Plus particulièrement celles qui se finissent bien avec un gros trésors à la fin. Comme il sait lire et écrire il a pour projet d'écrire ses plus belles créations et qui sait peut être les publiées ? Cette petite passion l'a conduit à Esperia a aimer les livres enjolivés, avec des enluminures dorées, dessins, calligraphie et autre. Il a entendu parler que l'on peut y fixer dans les couverture des joyaux. Détail qui n'a sûrement pas échappé au Joaillier.


Il aime aussi les jeux de toute sorte. Il adore se retrouver avec des amis dans une taverne et faire une petite partie. Il n'a malheureusement pas encore eu l'occasion de beaucoup jouer à Esperia, mais il compte bien y parvenir. En effet depuis quelques temps, de nombreux "Jack" sont arrivés sur Esperia, et Silnoë à déjà fait plusieurs parties du jeux des quatres coups. Il a aussi projet de jouer une partie de « bataille navale » qui lui avait beaucoup plus au « Cochon hurlant », une taverne de l'ouest de la ville.


Pour sa plus grande surprise, Silnoë a remarqué le nombre important d'artistes vivant à Esperia. En outre, de faire partager ses points de vues entre eux, Silnoë a eu la chance de pouvoir exposer au Musée d'Adobe. De plus, il participe aussi à des concours de toutes sortes. Il a d'ailleurs gagné, avec l'aide de Louis, le concours de "La Brise de Thermidor". Ainsi, il peut parler et penser Art de temps en temps, pour son plus grand plaisir.


Rumeurs

  • Silnoë semblerait tantôt timide, tantôt sans gêne.
  • Silnoë ne signerait jamais deux fois de la même façon une oeuvre de Joaillerie.
  • Silnoë aurait sa poitrine gauche plus bombée que celle de droite.
  • Silnoë ne porterait jamais de bijoux alors qu'il est joaillier.
  • Silnoë viendrait d'une famille modeste.
  • Silnoë semblerait être désintéressé par l'argent.
  • Silnoë ne se promènerait avec une femme que si elle accepte, pour la balade, son bras.
  • Silnoë serait danseur et poète.
  • Silnoë semblerait être quelqu'un de toujours conciliant, autant devant les bastonnades que devant des soucis d'argent.
  • Silnoë ne fixerait strictement jamais un prix pour une création, et laisserait le client choisir.
  • Silnoë semblerait adorer le fromage. Il donnerait sa vie ?


Ami(e)s et connaissances

-


Lucie d'Arsonval Cadirissa 


-


Aldracha Sydän 


-


Dranna Lunargent 


-


Djafar ou Dimitri 


-


Kirsten 


-


Lorenzo Caltagirone 


-


Dänhae di Ganzaria 


-


Mélisandre 


-


Jibius Androix 


-


Raomay 


-


Saltan Androix 


-


Zark Silmät


-


Diana Zamora 


-


Romain Desrausiers 


-

Extension:DynamicPageList (DPL), version 3.3.2: AVERTISSEMENT : Aucun résultat !

Utilisateur:Gonzalo 


-


Aleksander-Werner Strauss 


-


Luna D'Ameil 



 


Personnes mortes ou parties

-Scholwitz : Son ancien Maitre. Silnoë vous dira sans hésitation que c'est un grand homme. Pense de temps en temps à lui avec amitié et servitude.


-


Erwin Wilfred :Garde une affection toute particulière pour ce garçon, surtout depuis la mort de Lily. Silnoë l'a vu récemment et il ne semblait plus aller bien, a cause d'un histoire sordide ou Silnoë est impliqué. Ne le voit plus depuis trop longtemps, il craint le pire.


-


Curtis : Il aime bien discuter avec cet homme plein de ressource. Silnoë réfléchit toujours à se proposition de rentrer dans sa famille. Ne le voit plus depuis lontemps, il ne sait pas ce qu'il est advenu de lui.


-


Ingvar Chauvin :Silnoë appréciais cette homme, il espérait pouvoir mieux le connaitre.


-


Wairn Foreld : Un bon ami, il aime discuter avec lui, même si Silnoë n'a pas l'occasion de le voir aussi souvent qu'il le souhaiterait. A présent mort, un ami d'esclavage de plus mort avec lui. Silnoë l'a longuement pleuré. Il ne s'est jamais prononcé sur la manière dont il est mort mais cela semble particulièrement le troubler. 


-


Fardop Reeves : Un bon gars qu'il à rencontré quand Fardop était encore esclave. Avec le temps il s'est attaché à lui. Fardop lui commande souvent des bijoux et Silnoë lui fait toujours avec grand plaisir, même si il sait qu'il ne sera pas forcément payé. Ce qui l'amuse plus qu'autre chose surtout si c'est pour rendre service ! Fardop semble être repartit sur le continent, sans même lui laisser un mot ni rien... Silnoë lui en veut atrocement.


-


Dwarnoll : Le frère de Xavier. Il semble sympathique et Silnoë espère qu'à eux deux, ils pourront aider Xavier à être heureux. Ce dernier est partit, Laissant seul Silnoë avec Xavier, ce qui l'inquiet quelque peu.


-


Arthurius : un étrange personnage, tellement qu'il ne lui fait que peu confiance. Pourtant leur relation n'est pas en mauvais terme et Silnoë aime parler avec lui. Après un dramatique événement, Silnoë l'évite, il n'a pas beaucoup de mal à ça : Arthurius semble s'être volatilisé. Il l'a néanmoins croisé, complètement détruit, langue tranchée... Silnoë le plaint d'être tombé si bas, et va tenter de l'aider. Mort sur scène, comme ça vie.


-


Sammael Arkhan : Un homme droit, sur de lui. Silnoë espère rapidement comprendre ce qu'il attend de lui. En tout cas, Silnoë lui fait complètement confiance. Ne le voit presque plus, et attend la prochaine réunion pour se rapprocher au mieux de lui pour pouvoir l'aider. Il nous a quitté subitement, Silnoë en parle avec un sourire triste: C'était en grand Homme, et même en Droit Homme.


-


Eugenouria Murga : Rencontrée la première fois face à l'océan, Silnoë ne pouvait que s'attacher à elle. Trop curieuse, fouineuse, espionne, agitée et mystérieuse, Silnoë a encore beaucoup à apprendre sur elle. Cepedant, elle semble lui faire un peu plus confiance et ils leur arrivent de s’asseoir sur un banc pour discuter, au plus grand bonheur de Silnoë. Elle attendait un enfant, elle s'est sucidée... Je ne t'aurai jamais comprise... Ou si peu.


-


Asfir : Un peintre aujourd'hui disparu. Si son être est éphémère, son art est perpétuel. Silnoë pense de temps en temps à lui mais sans peine. 


--


Xavier Maltary : Le dernier de mes amis encore en vie alors que Silnoë était encore esclave. Esperia la détruit, Silnoë le sait mais ne pouvait se résoudre à savoir que Xavier est fou. Mais il n'est pas parti complètement... Silnoë garde le coeur de Xavier toujours sur lui, et ne le quittera jamais. C'est la seule chose qu'il possède de son plus passionné ami. 


-


Idir : Silnoë, à chaque fois qu'il passe devant son ancienne demeure, se demande où elle peut bien être. Il s'inquiète pour elle et pour son sourire. Il aurait aimé que leur relation amicale dure toujours. La rouquine lui manque beaucoup. 


-


Sayanel Loumina : Cet homme a été détruit pas Esperia. Silnoë le voyait comme invincible, toujours souriant, goguenard. Il l'avait rencontré dans l'ancien monde. C'était le meilleur ami de Silnoë depuis toujours, et ils se sont retrouvés en Esperia. Mélange de joie et de tristesse... Ils auront été le confident de l'autre, le soutient immuable, une amitié inébranlable. Sayanel a beaucoup aidé Silnoë a s'accepter lui même dans l'ancien monde. Il se moquait souvent du rougissement et du bégaiement de Silnoë devant certaine gente féminine. On peut dire qu'il a été un professeur de ce coté là... Mais son ami s'est lui même entraîné dans une aventure qu'il l'a conduise à sa perte : Inseri. Une belle leçon d'amour que Silnoë n'est pas près d'oublier. Le joaillier se lève et se couche en pensant à lui, ainsi que lorsqu'il mange des asperges..    


-


Crystal : Si jeune et déjà si alerte. Silnoë y a rencontré une petite fille hors du commun qui n'arrêtait pas de le surprendre. Il a passé de longs moment avec elle, discutant de tout et de rien. Avec un mauvais début, il a l'impression qu'à présent, Crystal lui fait plus confiance et en est heureux. Elle est partie apprendre dans l'ancien monde, mais Silnoë a vraiment hâte de pouvoir de nouveau discuter avec elle et lui faire voir le monde comme il le voit. Elle le surpassera.


-


Aurèn : Nos dernières paroles étaient en désaccord. J'en suis désolé. On aurait pu vivre de belles choses ensemble. Tu restes un noir regrêt, je n'ai pas fais ce qu'il fallait, mais j'étais encore trop timide. 


-


Thorgan Ahrondor Tu restes un Loysto. Ce que tu as fais n'est pas acceptable mais tu as toujours été franc avec moi. Merci pour les pierres et la bière. Ta tombe n'est pas digne de toi.


-


Leoplodine Linden Dewhell: Tu es partie alors qu'on avait tous besoin de toi. La politique t'a tuée. J'espère qu'un jour tu viendras me rendre visite, tu seras fière de moi. Je garde tous tes objets comme des reliques bénies. Je dois prendre le courage de t'écrire une lettre


-


Estrella-de-nieve : Je crois qu'à la fin je t'ai comprise. Tu me manqueras, prends soin de toi. Je t'aimais beaucoup. Tu repasses de temps en temps, c'est bin.


-


Nora Mordïn : Les égouts sont bien vides sans toi. Tu étais très belle. Tu m'as donné ta magie des pierres. J'aurais aimé pouvoir chérir un objet de toi, mais tu ne m'a rien laissé sinon la sombre ville. 


-


Sanna : La plus impressionnante des femmes. J'espère qu'il y avait autre chose que ton corps qui se mouvait contre moi. Je te suis reconnaissant. 


-


Cedrick : Finalement, je t'aimais bien. N'oublie pas que seule la vérité triomphe. Merci de m'avoir protégé. 


-


Plume : Garde la couverture comme ton linceuille.. J'aurais aimé faire plus pour toi. Je suis désolé, le coeur ne fait toujours pas ce qu'on souhaite. 


-


Antón Kermit : Je t'embrasse grand père. Rejoins avec sérénité Arbitrio. 


-


Ambra Evaristo : Nous étions de drôle d'amis, je ne regrête rien je crois. Je t'ai fais accoucher. Mais je ne t'ai pas enterrée. Tu aurais du fuir plus tôt... C'est trop tard à présent. 


-


Alice Underson Calmacyl Araïos : Ma douce, non ce n'est pas juste. Je sais que c'est en partie moi qui ai fait tes premiers malheurs.. Pardonne mon indigne coeur. Je t'aime tout de même. Je pense à toi.


-


Fredrik Numminen : Je ne te pardonnerais pas. Ton écriture seule mérite un peu d'attention. 


-


Louis Lindén : C'est en descendant que vous êtes mort. Pour moi vous êtes encore tout en haut de toutes les marches d'Esperia. Votre souvenir est un honneur, vos écrits des directions et votre oeuvre un mystère.


-


Luka Lindén : Tu es parti avec celle que tu aimes. Je suis fier de t'avoir connu. Tu étais le plus brillant homme de l'ombre.


-


Hiiagara S'Jet : Mon frère, nous n'avons jamais réellement discuté, mais j'ai toujours aimé nos jeux de dupes. Nous n'avons pas la même définition de vérité, mais nous partageons l'amour. Voyage bien, et meurt seul.


-


Gharlok : Mon frère de coeur. Puisse la maladie ne pas t'avoir emporté. J'attends de tes nouvelles et je prends soin de tes violettes. Je t'aime.


-


Trapez : Mon ami marin, puisse ton regard et ta franchise illuminer encore longtemps ce monde. Passe me voir un jour, rien qu'une fois.


-


Illina Signaro : Mon premier poème satirique écrit. Tu ne te souviendras pas de moi, mais je reste fier de t'avoir connue.


-


Edelweiss Menso : l'amour désiré est partie. Les roses se fânent si vite..


-


Nina Gwehl Araïos : l'amour de tout les jours est parti. On ne trompe pas facilement un renard..


-


Walae Keryah : l'amour furieux est parti. La mer est impitoyable..


-


Kenesha Ahrondor de Signaro - Silmäpyhä : Je ne t'ai battu qu'une fois. Je ne suis qu'une ombre pour ton esprit et une personne à saluer quand tu me croises. N'avais-je rien d'autre ?


-


Anya : Ma soeur, tu as beaucoup combattu dans la vie et tu peux être fier de ce que tu as réussi à maintenir. Souviens toi de la définition de parrure.


-


Théodora Mullingar : l'amour courtoi est parti. Certains oiseaux sont migrateurs..


-


Asaorsha Ysis : Te croiser au détour d'une ruelle de Rivelame me manque. Puisse ton corps de verre ne pas se briser.


-


Adabroux : Je n'ai pas bien compris qui tu étais, manque de temps. Mais je sentais que tu étais mon ami. Amuse toi bien.


-


Antoine : Mon enfant, puisses-tu pardonner à tes parents. Si tu as besoin d'aide, viens me retrouver.


-


Krister Cuëza-Aballo Larvik Sta-Kirvolak : Ton visage est flou à présent, mais ta gentillesse toujours présente. Le monde te fait confiance, ne le déçoit pas.


-


Santi De Tito : Ami Caroggian, nous n'avons pas discuté des bonnes choses.


-


Agatha Engelburg : tu es le cadavre du jour et la nacre de la nuit. J'aurais aimé mieux te connaitre.


-


Sino : Au revoir grand père voyageur. Puisses-tu trouver ce que tu cherches réellement.


Métier

Silnoë a toujours rêvé de devenir un grand joaillier. Depuis tout petit il aide son grand père dans sa boutique. D'abord en tant « qu’apprentie », en d'autre termes pour ce qui concerne Silnoë a l'époque : gamin a tout faire. Ménage, astiquage, rangement, commission, gifle, chiffon sale a nettoyer.... Et puis vers l'age de 15 ans, il a put commencer a toucher un outil, alimenter le feu. Il ne commenca son apprentissage qu'à 16 ans. Le jeunot se souviendra longtemps de ce jour... Il a failli y perdre un œil et une main, mais s'en est sortit qu'avec des dégâts matériels. Autant dire qu'il s'est prit une bonne raclée. Cependant son apprentissage avançait de bon train, et il put se rendre utile à son grand père, qui d'ailleurs perdait de plus en plus la vue.

Il est donc arrivé à Esperia avec un petit niveau, enfin, a ce qu'il croyait... Il a eu la chance d'être prit sous l'aile de Louis qui lui a permit d'utiliser son atelier personnel. Il a apprit à ses cotés nombres de choses que son grand père ne lui avait même pas mentionné. Silnoë en est bien sur très reconnaissant à son nouveau maître. Puis vinrent les premières commandes Esperienne. Devant l'enthousiasme de la part de ses clients, le jeune Caroggian prit de l'assurance dans son travail même s'il a fait quelques erreur et de mécontenter un client. De fils en aiguilles, Silnoë s'est spécialisé dans le polissage, taillage, raffinage des pierres précieuses. Il considère que c'est ce qu'il sait mieux faire, et c'est aussi ce qu'il préfère. Il s'est aussi un peu détaché de la joaillerie pure, pour dériver vers des compositions autre que des « bijoux » à porter, mais plus des objets décoratifs. Il a aussi essayé les gravures, mais n'est content de lui que lorsque c'est en relief comme sur des montres ou boite par exemple. Ce sont ses petites œuvres qui font le plus de sa fierté. Il est aussi très fier de sa capacité a répondre a l'envie du client. Ce qu'il aime par dessus tout quand il doit faire un bijoux est de savoir qui va le porter. Il lui arrive de discuter longuement avec le client pour savoir à qui ! Qui !

Principales créations


Liste des bijoux créés : Bijoux crées